Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Ryanair commande 75 Boeing 737 MAX supplémentaires

Ryanair commande 75 Boeing 737 MAX supplémentaires



03 DEC. 2020 | Emilie Drab
Ryanair commande 75 Boeing 737 MAX supplémentaires
© Boeing
Quand American Airlines cherche à rassurer l'opinion publique sur la sécurité du 737 MAX en organisant des vols de démonstration, Ryanair n'hésite pas à afficher une confiance sans faille en l'avion. La compagnie a annoncé qu'elle avait signé une nouvelle commande auprès de Boeing portant sur l'acquisition de 75 appareils supplémentaires, du modèle 737-8200 (les 737 MAX 8 dans leur version haute densité de 200 places).

Ce contrat majeur porte à 210 le nombre de 737 MAX sur lesquels la low-cost irlandaise s'est engagée, des appareils ayant une valeur totale de 22 milliards de dollars au prix catalogue. Ces monocouloirs seront livrés à partir de 2021 et jusqu'à la fin de l'année 2024. A l'occasion d'une intervention lors de l'assemblée générale de l'ACI Europe mi-novembre, Michael O'Leary, le CEO du groupe Ryanair, avait précisé qu'il espérait recevoir ses premiers appareils pour le printemps et pouvoir s'en procurer jusqu'à une trentaine pour le programme estival - et au moins cinquante d'ici fin 2021. Il avait alors réaffirmé sa conviction que le 737 MAX serait un « game-changer ».

Initialement destiné à étendre ses opérations, les 737 MAX lui permettront de les reprendre de façon plus efficace. Michael O'Leary est en effet persuadé qu'il sera facile de faire revenir les passagers dans les avions en Europe une fois que les restrictions seront levées en stimulant le marché avec des tarifs bas. Ainsi, il estime retrouver le trafic de 2019 dès l'été 2022 mais avec des tarifs beaucoup plus faibles. Les 737 MAX 8200 sont censés l'aider à rendre cette politique viable, grâce à une capacité de huit sièges de plus que ces 737-800 actuels (ce qui la porte à 197 places) mais une consommation de carburant réduite de 16%. Les premiers remplaceront des 737-800 parmi les plus anciens, actuellement cloués au sol en raison de la crise liée à la pandémie.

Ryanair souligne que l'accord avec Boeing inclut une révision du calendrier de livraisons et des compensations pour les coûts occasionnés par le report des livraisons avant la crise, en raison de l'immobilisation de la flotte mondiale. Pour rassurer ses passagers, elle souligne que ce sera l'avion « le plus surveillé de l'histoire de l'aviation ». La low-cost travaille désormais avec l'EASA, Boeing et ses pilotes pour pouvoir faire certifier ses appareils et former ses équipages.

Le 737 MAX est resté immobilisé depuis mars 2019 mais, sous l'injonction des autorités de sécurité de l'aviation civile, Boeing a mis au point plusieurs correctifs logiciels et structurels, a révisé sa documentation et la formation des équipages, ce qui lui a permis de décrocher la certification de la FAA pour l'appareil mis à jour le 20 novembre. L'EASA a publié une proposition de directive de navigabilité la semaine dernière, qui pourrait permettre d'adopter une directive de navigabilité définitive en janvier.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Au congrès de la FNAM, Patrice Vergriete présente sa vision pour le transport aérien MRO : Ryanair multiplie ses installations de maintenance pour faire face à la croissance de sa flotte
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites La construction du nouvel aéroport de Lisbonne est peut-être enfin relancée
airBaltic souhaite participer au développement du Fokker Next Gen Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique
MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ?
CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile
IL Y A 11 HEURES
Comlux va pouvoir installer la connectivité Sidewinder de Stellar Blu sur les ACJ TwoTwenty
IL Y A 12 HEURES
Collins Aerospace remporte un Crystal Cabin Award pour ses structures STARLight
IL Y A 12 HEURES
Le CUBE de Safran récompensé aux Crystal Cabin Awards
IL Y A 12 HEURES
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential
IL Y A 12 HEURES
Les toilettes du D328eco de Deutsche Aircraft seront produites par Satys Cabin
Un salon de l'aviation d'affaires qui se cherche un peu...
« La digitalisation ne peut fonctionner que si elle s'accompagne d'une forte présence humaine », Paul Chiambaretto, directeur de la chaire Pégase
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
La France parmi les premières destinations des futurs Airbus A350 d'Emirates
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites
Le méga-aéroport Al Maktoum de Dubaï va devenir plus concret
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT