Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Passion André Turcat entre dans la légende

André Turcat entre dans la légende



Le bel oiseau blanc orphelin
05 JAN. 2016 | Igor Biétry
André Turcat entre dans la légende
Photo extraite de la couverture du livre d'André Turcat « Pilote d'essais », publié par les éditions du Cherche Midi
André Turcat s’est éteint ce lundi, à l’âge de 94 ans, chez lui près d’Aix-en-Provence. Premier aviateur européen à avoir passé le mur du son en palier sur Gerfaut puis détenteur de très nombreux records de vitesse aux commandes du Griffon II, André Turcat était avant tout LE pilote du Concorde.

Né le 23 octobre 1921, à Marseille, il est issu d’une famille s’étant illustrée dans l’industrie automobile avec les fameuses Turcat-Mery. André veut « construire » et pour ce faire, rêve d’une carrière tracée sous le sceau des Ponts et Chaussées. Sortant de Polytechnique, il s’oriente finalement vers une carrière militaire au sein de l’armée de l’air. Il rejoint les forces aériennes de la France libre et reste en service à la fin de la guerre pour se battre sur le front indochinois. Breveté en 1947, il vole dans le transport sur C47 et devient chef d’opérations.

A son retour en France, en 1950, il intègre l'École du personnel navigant d'essais et de réception au Centre d’essais en vol de Brétigny. Il obtient son Brevet de pilote d’essai (n°131) en 1951 avant de se voir confier les rênes de l’école en 1952. Après quatre ans passés en Essonne, il intègre la SFECMAS puis Nord-Aviation comme chef pilote d'essais.

C’est là que commence une période particulièrement faste pour lui puisqu’il se livre à une véritable chasse aux records. En août 1954, il devient le premier aviateur européen à passer le mur du son en palier sur Gerfaut I, puis à bord du fameux Griffon II, l’un des premiers avions au monde à propulsion mixte par turboréacteur et statoréacteur. Ces exploits lui valent d’obtenir de nombreuses reconnaissances internationales dont le Prix Roland Peugeot de l'Académie des sports ou le Harmon Trophy, plus haute distinction aéronautique outre-Atlantique pour son vol à 2,19 Mach ; son record le plus prestigieux restant sans doute celui de la vitesse la plus élevée au monde sur 100 km en circuit fermé, obtenu le 25 février 1959, à 1 643 km/h.

Turcat quitte Nord-Aviation et rejoint le constructeur aéronautique public Sud-Aviation, devenu Aérospatiale en 1970 (EADS puis Airbus Group depuis). Directeur adjoint puis directeur des essais en vol de 1962 à 1976, il devient le pilote d’essai en chef du Concorde en plus de sa fonction de directeur des essais en vol (il travaille aussi sur les Caravelle).

Le 2 mars 1969 à 15h36, André Turcat lâche les freins, l’oiseau blanc décolle ! Le Concorde Fox Whisky Sierra Sierra Tango n’a utilisé que la moitié de la piste puis monte doucement avant de virer sur la gauche au-dessus de Toulouse-Blagnac. 16h10, le train touche le sol dans un petit nuage de fumée, le parachute de queue se déploie. F-WSST se fige. Turcat descend, suivi de ses coéquipiers Jacques Guignard, copilote, Michel Rétif, mécanicien, Henri Perrier, ingénieur. Il reçoit l’accolade des présidents Henri Ziegler de Sud-Aviation et sir George Edwards de la British Aircraft Corporation. Le 1er octobre 1969, André Turcat effectue le premier vol supersonique du Concorde. L’avion est homologué le 4 décembre 1975. Tout est dit, tout est fait. Il effectue un dernier vol le 31 mars 1976 avant de prendre sa retraite à 54 ans. André Turcat totalisait plus de 6 500 heures de vol sur 110 appareils différents dont 4 000 heures d’essais et 720 heures sur Concorde.

Mais une autre aventure l’attend : la politique. Gaulliste convaincu, il occupe le poste de conseiller pour les affaires industrielles et les technologies de pointe au secrétariat général du RPR. Il est adjoint au maire de Toulouse, de 1971 à 1977 puis député au Parlement européen, de 1980 à 1981. Marié et père de trois enfants, André Turcat, docteur ès lettres en histoire de l’art depuis 1990, a raconté l'aventure du Concorde dans plusieurs ouvrages dont « Concorde, essais et batailles », et a également écrit ses mémoires intitulées « Pilote d'essais ». Notons enfin qu’il était grand officier de la Légion d'honneur et grand-croix de l'ordre national du Mérite.
Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Thai Airways va aussi s'engager sur le 777X de Boeing Figeac Aero inaugure une unité de production pour les nacelles du LEAP au Maroc
MRO : Première grande visite des 12 ans pour un Airbus A380 chez Lufthansa Technik Philippines Nouvelle année de croissance soutenue chez Safran
Airbus affiche de solides résultats avant l'accélération des montées en cadence ATR enregistre une belle croissance mais manque son objectif de livraison
MRO : Ryanair mise de plus belle sur la Jordanie pour sa flotte grandissante Compétition MTA : Avec son C-390, Embraer avance aussi ses pions en Inde
Les V-22 Osprey toujours cloués au sol Pari gagné pour Bombardier
IL Y A 4 HEURES
Thai Airways se tourne vers AerCap pour ses besoins de flotte les plus urgents
IL Y A 6 HEURES
JetSMART continue avec Pratt & Whitney pour motoriser 35 monocouloirs de la famille A320neo supplémentaires
IL Y A 7 HEURES
Airbus place 5 A350F et 3 A330neo de plus chez Starlux Airlines
IL Y A 7 HEURES
Maldivian poursuit la modernisation de sa flotte avec ATR
IL Y A 7 HEURES
Breeze Airways commande 10 Airbus A220 supplémentaires
L'Airbus A330neo n'a pas encore dit son dernier mot face au 787
« J'ose dire que Climate Impulse veut révolutionner l'aviation », Bertrand Piccard, explorateur
« Nous recherchons des profils spécialisés pour répondre aux besoins croissants de nos clients », Loïck Saul, directeur des Opérations chez APPI
Les articles les plus lus
Une nouvelle commande géante de monocouloirs se profile en Asie
La FAA bloque toute accélération de la production de 737 MAX chez Boeing
« On peut inverser le déclin du pavillon français », Pascal de Izaguirre, président de la FNAM
Vers un nouveau détricotage du fret aérien français ?
Le ministère de l'Intérieur acquiert 42 H145 auprès d'Airbus
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT