Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
Actualité aéronautique Espace Ariane 5 place deux satellites de télécommunication

Ariane 5 place deux satellites de télécommunication

AFP
07 AOUT 2019 | 477 mots

Trois semaines après un incident intervenu lors du lancement de la fusée européenne Vega en Guyane, Ariane 5 a réussi mardi à placer deux satellites de télécommunication, a indiqué par communiqué ArianeGroup.

Ariane 5, lancée depuis le centre spatial de Kourou en Guyane française, a réussi avec succès mardi sa mission de mise en orbite de deux satellites de télécommunication pour le compte du fournisseur de services de télécommunications par satellites Intelsat et de l'Agence spatiale européenne (ESA) et Airbus.

Ce tir est le premier à Kourou depuis l'échec de la Vega le 10 juillet qui transportait un satellite d'observation de la Terre pour les forces armées des Emirats arabes unis.

Ariane 5 a décollé à 16H30, heure locale (19H30, GMT) avec à son bord les deux satellites d'une masse au décollage de 9,8 tonnes.

Pour la "première fois", Ariane 5 a été "équipée d'un étage supérieur dont les réservoirs d'hydrogène et d'oxygène liquides ont été rallongés afin d'accroître leur capacité de stockage" a indiqué par communiqué ArianeGroup.

"Cette nouvelle capacité d'emport est une étape de plus dans notre processus d'amélioration permanente des performances et donc de la compétitivité d'Ariane 5", a affirmé André-Hubert Roussel, président exécutif (CEO) d'ArianeGroup.

Le satellite de télécommunication Intelsat 39, est conçu "pour répondre aux besoins des opérateurs de réseau haut débit, des fournisseurs de vidéo et des clients gouvernementaux" d'Afrique, d'Asie, d'Europe, du Moyen-Orient et de l'Océan indien, a indiqué par communiqué Arianespace. La durée de vie d'Intelsat 39 est de plus de 15 ans.

EDRS-C intégrera le nouveau réseau européen "SpaceDataHighway", qui s'apparente au "premier réseau +fibre optique+ de l'espace" selon Arianespace. Ce satellite interviendra auprès des services de surveillance environnementale et de sécurité, en cas de catastrophe et de gestion des crises.

EDRS-C devra relayer en "quasi-temps réel" vers la Terre les données recueillies par des satellites d'observation, "ce qui prend plusieurs heures en temps normal" a aussi indiqué le communiqué. La durée de vie du satellite est de 15 ans.

Lors du lancement raté de Vega, quelques minutes après le décollage, une anomalie était apparue, "entraînant la fin prématurée de la mission et la destruction du lanceur", avait précisé le 12 juillet l'agence spatiale française Cnes.

Il s'agit du troisième lancement de l'année d'une Ariane 5, et du septième lancement d'une fusée depuis janvier 2019 au centre spatial guyanais (CSG).

Il s'agit du 105e lancement d'une Ariane 5 depuis la Guyane française.

Les articles dans la même thématique
02 MAI 2019 Industrie spatiale
Christelle Astorg-Lépine (CNES) : « Les nouveaux entrants nous forcent à nous ouvrir » Christelle Astorg-Lépine (CNES) : « Les nouveaux entrants nous forcent à nous ouvrir »
À l'initiative de l'accélérateur Starburst, plus d'une centaine de personnes se sont réunies à l'Hôtel de Région d'Île-de-France le 18 avril, à l'occasion du meet-up ... Lire la suite
ArianeGroup, l'ESA et HEC Paris s'allient pour étudier l'économie de l'espace
ArianeGroup a signé avec l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et HEC Paris un partenariat de recherche pour identifier et étudier les tendances économiques à long terme du spatial, qui connaît un développement de l'entrepreneuriat privé appelé ... Lire la suite
27 MAR. 2019 Missions
La France veut aller sur la Lune avec la Chine La France veut aller sur la Lune avec la Chine
Dans l'ombre du méga-contrat d'Airbus avec le loueur aéronautique China Aviation Supplies (CAS), la visite du président chinois Xi Jinping en France a été l'occasion ... Lire la suite
26 NOV. 2018 Industrie spatiale
André-Hubert Roussel succède à Alain Charmeau à la tête d'ArianeGroup André-Hubert Roussel succède à Alain Charmeau à la tête d'ArianeGroup
La nouvelle était dans l'air depuis quelques jours, elle est désormais actée. Alain Charmeau va quitter la tête d'ArianeGroup le 1er janvier prochain. Il prendra ... Lire la suite
IL Y A 5 HEURES
Grève à Transavia France : 95% du trafic assuré dimanche
IL Y A 23 HEURES
Le Spaceport America de Virgin Galactic est désormais opérationnel
16 AOUT 2019
Rapport final sur l'accident d'An-12 à Gao
16 AOUT 2019
Le gouvernement envisage une seconde privatisation d'Air Burkina pour accélérer sa relance
16 AOUT 2019
Cathay Pacific : démission du directeur général Rupert Hogg
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus