Actualité aéronautique MRO & Support MRO, les défis d'un monde florissant
L'édito

MRO, les défis d'un monde florissant

Léo Barnier à Orlando
Publié 17/04/2018 | 658 mots
MRO, les défis d'un monde florissant
© MRO Americas / Aviation Week
Visiteurs, exposants, nouveautés, contrats, etc. tous les éléments étaient réunis au salon MRO Americas, du 10 au 12 avril à Orlando (Floride), pour confirmer encore une fois le dynamisme du secteur de la maintenance. Si les chiffres ont varié quelque peu, chacun s'est accordé à dire que les perspectives de croissances sont immenses avec la combinaison de plusieurs facteurs : croissance de trafic aérien, maintien des carnets de commandes à des niveaux records, augmentation de l'externalisation avec l'apparition de nouveaux opérateurs et les choix économiques de certaines compagnies traditionnelles, allongement de la vie opérationnelle des avions, multiplication des équipements, création de nouvelles offres de services, etc.

Richard Brown, consultant principal Aérospatial et MRO pour le cabinet ICF, estime ainsi que le marché va doubler dans les vingt prochaines années. Son volume d'affaires passerait ainsi de 76 milliards de dollars par an aujourd'hui, à 140 milliards en 2037, sous l'impulsion des marchés émergents, Asie-Pacific en tête.

Cette bonne santé actuelle se traduit aussi dans l'innovation avec la transformation numérique et l'utilisation massive de données. Cela ouvre de nombreuses perspectives pour l'optimisation de la maintenance : allongement des intervalles entre deux visites, passage du préventif au prédictif, cercles d'amélioration continue où le retour d'expérience opérationnelle vient bénéficier à la conception et à la production pour les EOM, nouveaux outils, etc.

Au-delà du miroir

La vitrine est belle, mais elle ne doit pas cacher les nombreux défis que doit affronter le monde la MRO. La disponibilité des pièces au plus près des clients reste un enjeu majeur auquel les EOM et les sociétés de MRO ont encore du mal à répondre. Les outils numériques peuvent certes aider à anticiper la demande, mais cela ne suffit pas à structurer l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. Certains petits fournisseurs ont du mal à absorber les variations brutales de cadence, notamment sur les pièces à long cycle de production, alors que leur dimensionnement les oblige à prévoir les stocks de rechanges au plus juste sous peine de voir les prix s'envoler.

D'ailleurs, ce sont souvent ces mêmes fournisseurs qui ont du mal à prendre le virage du numérique, faute de capacités d'investissements ou de recrutement de gens qualifiés sur ces nouvelles technologies. Ce problème est aussi présent chez nombre de petites sociétés de MRO, compléments locaux indispensables aux grands réseaux mondiaux. Ainsi prennent fin la continuité numérique et les cercles d'innovations voulus par les EOM. Malgré les initiatives des grands du secteur pour les aider, la fracture numérique prendra du temps à être réduite.

Ces « petits » risquent également d'être mis à mal par les bouleversements que connaît le secteur, avec une consolidation de plus en plus forte : Rockwell et B/E Aerospace, Safran et Zodiac, Melrose et GKN, etc. A cet expansionnisme horizontal des équipementiers s'ajoute celui vertical des constructeurs, à commencer par Boeing et Airbus. Les acteurs locaux risquent donc d'avoir du mal à trouver leur place - si ce n'est en s'alliant aux géants mondiaux - et de subir de plein fouet la pression actuelle sur les prix, tout comme la course à la technologie.

Toutes les parties prenantes devront enfin résoudre un dernier problème : le recrutement. La croissance de l'activité se conjugue actuellement avec un trou générationnel, et le manque de personnels qualifiés commencent à se faire de plus en plus prégnant à tous les niveaux : ingénieurs, techniciens et mécaniciens. Le secteur doit donc tout mettre en oeuvre dès les prochains mois pour développer ses capacités de formation, mais aussi attirer des jeunes vers ces métiers de la mécanique, sous peine de faire face à une réelle pénurie de main-d'oeuvre dans les cinq prochaines années. Là encore, les « petits » risquent d'être les premiers à en subir les conséquences.
Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
La DMAé mise sur l'innovation et la maintenance prédictive
Auditionnée par la Commission de la défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale, l'ingénieure générale hors classe de l'armement Monique Legrand-Larroche, nommée au printemps directrice de la maintenance aéronautique, a indiqué vouloir prendre ... Lire la suite
L'indisponibilité « chronique » des hélicoptères des armées L'indisponibilité « chronique » des hélicoptères des armées
Une disponibilité en berne et des chiffres notoirement bas. Un rapport sénatorial sur la disponibilité du parc d'hélicoptères met en avant - une nouvelle fois ... Lire la suite
11 JUIL. 2018 MRO & Support
Crane Worldwide Logistics mise sur la MRO pour croître Crane Worldwide Logistics mise sur la MRO pour croître
Conscient de l'importance prise par la MRO dans l'industrie aéronautique actuelle, Crane Worldwide Logistics entend bien profiter de la croissance actuelle pour se développer sur ... Lire la suite
AFI KLM E&M monte en puissance sur le LEAP AFI KLM E&M monte en puissance sur le LEAP
Bientôt deux ans après son entrée en service, l'offre de maintenance pour le LEAP commence à s'étoffer. AFI KLM E&M entend bien ne pas passer ... Lire la suite
27 JUIN 2018 Maintenance moteur Hélicoptères
Airbus et Safran renforcent la compétitivité de la famille Ecureuil Airbus et Safran renforcent la compétitivité de la famille Ecureuil
La prégnance croissante du support dans l'offre commerciale des constructeurs ne cesse de se vérifier. Airbus Helicopters et Safran Helicopter Engines ont ainsi décidé ... Lire la suite
Dans la rubrique MRO & Support, la Rédaction vous recommande
Nolinor Aviation donne une nouvelle vie à ses Boeing 737-200 Le centre MRO d'Airbus et Thai Airways à U-Tapao est lancé
Comment Thai Airways va étendre les capacités d'entretien du réseau agréé de Rolls-Royce sur les Trent EBACE 2018 : AMAC Aerospace s'impose toujours plus sur la scène mondiale de la MRO et de l'aménagement VVIP
Turkish Technic s'associe à Havelsan pour produire et installer des IFEC Accelean s'attaque à la planification de la MRO avec Acumain
19/07 Farnborough 2018 : un nouveau salon exceptionnel pour CFM International
19/07 Farnborough 2018 : Hi Fly présente un Airbus A380 militant
19/07 Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
19/07 Farnborough 2018 : Nigeria Air doit devenir la compagnie porte-drapeau du pays
19/07 Le ministre des Transports veut une Alitalia contrôlée à 51% par le gouvernement
19/07 Air Austral et Air Madagascar se rapprochent de Kenya Airways
163 Alertes depuis 7 jours, 421 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 8 HEURES
ERIC TRAPPIER, P-DG de DASSAULT AVIATION, lors de la présentation des résultats du premier semestre 2018 : « Le marché répond bien au FALCON 6X. Il y a déjà des ventes avec des conversions de Falcon 5X et avec des clients qui viennent directement au FALCON 6X.
IL Y A 9 HEURES
(Farnborough 2018) CFM INTERNATIONAL (Safran - GE) a enregistré des commandes et des engagements d'achat pour plus de 858 réacteurs LEAP et CFM56 durant le salon britannique. En prenant en compte différents accords de service à long terme, la valeur totale de ces contrats dépasse les 15,7 milliards de dollars aux prix catalogue du motoriste.
IL Y A 11 HEURES
(Farnborough 2018) Pour TOM ENDERS, CEO d'AIRBUS, « la pénurie de pilotes ne pourra se résorber que par deux grandes initiatives : une plus grande féminisation de la profession puis le passage à des postes de pilotage à un seul pilote ».
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Primera Air : « Nous allons très prochainement annoncer de nouvelles routes depuis Paris »
 
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus