Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Passion DécouvAIRte : l'aviation accessible à tous grâce à la réalité virtuelle

DécouvAIRte : l'aviation accessible à tous grâce à la réalité virtuelle

Daphné Desrosiers
06 JUIN 2019 | 2030 mots
DécouvAIRte : l'aviation accessible à tous grâce à la réalité virtuelle
© DécouvAIRte
L'équipe du Journal de l'Aviation est partie cette semaine à la rencontre du fondateur de l'association DécouvAIRte, dont la mission est de familiariser les jeunes des quartiers prioritaires ou en situation de handicap au monde de l'aéronautique. Autodidacte passionné, Jean-Michel Capron s'investit corps et âme pour transmettre son amour de l'aviation grâce à ses simulateurs qu'il a conçus lui-même. Son parcours stupéfiant est une belle preuve de réussite et démontre ô combien il est important de croire en soi.

Un chemin de vie turbulent

Jean-Michel Capron aime la vie, même si celle-ci ne lui a pas fait de cadeaux dès son plus jeune âge. Il prend néanmoins rapidement les commandes de sa carrière avec une énergie débordante et détermination : à 16 ans, il se retrouve sans attache pendant que les avions décollent à quelques nautiques, indifférents à son destin. L'envie viscérale de s'en sortir pousse Jean-Michel à s'orienter vers différents secteurs (CAP boulanger-pâtissier, CAP mécanique) et il réussit avec la même fougue le permis Poids Lourds. Il est alors embauché comme chauffeur routier. Avec un cerveau qui tourne à la vitesse de la lumière et une soif insatiable de connaissances, Jean-Michel Capron gravit les échelons peu à peu et devient responsable exploitant-transport. Une expérience inoubliable et un concours de circonstances vont l'entraîner vers l'univers qui le fascine tant : l'aéronautique.

« Pour moi, l'aviation est la plus grande réussite technologique mondiale. C'est ce qui me fascine. Lorsque j'ai pris l'avion pour la première fois, j'avais une vingtaine d'années environ. Une chance incroyable que de pouvoir monter à bord d'un Boeing 747. Du haut de la passerelle d'embarquement, je me rendais compte de sa taille impressionnante et je savourais déjà chaque seconde. J'ai même eu la chance de visiter le poste de pilotage. J'en ai encore des frissons tellement c'était magique. Depuis, cette passion ne m'a plus jamais quitté et je voulais la partager avec les personnes les plus démunies qui ne pourraient jamais voyager à bord d'un avion. Un défi que je n'imaginais même pas réaliser un jour. »

Jean-Michel Capron passe alors son temps libre à étudier minutieusement les avions. Tous les sens en éveil, il apprend au fil du temps à reconnaître les moteurs, les types d'avion et les différentes techniques d'approche selon les conditions météorologiques. Concorde, l'avion légendaire n'échappe pas non plus à son oeil acéré. Il rêve au son des quatre Olympus jusqu'au jour où il a la chance de s'envoler à son bord en 2003. Si les passagers ont les yeux rivés sur le Machmètre au cours de ce vol, Jean-Michel observe, vit le vol au plus profond de son âme, et songe aux moyens de partager ce rêve avec les moins favorisés.


© DécouvAIRte

Mon plus beau cadeau ? C'est le sourire des enfants

Afin d'accéder à ce monde fermé de l'aviation, une solution s'impose rapidement dans le cerveau en ébullition de Jean-Michel Capron. Les avions font rêver mais l'argent est un enjeu majeur pour y pénétrer et le monde de la simulation permet de s'envoler à moindre coût. Un domaine que Jean-Michel maîtrise jour après jour car, parallèlement à son travail, il s'entraîne sur un simulateur qu'il a créé de toutes pièces chez lui : un joystick, une manette des gaz et un logiciel de vol. Le pilote virtuel améliore constamment son dispositif en lisant les documentations disponibles tout en intégrant de nouveaux éléments plus perfectionnés à son dispositif. En 2005, des amis lui offrent une séance de simulateur « Full Flight » sur Airbus A320. Une expérience inoubliable lorsque Jean-Michel, avide de connaissances, découvre la rigueur et la méthodologie des pilotes de ligne. Un nouveau déclic surgit lorsque l'instructeur présent, Khalid, lui dit : « ça manque de gens comme toi dans le milieu ». L'ingéniosité et l'enthousiasme de Jean-Michel Capron rayonnent. Cette simple phrase lui donne le coup de pouce qui va enfin lui donner des ailes pour concrétiser son projet.

Un petit local dans l'Oise fera l'affaire. Seul, Jean-Michel travaille jour et nuit dans le froid pour fabriquer son premier simulateur. La première version d'une planche de bord conforme à celle d'un avion voit le jour : « Quand je vais dans un domaine, je suis une foreuse. Quand je décide de faire quelque chose, je le fais toujours à fond. »

Parallèlement, il recherche des partenaires mais les débuts sont difficiles. Le temps passe, la planche de bord évolue grâce à l'acharnement de Jean-Michel. S'il connaît parfois des moments de découragement, il ne lâche rien. Il acquiert une coque afin de créer un cockpit où deux pilotes prendront place avec une double instrumentation. Les fonds nécessaires à ces acquisitions sont élevés et l'ingénieux passionné y sacrifie l'ensemble de ses économies. C'est dans cette solitude malgré tout enjouée que DécouvAIRte naît en 2015.

« Abandonner ? Jamais ! Même si je le reconnais, c'est dur d'avancer seul. Mais je trouve toujours une solution. Je veux partager ma passion, la rendre accessible à des jeunes qui ont besoin de catalyseur pour décoller de leur milieu défavorisé. C'est important de susciter des vocations, de faire connaître des métiers trop souvent méconnus ».

En 2016, une visite va modifier le cours de sa vie. Jean-Michel Capron ne compte plus le nombre de démarches effectuées pour sa jeune association quand une chance de sortir de l'ombre se profile à l'horizon. L'association Airitage prend rendez-vous pour découvrir sa planche de bord et cela démarre sur les chapeaux de roues ! Même le pilote désigné pour tester les simulateurs n'en croit pas ses yeux surtout lorsqu'il découvre le cockpit aménagé. Il faut absolument faire connaître son travail, qui non seulement est stupéfiant de technologie mais d'une très grande qualité. Un partenariat est aussitôt signé, engageant DécouvAIRte à venir pour deux grands événements aéronautiques : Le carrefour de l'Air au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget (95) et le meeting de la Ferté-Alais (91). Le monde afflue pour découvrir les joies du vol virtuel. Une nouvelle rencontre donne une impulsion supplémentaire à la jeune association. Jean-Michel fait la connaissance d'Alexis Rocher, rédacteur en chef du magazine Le fana de l'aviation. Une relation amicale s'établit entre eux d'où naîtront de belles rencontres. DécouvAIRte prend encore de l'altitude quand l'association Léo Lagrange lui ouvre ses portes et décide de signer une convention afin de participer au « Hub sous les étoiles ». Jean-Michel part avec sa planche de bord à Carcans où plusieurs dizaines de jeunes attendent cette nouvelle activité avec impatience. L'année 2017 est toute aussi riche en « DécouvAIRte » avec l'arrivée d'un simulateur de réalité virtuelle 3D.

« Je suis là avant tout pour les enfants. DécouvAIRte est née de ma passion pour l'aéronautique et je veux offrir du rêve. J'aime ce que je fais et aujourd'hui, je veux garantir la pérennité de l'association en trouvant des financements. Ils sont essentiels car jusqu'à présent, j'ai financé l'ensemble par mes propres moyens. »


© Daphné Desrosiers

Depuis son premier simulateur, Jean-Michel Capron n'a de cesse de développer son monde virtuel. Il acquiert un écran géant motorisé afin de présenter tous les métiers de l'aérien grâce à la diffusion d'émissions ludiques ou de films d'aviation. Les enfants rêvent devant l'envolée des pionniers à bord de leurs drôles de machines volantes, en attendant de s'adonner aux joies du pilotage. Ils ont d'autant plus un formateur de haut vol, toujours sérieux et pédagogue. Jean-Michel Capron est exigeant et ne laisse aucune place au hasard. Même s'il ne veut pas l'admettre, il a toutes les compétences d'un instructeur. Son travail force au respect car il demeure incollable sur n'importe quel sujet. Lorsqu'il a été invité pour la finale de tennis Roland Garros afin de rendre hommage au célèbre aviateur disparu, il n'a pas hésité une seule seconde à recréer sur simulateur le vol la traversée de la Méditerranée en 1913 avec l'ensemble des conditions météorologiques et les caractéristiques de l'avion de l'époque. Le président de la Fédération Française de Tennis et ses invités ont pu revivre ce moment historique aux commandes du Morane Saulnier créé virtuellement pour l'occasion.

Vivez l'aventure aérienne et spatiale avec DécouvAIRte

Le fondateur de DécouvAIRte rêve d'un endroit idéal pour recevoir toujours plus de jeunes et dispenser des cours pour le brevet d'initiation aéronautique (BIA). En 2018, la chance lui sourit à nouveau lorsque le Groupe ADP lui offre l'opportunité de s'installer à la Maison de l'Environnement de Paris - Charles de Gaulle, sous l'oeil bienveillant du Concorde F-BVFF. En effet, depuis de nombreuses années, l'entreprise s'est engagée dans une démarche volontariste en faveur des riverains, notamment en permettant aux populations des quartiers prioritaires de bénéficier des retombées positives de l'activité de l'aéroport. En adhérant au PAQTE (Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises), elle s'est donné pour objectif de faire découvrir l'entreprise et ses métiers entre autres par l'accueil en stage de collégiens en classe de troisième. Pari gagné avec DécouvAIRte : près de 200 élèves à ce jour ont eu le bonheur de découvrir les métiers de l'aérien sur les simulateurs cockpit et tour de contrôle.

Monsieur Charritat, directeur délégué aux Relations Territoriales et Environnementales d'Aéroport de Paris est conquis par la qualité des prestations de DécouvAIRte et de ses simulateurs : « C'est un condensé de ce qu'on peut faire de mieux dans ces métiers de passion. »

Pour fêter ce nouveau partenariat, Jean-Michel Capron a eu à coeur de réunir lors d'un cocktail à CDG ses soutiens, dont Jacques Rocca, directeur communication Produits et Programmes chez Airbus, et Jean-Marc Fron, directeur général Boeing France.


© DécouvAIRte

Ne demandez pas la Lune à Jean-Michel Capron ! Il est capable d'aller la décrocher surtout pour le bonheur des enfants. En cette année du cinquantenaire d'Apollo 11, DécouvAIRte propose un logiciel permettant aux petits et grands de voyager aux côtés de Neil Amstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins à bord du Lem et d'expérimenter ainsi les joies de l'apesanteur grâce à son simulateur de réalité virtuelle 3D. Je n'en dis pas plus, si ce n'est que vous ressortirez de cette expérience avec des étoiles plein les yeux. Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises car DécouvAIRte a encore beaucoup de projets sensationnels dans les tuyaux. N'hésitez pas à réveiller votre âme d'enfant pour contribuer au rayonnement et au développement de DécouvAIRte en allant à sa rencontre. Prochainement au Hub sous les étoiles avec l'association Léo Lagrange et au meeting de la Ferté-Alais sur le stand Airitage, les simulateurs raviront petits et grands. Si toutefois vous souhaitez prendre rendez-vous à la Maison de l'Environnement, consultez le site decouvairte.fr et envolez vous pour quelques instants loin des tumultes de la vie quotidienne. DécouvAIRte, grâce à son savoir-faire et ses simulateurs, rend le pilotage virtuel accessible à tous : « Les enfants, ne vous laissez pas rabaisser mais croyez en vous. Ne passez pas à côté de votre vocation mais, au contraire, écoutez-la pour vous donner les moyens de l'atteindre ».


© Daphné Desrosiers

Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
IL Y A 7 HEURES
Finalement, SpaceX ne veut pas 12.000 mais 42.000 satellites dans sa constellation
IL Y A 7 HEURES
La NASA présente ses nouvelles combinaisons pour aller sur la Lune
IL Y A 9 HEURES
MRO Europe 2019 : Liebherr-Aerospace au soutien du GMA d'ATR
IL Y A 13 HEURES
MRO Europe 2019 : Collins Aerospace signe un contrat majeur avec Lufthansa Technik sur les atterrisseurs des Airbus A380
IL Y A 14 HEURES
MRO Europe 2019 : Airbus et Delta lancent une alliance basée sur la plateforme digitale Skywise
MRO Europe 2019 : Business as usual?
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus