Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Passion Zephalto poursuit son rêve de voyage stratosphérique

Zephalto poursuit son rêve de voyage stratosphérique



09 AVR. 2021 | La rédaction
Zephalto poursuit son rêve de voyage stratosphérique
© Zephalto
Si elle ne ralentit pas le rythme de ses développements, la start-up Zephalto continue aussi de faire parler d'elle. Elle participait en effet au salon Techinnov, tenu le 1er avril en édition virtuelle. Retour sur le projet de cette jeune entreprise innovante, qui poursuit son rêve de proposer des voyages en ballon dans la stratosphère.

Admirer la courbure de la Terre et ses sites, découvrir le ciel étoilé sans pollution visuelle, goûter au silence absolu... C'est une expérience que Zephalto veut faire vivre au plus grand nombre. La start-up héraultaise de Vincent Farret d'Astiès développe un ballon stratosphérique et s'est fixé comme objectif de transporter deux à six passagers dans un voyage en ballon dont ils choisissent tous les aspects : la durée (de quelques heures à plusieurs jours), l'itinéraire et l'altitude (jusqu'à 25 km). Le tout dans le respect de l'environnement.

Créée en 2012, Zephalto a rapidement tissé des liens avec le CNES, qui lui a apporté soutien et expertise dans le développement de son ballon, tant pour le choix des matériaux que l'assemblage ou la conduite des tests. Deux prototypes ont déjà été testés. Le dernier en date et le plus avancé, Odyssée 8000, a réalisé son premier vol d'essai en août dernier, parcourant 300 km en quatre heures de vol à une altitude de 1,5 km - mais il est capable de monter à 12 km. Ce vol a permis de valider les techniques de décollage et d'atterrissage, avec le ballon gonflé. D'autres essais ont été conduits par la suite pour étudier le comportement des pilotes et collecter des données atmosphériques.

Le ballon de Zephalto sera constitué d'un ballon porteur, d'un régulateur d'altitude et d'une nacelle. Le ballon porteur, Céleste, mesurera 130 m de haut et sera capable de soulever jusqu'à 2,5 tonnes. Conçue dans une structure multicouches en polymère et fermée, son enveloppe sera légère et plus résistante (notamment au froid puisqu'elle doit rester souple par -80°C) que celle des ballons stratosphériques existants et gonflée avec un gaz plus léger que l'air. Ne se déchirant pas, elle pourra être réutilisée au voyage suivant.

Le régulateur d'altitude est l'innovation phare de Zephalto - brevetée après le tout premier vol en 2018. Ce ballon est rempli d'air et doté de compresseurs : pour descendre, il suffit de comprimer l'air pour gagner de la masse, et pour remonter, il faut décomprimer et relâcher le trop-plein d'air. Le système est neutre en carbone à l'utilisation car alimenté par des panneaux solaires.

Au-dessous, pilotes et voyageurs prendront place à bord d'une nacelle pressurisée en carbone. De là, dans un confort optimisé qui reste à dessiner et avec une connexion haut débit qui doit permettre de partager leur expérience, ils profiteront d'un panorama de 1 000 km sur la Terre et de l'espace.
Zephalto prévoit que les premiers vols touristiques puissent avoir lieu en 2024. Mais d'autres applications sont possibles pour son ballon, notamment dans les domaines de la recherche technique et scientifique, et accessibles plus tôt, dès cette année.


Lors du vol d'essai avec le ballon Odyssée 8 000 en août, la nacelle se trouvait entre le ballon et le régulateur d'altitude. Dans la configuration finale, elle sera placée au-dessous du régulateur. © Zephalto


Et avant de décoller à bord d'un ballon stratosphérique, peut-être souhaitez-vous déjà réserver un vol en montgolfière au meilleur prix pour découvrir la douce sensation d'un vol en ballon ?
Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon
Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ? CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F
Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF
L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien Embraer s'intéresse-t-il sérieusement à une véritable version civile de son C-390 ?
Forte augmentation des livraisons chez Airbus au mois de mars De nouvelles ambitions sur le long-courrier pour IndiGo
IL Y A 2 HEURES
Le transport aérien français freiné dans son élan
IL Y A 3 HEURES
easyJet ouvre les candidatures pour 2024 pour son programme de formation de pilotes
IL Y A 3 HEURES
Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique
IL Y A 4 HEURES
MRO : AFI KLM E&M signe deux nouveaux contrats de support avec les compagnies Transavia
IL Y A 5 HEURES
MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon
Le transport aérien français freiné dans son élan
« L'ALAT, c'est un système d'armes et un système d'hommes », général Pierre Meyer, commandant de l'ALAT
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
Les articles les plus lus
De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
L'Airbus A350 est en route pour devenir l'un des plus importants succès de l'aviation commerciale
Mission impossible : en route vers trois futurs programmes d'avions de combat menés de front en Europe
L'Occident doit-il se montrer un peu moins naïf face au futur gros-porteur C929 de COMAC ?
Le Pearl 10X, moteur du futur Falcon 10X de Dassault Aviation, réalise son premier vol
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT