Actualité aéronautique Défense Saison 2 pour le projet MMT

Saison 2 pour le projet MMT

Helen Chachaty
Publié 14/03/2019 | 496 mots
Saison 2 pour le projet MMT
© Dassault Aviation - S. Randé
Lancé le 16 mars 2018 dans les locaux de Dassault Aviation, en présence de la ministre des Armées Florence Parly, le projet MMT (Man machine teaming) affiche l'ambition d'explorer « la possibilité de développer un système aérien cognitif de combat », de constituer un « écosystème innovant et souverain dans le domaine de l'intelligence artificielle et des nouvelles relations homme/machine appliquées à l'aéronautique de combat ». L'appel à projet avait suscité l'envoi de 250 propositions de PME, start-ups et organismes de recherche. Les 19 projets sélectionnés par les armées, la DGA, Dassault Aviation et Thales ont fait l'objet de contrats, attribués début décembre 2018, courant sur des périodes allant de 6 à 18 mois.

Ce premier lot d'études sera...
Il vous reste 80% de l'article à lire
L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés qui ont souscrit une formule d'abonnement annuelle, ou aux détenteurs d'un porte-monnaie (crédits actu).

Déjà abonné? Je m'identifie

OU
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.


À la carte

Cet article : 1 crédit


Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
IL Y A 16 HEURES Défense & Sécurité
Le pool MMF attend son premier A330 MRTT Le pool MMF attend son premier A330 MRTT
Le compte à rebours est lancé : le pool MMF (Multinational multirole transport fleet) devrait officiellement recevoir son premier A330 MRTT le 1er mai 2020, ... Lire la suite
L'Australie se dote de G550 L'Australie se dote de G550
L'Australie va renforcer ses capacités de guerre électronique. Le ministre de la Défense Christopher Pyne a annoncé l'acquisition de quatre G550 modifiés et équipés de ... Lire la suite
13 MAR. 2019 Politiques de défense
Moins de F-35, mais des F-15EX pour l'US Air Force Moins de F-35, mais des F-15EX pour l'US Air Force
Avec un projet de budget de 165,6 milliards de dollars pour l'année 2020, l'US Air Force augmente ainsi de 6% ses prévisions de dépenses par ... Lire la suite
Affrontement entre hélicoptéristes européens pour l'US Navy Affrontement entre hélicoptéristes européens pour l'US Navy
Avec un besoin de 130 appareils d'entraînement à (très) court terme pour remplacer sa flotte actuelle, l'US Navy est loin de laisser insensibles les hélicoptéristes. ... Lire la suite
La Suisse organise les essais d'évaluation pour son futur chasseur
Le processus de remplacement des F-5 Tiger et des F/A-18 Hornet de l'aviation de chasse helvète bat son plein. Suite au lancement de l'appel d'offres en juillet 2018, l'agence d'acquisition d'armement armasuisse a réceptionné le ... Lire la suite
Dans la rubrique Défense, la Rédaction vous recommande
Lockheed Martin transforme son F-16V en F-21 pour l'Inde Objectif export pour l'A400M
Florence Parly à l'Onera, une visite et des annonces fortes Rétrospective : les principaux faits de l'année 2018 dans la Défense
A330 MRTT : Airbus tend une nouvelle perche aux Etats-Unis Le SCAF prêt à être lancé début 2019
08h06 Boeing autorisé à faire voler ses nouveaux 737 MAX pour les dispatcher sur ses sites
08h02 Le PDG de Boeing tente de rassurer ses clients et leurs passagers
18/03 Le pool MMF attend son premier A330 MRTT
18/03 EasyJet renonce à Alitalia
18/03 Corsair vendue au groupe d'investissement allemand INTRO Aviation
18/03 L'Australie se dote de G550
IL Y A 2 MINUTES
RUAG entre en phase de privatisation. Le Conseil fédéral suisse a approuvé les propositions de l'industriel en vue d'une privatisation à moyen terme. Il s'agit de dissocier les activités du groupe : celles dédiées aux forces armées suisses seront regroupées dans MRO CH, qui sera donc centré sur les prestations de soutien ; RUAG International sera tourné vers les autres activités à l'international et divisé en deux entités, Aerostructures et Space.
IL Y A 1 HEURE
La FAA autorise BOEING à faire voler ses BOEING 737 MAX entre RENTON et différents sites de l'avionneur à fin de stockage, le site de production des monocouloirs étant limité en surface de parking disponible.
IL Y A 2 HEURES
PAULO CESAR DE SOUZA E SILVA va quitter son poste de CEO d'EMBRAER au terme de son mandat de deux ans se terminant le 22 avril prochain. Cette décision fait suite à l'accord des actionnaires concernant le rapprochement de l'avionneur brésilien avec Boeing. Il restera cependant conseiller principal du conseil d'administration pour assurer cette transition. Son successeur sera nommé à cette même date et sera recruté à l'extérieur d'EMBRAER.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Crise de confiance
Bruno Even (Airbus Helicopters) : « Il faut avoir une vision large de l'innovation, au niveau des produits et des services »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus