Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Défense L'E-2C Hawkeye, les yeux et les oreilles de l'aéronavale

L'E-2C Hawkeye, les yeux et les oreilles de l'aéronavale



23 MAR. 2016 | Helen Chachaty à bord du porte-avions Charles de Gaulle
L'E-2C Hawkeye, les yeux et les oreilles de l'aéronavale
© Helen Chachaty / Le Journal de l'Aviation - Tous droits réservés
Alors que Rafale et Super Étendard Modernisés se préparent à prendre les airs depuis le porte-avions Charles de Gaulle, l'E-2C Hawkeye fait tourner son rotodôme et ses deux hélices dans un bruit assourdissant. Catapulté en premier à une vitesse de 100 noeuds pour « préparer le terrain » dans l'espace aérien, il sera le dernier à apponter en fin de mission.

Le turbopropulseur aux ailes repliables est à la Marine nationale ce que l'E-3F est à l'armée de l'air, une redoutable plateforme de détection et de commandement aéroporté. Capable de détecter et de pister toute cible aérienne dans un rayon de 300 nautiques, l'E-2C n'a pas usurpé son surnom « d'oeil de faucon », notamment grâce à son rotodôme, estampillé d'une ancre de marine, qui abrite un radar à 360°. Pour remplir sa mission de détection et de transmission, le Hawkeye a à sa disposition, six postes VHF/UHF, dont...
Il vous reste 91% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 10 HEURES
easyJet passe au numérique pour son Compte Rendu Matériel
IL Y A 10 HEURES
CAE inaugure un centre de formation pour Gulfstream à Savannah
IL Y A 10 HEURES
Condor tient son premier Airbus A321neo
IL Y A 10 HEURES
Chris Celtruda nommé à la tête de Chromalloy
IL Y A 10 HEURES
La flotte multinationale d'A330 MRTT de l'OTAN monte en capacité
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Airbus : l'Allemagne va commander des Eurofighter supplémentaires
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT