À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien LATAM ferme sa filiale argentine

LATAM ferme sa filiale argentine

AFP
18 JUIN 2020 | 383 mots

La compagnie aérienne chilienne LATAM a annoncé mercredi l'arrêt des activités de sa filiale argentine en raison des conséquences sur le trafic aérien de la pandémie de coronavirus.

"L'arrêt des opérations de LATAM Airlines Argentine, pour un temps indéterminé, est due aux conditions actuelles de l'industrie locale, aggravées par la pandémie de Covid-19", indique la principale compagnie d'Amérique latine dans un communiqué.

LATAM Airlines Argentine, présente dans le pays sud-américain depuis quinze ans, va cesser d'effectuer les douze liaisons intérieures qu'elle assurait avant la pandémie. Les quatre liaisons internationales vers les Etats-Unis, le Brésil, le Chili et le Pérou, vont être maintenues, mais elles seront prises en charge par d'autres filiales de LATAM.

"C'est une mauvaise nouvelle, mais inévitable. LATAM doit aujourd'hui se concentrer sur la transformation du groupe pour s'adapter à l'aviation post-Covid-19", a déclaré Roberto Alvo, PDG de la compagnie.

Fin mai, LATAM s'est déclarée en faillite aux Etats-Unis et s'est placée sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites qui permet à une entreprise n'arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer à l'abri des créanciers.

Elle a placé ses filiales du Chili, du Pérou, de l'Equateur et de la Colombie sous le parapluie de cette loi. Mais elle ne l'a pas fait pour ses filiales en Argentine, au Brésil et au Paraguay pour lesquelles elle a entamé des négociations directement avec les gouvernements de ces pays.

En Argentine, la compagnie a entretenu des relations difficiles avec les gouvernements successifs et les syndicats, surtout concernant ses vols intérieurs.

LATAM a annoncé mi-mai le licenciement de 1.400 employés de ses filiales au Chili, en Colombie, en Équateur et au Pérou, une décision qui s'ajoute à un programme de départ volontaire à la retraite pour quelque 800 personnes.

Avant la pandémie, la compagnie aérienne, née de la fusion de LAN au Chili et de TAM au Brésil, desservait 145 destinations dans 26 pays. Elle comptait plus de 42.000 employés et exploitait 1.400 vols quotidiens, transportant plus de 74 millions de passagers par an.

Sur le même thème
LATAM atteindra seulement 26% de ses capacités en octobre LATAM atteindra seulement 26% de ses capacités en octobre
LATAM supprime un tiers de ses effectifs LATAM supprime un tiers de ses effectifs
LATAM se déclare en faillite aux Etats-Unis et se place sous chapitre 11 LATAM se déclare en faillite aux Etats-Unis et se place sous chapitre 11
LATAM Airlines va supprimer 1400 emplois au Chili, en Colombie, Équateur et au Pérou LATAM Airlines va supprimer 1400 emplois au Chili, en Colombie, Équateur et au Pérou
Les derniers articles Transport aérien
19 JAN. 2021
250 avions commerciaux déjà connectés à l'European Aviation Network d'Inmarsat
Inmarsat et Deutshe Telekom ont célébré une étape importante dans le déploiement de leur service de connexion à bord EAN (European Aviation Network). Désormais, plus de 250 appareils ...
19 JAN. 2021
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
La peur et le sacro-saint principe de précaution viennent encore de frapper durement le transport aérien français, ou du moins ce qu'il en reste. Le durcissement des ...
15 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le siège Z110i de Safran monte à bord des E-Jets Le nouveau siège de classe économique Z110i de Safran Seats vient d'être certifié pour venir intégrer les ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA redoute les six prochains mois Les enchères montent pour le rachat de Signature Aviation
Quelles perspectives pour les compagnies africaines en 2021 ? Afrique : Le marché du fret aérien en pleine relance se heurte à la pénurie de capacité et aux lacunes de la chaine logistique
ANALYSE : Quel avenir pour les acteurs du « wet-lease » dans le monde d'après ? Norwegian se place sous la protection de la loi norvégienne sur les faillites
GOL sera la première à remettre le Boeing 737 MAX en service Sudan Airways voudrait sortir de deux décennies de turbulences
IL Y A 8 HEURES
Entretien avec Bruno Sainjon, PDG de l'ONERA (deuxième partie)
IL Y A 9 HEURES
Le nouveau CVR 25 heures produit par Honeywell et Curtiss-Wright est certifié en Europe
IL Y A 13 HEURES
BBAM commande six nouveaux Boeing 737-800 BCF
IL Y A 14 HEURES
IAG et Globalia divisent par deux le prix de vente d'Air Europa
19 JAN. 2021
250 avions commerciaux déjà connectés à l'European Aviation Network d'Inmarsat
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT