À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
 
Actualité aéronautique Espace Dernier test réussi pour le moteur d'Ariane 6

Dernier test réussi pour le moteur d'Ariane 6

AFP
08 OCT. 2020 | 331 mots

Le troisième et dernier test de mise à feu du gros propulseur de la future Ariane 6 a été mené avec succès au centre spatial guyanais à Kourou, ont annoncé jeudi Arianegroup et le Centre national d'études spatiales (CNES).

Il s'agissait du dernier essai avant le vol inaugural du lanceur européen, prévu en 2021.

Le moteur P120C, de 13 mètres de longueur, équipera les boosters latéraux des deux formats d'Ariane 6 (Ariane 62, deux boosters, et Ariane 64, quatre boosters), ainsi que le premier étage de la petite fusée européenne Vega-C.

"Le modèle de qualification du moteur P120C configuré pour Ariane 6 a fait l'objet d'un essai à feu statique (130 secondes) sur le banc d'essai du port spatial de l'Europe, en Guyane, lors d'un test final destiné à prouver qu'il est prêt à voler", précise Arianegroup dans un communiqué.

"Ce troisième essai réussi ouvre la voie à sa qualification définitive par l'Agence spatiale européenne (ESA). Les deux premiers tests des 16 juillet 2018 et 28 janvier 2019 avaient eux aussi été couronnés de succès", se félicite le groupe, qui développe conjointement le moteur avec Avio, dans le cadre d'un programme financé par l'ESA.

Le P120C est le plus gros propulseur à poudre monolithique en fibre de carbone au monde, capable de générer des gaz extrêmement chauds (3000°C).

Le fait de pouvoir équiper à la fois Ariane 6 et Vega-C "permettra d'utiliser de façon optimale les infrastructures industrielles présentes sur le continent européen et en Guyane, tout en réalisant les objectifs des programmes Ariane 6 et Vega-C, à savoir optimiser les coûts, écourter les cycles d'opération", fait valoir Arianegroup.

Ariane 6 doit permettre de relancer la compétitivité du lanceur européen qui fait face à une concurrence de plus en plus féroce, essentiellement celle de l'américain SpaceX.

Sur le même thème
Les derniers articles Espace
16 DEC. 2019
L'industrie aéronautique européenne reste en croissance
Alors que la nouvelle Commission européenne se met en place, l'aéronautique entend bien faire entendre sa voix à Bruxelles. C'est notamment le cas à travers l'Association des industries ...
13 NOV. 2019
L'ESA au service de la MRO aéronautique
La maintenance est un domaine que l'on associe peu au monde du spatial en général. Pourtant l'Agence spatiale européenne a montré qu'elle pouvait s'avérer utile en la matière, ...
06 NOV. 2019
Des annonces mais peu de contrats pour l'aéronautique française en Chine
La visite d'Emmanuel Macron en Chine début novembre aura été fructueuse pour l'industrie française, avec plus de 15 milliards d'euros de contrats signés, mais pas forcément pour l'aéronautique. ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Boeing va refaire un vol d'essai non habité de sa capsule Starliner, après une mission ratée La mission Solar Orbiter a décollé, direction le Soleil
Arianespace compte lancer plus de 300 satellites en 2020 L'Agence spatiale européenne vote un budget record de 14,4 milliards d'euros pour rester un géant de l'espace
Problème de parachute lors du test d'éjection de la capsule spatiale de Boeing La NASA présente ses nouvelles combinaisons pour aller sur la Lune
Le moteur principal d'Ariane 6 est désormais qualifié Syracuse IV s'ouvre à l'international
IL Y A 11 MINUTES
L'Airbus A320neo fête ses cinq ans d'opération
IL Y A 51 MINUTES
MRO : Regio Lease s'empare de Savina Technic
IL Y A 2 HEURES
Alaska Airlines reçoit son tout premier Boeing 737 MAX
IL Y A 3 HEURES
Southwest Airlines reçoit sept Boeing 737 MAX
IL Y A 3 HEURES
Frontier Airlines confie la motorisation de ses Airbus A320neo à Pratt & Whitney
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT