Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Passion Des polos aux masques : Barnstormer s'investit à fond dans l'effort sanitaire

Des polos aux masques : Barnstormer s'investit à fond dans l'effort sanitaire



16 AVR. 2020 | Emilie Drab
Des polos aux masques : Barnstormer s'investit à fond dans l'effort sanitaire
© Barnstormer
D'habitude plutôt spécialisé dans la fabrication de polos et blousons liés au monde aéronautique, Barnstormer n'a pas attendu la volte-face des autorités sur le port du masque ni la dernière allocution du Président pour s'investir dans la production de masques en tissu anti-projection. Victoria et Maxime, les fondateurs de la société, ont lancé leur fabrication dès les premiers jours du confinement. Ils ont d'abord été distribués à leurs proches mais aussi à toutes les personnes qu'ils croisaient régulièrement dans leurs activités (couturières, éboueurs et commerçants alimentaires) puis plus largement à ceux qui en ont fait la demande. Désireux de vraiment s'engager dans l'effort sanitaire national, ils ont réalisé plusieurs prototypes qui ont été envoyés à la DGA pour être certifiés et reconnus conformes aux normes de protection définies. Le processus est en cours.

La décision n'a pas été difficile à prendre. Avec le confinement, les trois ateliers qui travaillent à la production classique de Barnstormer ont fermé - pour protéger le personnel et parce que l'approvisionnement en matières premières (boutons, fermetures éclair) s'est interrompu. Les deux ateliers de Loire-Atlantique restent fermés aujourd'hui mais, dans le plus petit, celui de Paris, davantage spécialisé dans les travaux sur mesure, les trois couturières souhaitaient continuer à travailler. Alors, Victoria et Maxime se sont dits : « autant agir à notre petit niveau ».

Ils ont donc répondu à l'appel de la DGE (Direction générale des entreprises), qui a demandé à la filière textile de se mobiliser pour l'urgence sanitaire et fourni (notamment) des modèles et des indications pour la fabrication coordonnée de masques de protection simple. « Nous fabriquons nos masques avec les matières que nous avons en stock, la plupart 100% coton. Nous avons d'abord utilisé le tissu des chemises officiers Vodka Squadron 303 qu'on devait lancer à La Ferté Alais, du très beau tissu », explique Victoria Lasserre, qui précise que l'approvisionnement en matière première est maintenant plus difficile.

Barnstormer utilise trois couches de tissu 100% coton, ce qui est normalement suffisant selon les normes de la DGA (Direction générale de l'armement), mais a prévu une ouverture entre deux couches pour pouvoir glisser trois couches de polypropylène (matière utilisée pour les masques chirurgicaux jetables) et avoir une meilleure protection. « Les masques en tissu sont lavables à 60°C donc on est pas obligé de surproduire. Idéalement, il suffit que chaque personne en ait deux. »

Barnstormer est capable de fabriquer une centaine de masques par jour, soit 600 par semaine. « Nous pourrions en faire plus mais nous avons encore des commandes pour lesquelles nous nous sommes fait livrer les matières avant le confinement », ce qui permet à la société de poursuivre son activité première. Elle doit réaliser des polos et des blousons pour Top Gun Voltige et des combinaisons pour Aude Lemordant et Catherine Manoury. « Mais si le confinement dure, nous pourrons en produire 3 000 par semaine. »

A ce jour, Barnstormer a gracieusement fourni 2 500 masques à ceux qui en faisaient la demande, comme la mairie de Dugny, qui souhaitait que tout le monde soit protégé, certains de ses clients ou encore des partenaires.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon
Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ? CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F
Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF
L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien Embraer s'intéresse-t-il sérieusement à une véritable version civile de son C-390 ?
Forte augmentation des livraisons chez Airbus au mois de mars De nouvelles ambitions sur le long-courrier pour IndiGo
IL Y A 29 MINUTES
Le SNCTA appelle à une grève des contrôleurs pour l'Ascension
IL Y A 4 HEURES
Le transport aérien français freiné dans son élan
IL Y A 5 HEURES
easyJet ouvre les candidatures pour 2024 pour son programme de formation de pilotes
IL Y A 5 HEURES
Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique
IL Y A 6 HEURES
MRO : AFI KLM E&M signe deux nouveaux contrats de support avec les compagnies Transavia
Le transport aérien français freiné dans son élan
« L'ALAT, c'est un système d'armes et un système d'hommes », général Pierre Meyer, commandant de l'ALAT
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
Les articles les plus lus
De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
L'Airbus A350 est en route pour devenir l'un des plus importants succès de l'aviation commerciale
Mission impossible : en route vers trois futurs programmes d'avions de combat menés de front en Europe
L'Occident doit-il se montrer un peu moins naïf face au futur gros-porteur C929 de COMAC ?
Le Pearl 10X, moteur du futur Falcon 10X de Dassault Aviation, réalise son premier vol
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT