À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Défense Washington approuve la vente de drones tueurs MQ-9 à Taïwan

Washington approuve la vente de drones tueurs MQ-9 à Taïwan

AFP
04 NOV. 2020 | 487 mots
Washington approuve la vente de drones tueurs MQ-9 à Taïwan
© General Atomics

Les Etats-Unis ont annoncé mardi avoir approuvé la vente à Taïwan de quatre drones tueurs MQ-9 "Reaper" pour 600 millions de dollars, pour renforcer la défense de l'île en pleine montée des tensions avec Pékin.

Cette vente permettra à Taïwan de "moderniser ses forces armées et de conserver des capacités de défense crédibles", a précisé le département d'Etat dans un communiqué.

"Elle permettra d'améliorer les capacités de (Taïwan) à répondre aux menaces présentes et futures en lui fournissant des capacités de renseignement, surveillance et reconnaissance, de ciblage et de frappe à terre, en mer et sous l'eau", souligne le communiqué.

C'est la troisième grosse vente d'armes à Taïwan que l'administration du président Donald Trump approuve en moins de trois semaines, portant le montant total des acquisitions d'armement possibles pour Taïwan à 4,8 milliards de dollars.

Celle nouvelle transaction porte sur quatre drones MQ-9B prêts à être armés, deux stations de contrôle fixe au sol et deux autres mobiles, des systèmes de ciblage, des radars et des systèmes d'imagerie destinés aux missions de reconnaissance. Le bénéficiaire du contrat est le groupe de défense américain General Atomics.

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères a souligné dans un communiqué l'importance des ventes d'armes américaines à Taïwan pendant le mandat de Donald Trump.

"C'est la dixième vente d'armes à Taïwan sous le président Trump et la troisième fois en en deux semaines que le gouvernement américain a fourni à notre pays des armes défensives importantes qui permettront à Taïwan de renforcer ses capacités et sa confiance dans la défense de la paix dans le détroit de Taïwan", a déclaré le ministère.

La question des ventes d'armes américaines à Taïwan est ultra-sensible en Chine. Pékin, qui revendique l'île de 23 millions d'habitants dirigée depuis 75 ans par un régime rival, a promis de "sanctionner" les groupes américains Boeing Defense, Lockheed Martin et Raytheon pour des ventes d'armes annoncées précédemment.

Washington a rompu ses relations diplomatiques avec Taipei en 1979 pour reconnaître Pékin, mais les Etats-Unis ont adopté la même année une loi proclamant qu'ils devront aider Taïwan à se défendre en cas de conflit.

Depuis, Washington reste l'allié le plus puissant de l'île et son fournisseur d'armes numéro un.

Pékin menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance ou d'intervention extérieure, et les Etats-Unis veulent donner à l'île une capacité de défense crédible face à une potentielle invasion de l'armée chinoise.

Sur le même thème
Les derniers articles Défense
12 AOUT 2020
L'armée française au service de l'urgence humanitaire à Beyrouth
Depuis l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium à Beyrouth le 4 août, la France a engagé des moyens pour soutenir le Liban et prévenir une crise humanitaire. L'armée ...
09 JUIN 2020
La Défense se mobilise pour sauver la filière aéronautique française
L'industrie aéronautique française est aussi stratégique pour les besoins du ministère des Armées. Le plan de soutien annoncé par le gouvernement le 9 juin pour faire face à ...
24 AVR. 2020
Les forces japonaises continuent de s'équiper en avions de mission
Les avions d'affaires reconfigurés plaisent décidément aux forces japonaises. Textron Aviation vient ainsi d'annoncer la livraison de deux Cessna Citation Latitude pour la Force aérienne d'autodéfense japonaise (JASDF), ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Dominique Maudet, Airbus Defence & Space : « La France est un acteur très important au sein du programme A400M » L'Inde réceptionne ses premiers Rafale
Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans Le premier Mirage F1 d'ATAC s'envole aux Etats-Unis
La Turquie éjectée du programme F-35 La France réorganise sa structure militaire dédiée à l'espace
Les « remote carriers », joker de l'aviation de combat Bourget 2019 : Le SCAF se dévoile
22 JAN. 2021
Le premier Airbus A220 d'Air Austral fait son apparition
22 JAN. 2021
KLM suspend tous ses vols long-courrier et supprime près d'un millier d'emplois
22 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
22 JAN. 2021
L'Airbus A220 fera partie intégrante du plan de relance d'Air Burkina
22 JAN. 2021
Turkmenistan Airlines devient cliente d'Airbus
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT