Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Flybe : le gouvernement britannique envisage un coup de pouce fiscal pour sauver la compagnie régionale

Flybe : le gouvernement britannique envisage un coup de pouce fiscal pour sauver la compagnie régionale

Avec AFP
14 JAN. 2020 | 594 mots

Le ministre britannique des Finances Sajid Javid doit examiner mardi avec d'autres membres du gouvernement un possible coup de pouce fiscal afin de sauver de la faillite la compagnie aérienne à bas coût Flybe, selon la presse britannique.

M. Javid va s'entretenir avec la ministre des Entreprises Andrea Leadsom et celui des Transports Grant Shapps au cours d'une réunion où pourrait se jouer le sort du transporteur et de ses plus de 2.000 salariés.

Interrogés par l'AFP, ni le Trésor ni la compagnie n'ont souhaité faire de commentaires.

Le Premier ministre Boris Johnson a quant à lui déclaré sur la BBC mardi que le gouvernement "travaille très dur pour faire ce que nous pouvons" concernant Flybe.

"Ce n'est pas au gouvernement d'intervenir et de sauver des entreprises qui sont en difficulté (...) mais il ne fait aucun doute que nous sommes conscients de l'importance de Flybe" en particulier pour assurer les liaisons dans l'ensemble du Royaume-Uni, a-t-il dit.

Sans soutien financier, la compagnie pourrait devoir déposer le bilan très rapidement.

Le plan qui est sur la table prévoit d'accorder à Flybe un report du paiement de la taxe britannique sur les billets d'avion jusqu'à 2023, soit une aide de 100 millions de livres (116,5 millions d'euros).

En échange, les propriétaires de Flybe, regroupés dans le consortium Connect Airways, dont fait partie la compagnie Virgin Atlantic, devraient s'engager à injecter des dizaines de millions de livres dans la compagnie, qui accumule les pertes.

Selon la BBC, le gouvernement pourrait même décider de réduire cette taxe sur les billets d'avion pour tout le secteur aérien, afin de respecter les règles européennes sur les aides d'État et ne pas donner l'impression de voler au secours d'une compagnie en particulier, ce qu'il a refusé de faire ces dernières années.

Le refus des pouvoirs publics d'intervenir avait précipité la faillite de la compagnie aérienne Monarch fin 2017 et surtout du voyagiste Thomas Cook il y a quelques mois.

Une baisse de la taxe sur les billets d'avion serait coûteuse pour les finances publiques puisqu'elle est censée rapporter 3,7 milliards de livres cette année. Une telle décision irait en outre à l'encontre des objectifs de lutte contre le réchauffement climatique, le transport aérien étant l'un des grands émetteurs de CO2.

Le gouvernement conservateur du Premier ministre Boris Johnson pourrait être incité à faire un geste envers Flybe, la compagnie aérienne jouant un rôle économique clé dans des régions éloignées de Londres qui lui ont souvent apporté son soutien lors des élections législatives de décembre.

La compagnie, qui transporte environ huit millions de passagers chaque année, vers 170 destinations en Europe, est très présente dans les aéroports de Manchester (nord de l'Angleterre), Southampton (sud), Aberdeen (Ecosse) et Belfast (Irlande du Nord).

Flybe, dont le siège est à Exeter (sud-ouest de l'Angleterre), avait évité la faillite il y a un peu moins d'un an grâce à son rachat par le consortium Connect Airways.

Mais le transporteur n'est toujours pas parvenu à se redresser et ses difficultés persistent, entre baisse de la demande sur fond de ralentissement de l'économie britannique, hausse du prix du carburant et forte concurrence en Europe.

Flybe disparaît Flybe disparaît
Polémique et dépôt de plainte autour du sauvetage de Flybe par le gouvernement britannique Polémique et dépôt de plainte autour du sauvetage de Flybe par le gouvernement britannique
Flybe obtient une aide fiscale du Royaume-Uni pour continuer à voler Flybe obtient une aide fiscale du Royaume-Uni pour continuer à voler
Les derniers articles Transport aérien
ASKY revient dans les airs sans réduire sa taille ASKY revient dans les airs sans réduire sa taille
Le 3 août, ASKY a repris ses vols à destination d'une quinzaine de pays africains. Après plus de trois mois d'inactivité en raison de la ... Lire la suite
A318 London City - New York : British Airways jette l'éponge A318 London City - New York : British Airways jette l'éponge
Les 31 Boeing 747-400 de British Airways ne seront pas les seules victimes du plan de restructuration de la compagnie britannique concernant sa ... Lire la suite
Pratt & Whitney : JetBlue place ses réacteurs V2500 sous contrat EngineWise Pratt & Whitney : JetBlue place ses réacteurs V2500 sous contrat EngineWise
JetBlue s'attache encore plus au motoriste américain du groupe Raytheon Technologies. La compagnie aérienne new-yorkaise vient de signer un accord de soutien de type EngineWise ... Lire la suite
28 JUIL. 2020 Transport aérien
450 avions de ligne mis à la retraite dès cette année à cause de la crise 450 avions de ligne mis à la retraite dès cette année à cause de la crise
La prédiction avancée très tôt par des groupes comme Lufthansa et Delta Air Lines qu'ils sortiraient de la crise plus petits mais plus efficaces va ... Lire la suite
Brussels Airlines retrouve « des perspectives à long terme »  grâce à son plan de sauvetage Brussels Airlines retrouve « des perspectives à long terme » grâce à son plan de sauvetage
Brussels Airlines s'est félicitée vendredi, par la voix de son PDG Dieter Vranckx, de retrouver "des perspectives à long terme" grâce au plan de sauvetage ... Lire la suite
IL Y A 19 HEURES
Plan social chez Hop!: les sites d'Orly, Morlaix et Lille voués à la fermeture
IL Y A 20 HEURES
Le SNPL approuve la réorganisation du secteur domestique d'Air France et l'essor de Transavia
IL Y A 21 HEURES
L'armée française au service de l'urgence humanitaire à Beyrouth
12 AOUT 2020
Cathay Pacific confrontée à une perte semestrielle historique
12 AOUT 2020
Boeing : zéro commande et encore plus d'annulations pour le 737 MAX en juillet
L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT