À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Passion Le 14 juillet dans le ciel parisien

Le 14 juillet dans le ciel parisien

Helen Chachaty
11 JUIL. 2018 | 530 mots
Le 14 juillet dans le ciel parisien
©Helen Chachaty/Le Journal de l'Aviation - Tous droits réservés
Le défilé du 14 juillet met cette année le Japon et Singapour à l'honneur et sera placé sous le signe de la « fraternité d'armes ». Dans le ciel, 64 avions et 27 hélicoptères constitueront les défilés aériens d'ouverture et de clôture. Parmi les quelques aéronefs à ne pas rater, le premier A330 MRTT français, qui sera livré en octobre prochain, le dernier vol du Mirage 2000N, un M346 singapourien, un A400M allemand. A noter par ailleurs, le survol des Champs-Élysées par Thomas Pesquet à bord d'un Rafale.

La traditionnelle ouverture se fera par les Alphajet de la Patrouille de France, en formation « big nine ». Dans leur sillage, un tableau « modernisation de la composante aéroportée » des forces aériennes stratégiques, un C-135 suivi d'un Mirage 2000N et de trois Rafale B, avant le passage de l'A330 MRTT escorté de trois Mirage 2000D représentant la projection de puissance. Un second C-135 participera au défilé, escorté de deux Rafale C et deux Rafale B, représentant les fonctions connaissance, anticipation et intervention. La protection du territoire nationale sera symbolisée par un E-3F AWACS et quatre Mirage 2000-5, la projection de puissance et la préparation opérationnelle des équipages par quatre Mirage 2000 RDI et deux Alphajet. Quant au tableau « formation et entraînement », il sera constitué de cinq Alphajet, quatre français et un belge, ainsi que du M346 singapourien, basé à Cazaux.

Du côté de l'aéronavale, c'est le groupe aérien embarqué qui sera à l'honneur avec quatre Rafale M, ainsi que la patrouille et la surveillance maritimes, logiquement représentés par un Atlantique II et un Falcon 50. Ils seront suivis du tableau « Irma », composé d'un A340 de l'Estérel, d'un A400M et de deux Casa CN 235. La coopération franco-allemande étant particulièrement d'actualité en 2018, c'est un tableau assez symbolique qui suivra, avec un C160 Transall, un des deux C-130J livrés au premier semestre ainsi qu'un A400M de la Luftwaffe.

Enfin, quatre Xingu défileront pour le second tableau « formation et entraînement », suivis d'un Canadair et d'un Dash Q400 de la Sécurité civile (en fonction de la disponibilité opérationnelle). En clôture de ce défilé d'ouverture, deux SR20, ainsi que deux Extra 330, en hommage au cinquantenair de l'Equipe de voltige.

Le défilé des voilures tournantes débutera par le passage de trois Fennec, suivis de deux Caracal, qui laisseront la place à un NH90 NFH et un Dauphin de la Marine nationale. Un H145 et deux H135 de la Gendarmerie nationale précèderont un H145 de la Sécurité civile, avant le passage des hélicoptères de l'ALAT : un premier tableau regroupant une Gazelle de l'EALAT, deux NH90 TTH du CFIA et deux Puma du GIH ; un module forces spéciales composé d'un Tigre HAP, d'une Gazelle et d'un Caracal ; un sous groupement aéromobile « attaque » avec un Tigre HAP, une Gazelle, un Tigre HAD et un Puma PC. Pour finir, le sous groupement aéromobile « assaut » verra défiler un Cougar, un NH90 TTH, un Tigre HAD et deux PC6.
Sur le même thème
Les derniers articles Passion
21 OCT. 2020
Entretien avec Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique (FFA). La taxation de l'AVGAS 100LL, proposition de la Convention citoyenne pour le climat ...
20 OCT. 2020
L'Aéro-Club de France dévoile les lauréats du Grand prix du patrimoine
Malgré la situation actuelle, l'Aéro-Club de France a réussi à maintenir son traditionnel Grand prix du patrimoine, qui récompense les actions de préservation et de restauration du patrimoine ...
25 SEPT. 2020
La Fête de l'Aviation commence demain
La covid-19 n'empêchera pas les passionnés de célébrer l'aviation. C'est ce que veut montrer la Fête de l'Aviation, qui se déroulera sur trois jours à partir du 26 ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Pour sa 3e édition, Air Legend célèbre les batailles de France et d'Angleterre avec des avions d'exception Meeting de Paris-Villaroche Air Legend édition 2019 : de la magie transsonique avec le F-86 E Sabre et Frédéric Akary
WAC 2019 : Aude Lemordant et Louis Vanel sur la première marche du podium et la France sacrée championne du monde de voltige aérienne par équipe Elles bougent : La passion à portée d'Elles
Dans les coulisses du Rafale Solo Display Le Fana de l'Aviation revient sur les 50 ans d'Airbus dans son dernier hors-série
Une vente aux enchères exceptionnelle pour célébrer le premier vol du Concorde Joyeux anniversaire F-WTSS : Les rendez-vous incontournables des 1er, 2 et 3 mars
IL Y A 3 HEURES
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
IL Y A 11 HEURES
Delta Air Lines teste des vols sans quarantaine entre les Etats-Unis et l'Europe
IL Y A 12 HEURES
Embraer va installer des filtres HEPA sur ses ERJ 145
26 NOV. 2020
Aero HygenX va développer une version optimisée pour les Dash 8 de son robot de désinfection par UVC avec De Havilland Canada
26 NOV. 2020
L'IATA lance un programme de compensation carbone
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT