Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
Actualité aéronautique Espace Le lancement d'une fusée aéroportée testé depuis Kourou

Le lancement d'une fusée aéroportée testé depuis Kourou

AFP
07 SEPT. 2019 | 316 mots

L'avion expérimental Eole a décollé samedi depuis le centre spatial guyanais emportant avec lui la réplique d'une fusée aéroportée, une nouvelle étape dans l'étude des lancements à bas coût des nano-satellites, a constaté un photographe de l'AFP.

L'objectif est à terme de pouvoir lancer les petits satellites à l'aide de fusées embarquées sur des avions, automatisés et réutilisables, plutôt qu'avec les gros lanceurs européens comme Ariane, au coût plus conséquent.

Appelé Altair (Air Launch space Transportation using an Automated aircraft and an Innovative Rocket), le projet de microlanceur testé à Kourou, est financé par l'Union européenne et mené par l'Onera, le centre français de recherche aérospatiale.

"Le projet Altair est centré sur une solution innovante visant le lancement spatial de satellites dans la gamme 50 à 150 kg sur des orbites basses entre 400 et 1.000 km d'altitude", explique le centre de recherche sur son site internet.

L'Onera y décrit "un système semi-réutilisable de type +lancement aéroporté+, dont le porteur est un avion automatisé réutilisable, larguant en altitude un lanceur consommable".

Le développement des nanosatellites, plus légers que leurs gros, voire très gros, cousins, qui pèsent eux de 500 kg à plusieurs tonnes, est en plein essor.

Les essais en vol, dont celui de samedi clôt la série, ont été effectués avec le démonstrateur Eole, également développé par l'Onera pour le compte du Cnes (Centre français d'études spatiales).

"De tels lancements apporteraient souplesse et flexibilité au décollage des nano-satellites dont les dates et altitudes de mise sur orbite sont aujourd'hui tributaires de celles des gros satellites", explique le CNES, qui est partenaire du projet.

Les articles dans la même thématique
La situation fragile de l'Onera mise en lumière au Sénat La situation fragile de l'Onera mise en lumière au Sénat
Alors que l'innovation a été mise au coeur de la Loi de programmation militaire (LPM 2019-2025), un rapport d'information sénatorial tire la sonnette d'alarme sur ... Lire la suite
Bourget 2019 : Trois questions à Jean-Claude Traineau, directeur Espace de l'Onera Bourget 2019 : Trois questions à Jean-Claude Traineau, directeur Espace de l'Onera
A quoi va ressembler le système radar de surveillance spatiale post-Graves ? Quels sont les axes d'amélioration par rapport au système actuel ? Il y a ... Lire la suite
02 MAI 2019 Industrie spatiale
Christelle Astorg-Lépine (CNES) : « Les nouveaux entrants nous forcent à nous ouvrir » Christelle Astorg-Lépine (CNES) : « Les nouveaux entrants nous forcent à nous ouvrir »
À l'initiative de l'accélérateur Starburst, plus d'une centaine de personnes se sont réunies à l'Hôtel de Région d'Île-de-France le 18 avril, à l'occasion du meet-up ... Lire la suite
27 MAR. 2019 Missions
La France veut aller sur la Lune avec la Chine La France veut aller sur la Lune avec la Chine
Dans l'ombre du méga-contrat d'Airbus avec le loueur aéronautique China Aviation Supplies (CAS), la visite du président chinois Xi Jinping en France a été l'occasion ... Lire la suite
IL Y A 2 HEURES
XL Airways en cessation de paiement, demande son placement en redressement judiciaire
IL Y A 9 HEURES
Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans
IL Y A 9 HEURES
Enea Fracassi, Corsair : « en 2021, nous aurons une flotte homogène, efficace, entièrement composée d'A330 »
IL Y A 10 HEURES
Volotea va ouvrir une base à Lyon Saint-Exupéry, sa sixième en France
IL Y A 13 HEURES
Aigle Azur devra compter sans Air France ni le groupe Dubreuil
Quelles évolutions du marché pour Airbus ?
Enea Fracassi, Corsair : « en 2021, nous aurons une flotte homogène, efficace, entièrement composée d'A330 »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus