Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien LATAM ferme sa filiale argentine

LATAM ferme sa filiale argentine



18 JUIN 2020 | AFP

La compagnie aérienne chilienne LATAM a annoncé mercredi l'arrêt des activités de sa filiale argentine en raison des conséquences sur le trafic aérien de la pandémie de coronavirus.

"L'arrêt des opérations de LATAM Airlines Argentine, pour un temps indéterminé, est due aux conditions actuelles de l'industrie locale, aggravées par la pandémie de Covid-19", indique la principale compagnie d'Amérique latine dans un communiqué.

LATAM Airlines Argentine, présente dans le pays sud-américain depuis quinze ans, va cesser d'effectuer les douze liaisons intérieures qu'elle assurait avant la pandémie. Les quatre liaisons internationales vers les Etats-Unis, le Brésil, le Chili et le Pérou, vont être maintenues, mais elles seront prises en charge par d'autres filiales de LATAM.

"C'est une mauvaise nouvelle, mais inévitable. LATAM doit aujourd'hui se concentrer sur la transformation du groupe pour s'adapter à l'aviation post-Covid-19", a déclaré Roberto Alvo, PDG de la compagnie.

Fin mai, LATAM s'est déclarée en faillite aux Etats-Unis et s'est placée sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites qui permet à une entreprise n'arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer à l'abri des créanciers.

Elle a placé ses filiales du Chili, du Pérou, de l'Equateur et de la Colombie sous le parapluie de cette loi. Mais elle ne l'a pas fait pour ses filiales en Argentine, au Brésil et au Paraguay pour lesquelles elle a entamé des négociations directement avec les gouvernements de ces pays.

En Argentine, la compagnie a entretenu des relations difficiles avec les gouvernements successifs et les syndicats, surtout concernant ses vols intérieurs.

LATAM a annoncé mi-mai le licenciement de 1.400 employés de ses filiales au Chili, en Colombie, en Équateur et au Pérou, une décision qui s'ajoute à un programme de départ volontaire à la retraite pour quelque 800 personnes.

Avant la pandémie, la compagnie aérienne, née de la fusion de LAN au Chili et de TAM au Brésil, desservait 145 destinations dans 26 pays. Elle comptait plus de 42.000 employés et exploitait 1.400 vols quotidiens, transportant plus de 74 millions de passagers par an.

Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites La construction du nouvel aéroport de Lisbonne est peut-être enfin relancée
airBaltic souhaite participer au développement du Fokker Next Gen Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique
MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ?
CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile
Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien
17 MAI 2024
L'Eurodrone entre en phase de conception détaillée
17 MAI 2024
H3 Dynamics va bientôt livrer un APU zéro émission à Airbus
17 MAI 2024
Andrea Coccetti devient directeur financier d'ATR
17 MAI 2024
L'ecoDemonstrator de Boeing teste des technologies pour les intérieurs d'avions
17 MAI 2024
Azorra réceptionne son premier Airbus A220, un appareil destiné à Breeze Airways
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
« Notre ambition est de développer un pôle de compétences aéro-industriel », Fabien Verdier, maire de Châteaudun
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Le RACER d'Airbus Helicopters a décollé à Marignane
Le transport aérien français freiné dans son élan
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
Airbus va porter à 12 appareils la production mensuelle d'A350 d'ici 2028
La France parmi les premières destinations des futurs Airbus A350 d'Emirates
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT