Actualité aéronautique Passion Le 14 juillet dans le ciel parisien

Le 14 juillet dans le ciel parisien

Helen Chachaty
Publié 11/07/2018 | 530 mots
Le 14 juillet dans le ciel parisien
©Helen Chachaty/Le Journal de l'Aviation - Tous droits réservés
Le défilé du 14 juillet met cette année le Japon et Singapour à l'honneur et sera placé sous le signe de la « fraternité d'armes ». Dans le ciel, 64 avions et 27 hélicoptères constitueront les défilés aériens d'ouverture et de clôture. Parmi les quelques aéronefs à ne pas rater, le premier A330 MRTT français, qui sera livré en octobre prochain, le dernier vol du Mirage 2000N, un M346 singapourien, un A400M allemand. A noter par ailleurs, le survol des Champs-Élysées par Thomas Pesquet à bord d'un Rafale.

La traditionnelle ouverture se fera par les Alphajet de la Patrouille de France, en formation « big nine ». Dans leur sillage, un tableau « modernisation de la composante aéroportée » des forces aériennes stratégiques, un C-135 suivi d'un Mirage 2000N et de trois Rafale B, avant le passage de l'A330 MRTT escorté de trois Mirage 2000D représentant la projection de puissance. Un second C-135 participera au défilé, escorté de deux Rafale C et deux Rafale B, représentant les fonctions connaissance, anticipation et intervention. La protection du territoire nationale sera symbolisée par un E-3F AWACS et quatre Mirage 2000-5, la projection de puissance et la préparation opérationnelle des équipages par quatre Mirage 2000 RDI et deux Alphajet. Quant au tableau « formation et entraînement », il sera constitué de cinq Alphajet, quatre français et un belge, ainsi que du M346 singapourien, basé à Cazaux.

Du côté de l'aéronavale, c'est le groupe aérien embarqué qui sera à l'honneur avec quatre Rafale M, ainsi que la patrouille et la surveillance maritimes, logiquement représentés par un Atlantique II et un Falcon 50. Ils seront suivis du tableau « Irma », composé d'un A340 de l'Estérel, d'un A400M et de deux Casa CN 235. La coopération franco-allemande étant particulièrement d'actualité en 2018, c'est un tableau assez symbolique qui suivra, avec un C160 Transall, un des deux C-130J livrés au premier semestre ainsi qu'un A400M de la Luftwaffe.

Enfin, quatre Xingu défileront pour le second tableau « formation et entraînement », suivis d'un Canadair et d'un Dash Q400 de la Sécurité civile (en fonction de la disponibilité opérationnelle). En clôture de ce défilé d'ouverture, deux SR20, ainsi que deux Extra 330, en hommage au cinquantenair de l'Equipe de voltige.

Le défilé des voilures tournantes débutera par le passage de trois Fennec, suivis de deux Caracal, qui laisseront la place à un NH90 NFH et un Dauphin de la Marine nationale. Un H145 et deux H135 de la Gendarmerie nationale précèderont un H145 de la Sécurité civile, avant le passage des hélicoptères de l'ALAT : un premier tableau regroupant une Gazelle de l'EALAT, deux NH90 TTH du CFIA et deux Puma du GIH ; un module forces spéciales composé d'un Tigre HAP, d'une Gazelle et d'un Caracal ; un sous groupement aéromobile « attaque » avec un Tigre HAP, une Gazelle, un Tigre HAD et un Puma PC. Pour finir, le sous groupement aéromobile « assaut » verra défiler un Cougar, un NH90 TTH, un Tigre HAD et deux PC6.
Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
19 DEC. 2018 Mode et tendance
Des idées de cadeaux originales pour un Noël aérien Des idées de cadeaux originales pour un Noël aérien
Parce qu'il n'est jamais trop tard pour faire ses cadeaux de Noël, Le Journal de l'Aviation vous propose quelques idées de cadeaux aéronautiques. Un calendrier de ... Lire la suite
30 OCT. 2018 Associations
La préservation du patrimoine aéronautique récompensée La préservation du patrimoine aéronautique récompensée
Les salons de l'Aéro-Club de France ont accueilli l'édition 2018 du Grand Prix du Patrimoine le 24 octobre dernier, l'occasion de récompenser des initiatives particulièrement ... Lire la suite
Jean-Emile Rouaux : « Air France a choisi la Fédération Française de Vol en Planeur pour former ses futurs cadets » Jean-Emile Rouaux : « Air France a choisi la Fédération Française de Vol en Planeur pour former ses futurs cadets »
La Fédération Française de Vol à Voile (FFVV) a été rebaptisée Fédération Française de Vol en Planeur (FFVP) le 1er octobre. Le Journal de l'Aviation ... Lire la suite
07 SEPT. 2018 Meetings aériens
Le Paris Air Legend s'installe à Melun
Le meeting aérien Paris Air Legend se tiendra les 8 et 9 septembre sur l'aérodrome de Melun-Villaroche. Au programme du weekend, exposition statique et démonstrations aériennes de warbirds, mais aussi de quelques aéronefs des armées ... Lire la suite
20 AOUT 2018 Passion
Les Blue Angels passent au Super Hornet
Les Blue Angels voleront sur F/A-18 Super Hornet d'ici un peu plus de trois ans. Le Pentagone a notifié un contrat de 17 millions de dollars à Boeing pour modifier neuf F/A-18E et deux F/A-18F ... Lire la suite
Dans la rubrique Passion, la Rédaction vous recommande
La Cité de l'Espace a 20 ans La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
23/01 Dopé par l'aéronautique, UTC annonce des résultats meilleurs que prévus
23/01 Les propositions de redevances des aéroports de Nice et Cannes refusées
23/01 Nouveau vol d'essai réussi pour la fusée de Blue Origin
23/01 Airbus Helicopters enregistre une forte hausse de ses ventes malgré un environnement toujours difficile
23/01 Crash du Twin Otter d'Air Moorea de 2007 : plusieurs dirigeants de la compagnie condamnés
23/01 L'astronaute Thomas Pesquet doit revoler "très bientôt"
IL Y A 17 HEURES
TDM AEROSPACE remporte un contrat avec BOEING pour la fourniture de tubes et canalisations pour le programme 787. Ce contrat à long terme prévoit l'implantation d'un nouveau centre de production au Midparc de Nouaceur (Casablanca). Il s'agit de la toute première entreprise marocaine à monter en rang 1 chez un avionneur.
IL Y A 17 HEURES
CASIL Europe souhaiterait revendre sa participation dans l'aéroport de TOULOUSE BLAGNAC, selon les informations de La Dépêche. La décision aurait été prise à cause de la décision de l'Etat français de conserver ses 10,01% de participation, empêchant le consortium chinois de prendre une participation majoritaire (il détient 49,9%). Les deux parties sont en froid en raison de la politique de redistribution des dividendes adoptée par CASIL.
IL Y A 18 HEURES
North Luzon Airport Consortium (NLAC) a signé un accord de concession avec la BCDA (Bases Conversion and Development Authority) de Philippines pour la gestion de l'aéroport Diosdado Macapagal (CLARK), l'un des principaux aéroports internationaux du pays. La période de concession s'étend sur 25 ans.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Longévité
Patrick Daher : « L'accélération de la maturité industrielle de nos équipementiers est indispensable »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus