Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
 
Actualité aéronautique Espace Le lancement d'Ariane 5 désormais prévu le 14 août

Le lancement d'Ariane 5 désormais prévu le 14 août

AFP
04 AOUT 2020 | 336 mots

Le lancement de la fusée Ariane 5 depuis Kourou, en Guyane française, avec à son bord trois satellites pour les opérateurs Intelsat et B-SAT, deux fois reporté en juillet, est reprogrammé au 14 août, a annoncé mardi Arianespace.

"Le déroulement des opérations actuellement en cours au bâtiment d'assemblage final permet d'envisager le 14 août pour la date de lancement du Vol Ariane n°253 (VA253), avec une possibilité d'optimisation d'une journée", indique Arianespace dans un communiqué.

Le décollage du lanceur lourd européen avait initialement été programmé pour le 28 juillet puis repoussé au 31 juillet "afin de procéder à des inspections techniques complémentaires", rappelle l'entreprise de lancement de satellites.

Mais vendredi, le lancement avait été interrompu 2 mn 14 secondes avant le décollage "à la suite d'un comportement anormal d'une sonde dans le réservoir hydrogène liquide de l'étage principal cryotechnique".

"En cas de vol le 14 août", le décollage interviendra entre 18H33 et 19H20, heure locale (21H33 et 22H20 GMT). La mission doit durer environ 48 minutes du décollage jusqu'à la séparation des satellites.

Le lanceur emportera deux satellites de télécommunications (Galaxy 30 et BSAT-4b) au profit des opérateurs Intelsat et B-SAT et un véhicule de maintenance de satellites (MEV-2) qui s'arrimera à un autre appareil déjà en orbite (Intelsat 10-02).

"Une fois arrimé, il contrôlera l'orbite du satellite client à l'aide de ses propres propulseurs. Après sa mission pour IS-10-02, MEV-2 se désarrimera et se tiendra à disposition du véhicule d'un autre client", précise Arianespace dont c'est le premier lancement d'un véhicule de maintenance satellitaire.

Arianespace avait déjà reporté début juillet le tir de la fusée européenne Vega en raison de conditions météorologiques particulièrement défavorables. Ce tir a été décalé au 17 août.

Sur le même thème
Les derniers articles Espace
16 DEC. 2019
L'industrie aéronautique européenne reste en croissance
Alors que la nouvelle Commission européenne se met en place, l'aéronautique entend bien faire entendre sa voix à Bruxelles. C'est notamment le cas à travers l'Association des industries ...
13 NOV. 2019
L'ESA au service de la MRO aéronautique
La maintenance est un domaine que l'on associe peu au monde du spatial en général. Pourtant l'Agence spatiale européenne a montré qu'elle pouvait s'avérer utile en la matière, ...
06 NOV. 2019
Des annonces mais peu de contrats pour l'aéronautique française en Chine
La visite d'Emmanuel Macron en Chine début novembre aura été fructueuse pour l'industrie française, avec plus de 15 milliards d'euros de contrats signés, mais pas forcément pour l'aéronautique. ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Boeing va refaire un vol d'essai non habité de sa capsule Starliner, après une mission ratée La mission Solar Orbiter a décollé, direction le Soleil
Arianespace compte lancer plus de 300 satellites en 2020 L'Agence spatiale européenne vote un budget record de 14,4 milliards d'euros pour rester un géant de l'espace
Problème de parachute lors du test d'éjection de la capsule spatiale de Boeing La NASA présente ses nouvelles combinaisons pour aller sur la Lune
Le moteur principal d'Ariane 6 est désormais qualifié Syracuse IV s'ouvre à l'international
IL Y A 14 HEURES
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
IL Y A 14 HEURES
Le Boeing 737 MAX pourrait être bon pour le vol en Europe avant la fin de l'année
IL Y A 14 HEURES
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe
IL Y A 18 HEURES
La Fête de l'Aviation commence demain
IL Y A 19 HEURES
Etranglées, les compagnies aériennes jouent la carte des prix bas
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
L'ATR 72-600F a pris son envol
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Le gouvernement pourrait revoir le calendrier de sa commande de 30 Rafale avec Dassault
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT