Actualité aéronautique Bourget 2017 : Airbus dévoile l'A380plus, un A380 pour générer encore plus de revenus et plus de performances
Industrie & Technologie

Aviation civile

Bourget 2017 : Airbus dévoile l'A380plus, un A380 pour générer encore plus de revenus et plus de performances

Romain Guillot
18/06/2017 | 597 mots
Bourget 2017 : Airbus dévoile l'A380plus, un A380 pour générer encore plus de revenus et plus de performances
Toutes images © Airbus
La nouvelle était attendue depuis quelques jours. Airbus a choisi de frapper le premier, à la veille de l'ouverture de la 52ème édition du salon du Bourget en lançant l'A380plus. Il ne s'agit pour l'instant que d'un projet de développement, mais on sent bien que les améliorations pourraient devenir un véritable standard pour tout futur client.

Pour John Leahy, le directeur commercial de l'avionneur européen, l'A380plus est un moyen efficace pour offrir d'une pierre deux coups « encore plus d'économies et des performances opérationnelles améliorées ».

L'A380plus comprend ainsi divers raffinements aérodynamiques, notamment au niveau de la voilure, la plus emblématique d'entre elles étant incontestablement les nouveaux winglets de grandes dimensions venant remplacer les traditionnels wingtip fences. Les nouveaux dispositifs de réduction de vortex en extrémité d'ailes restent en deux parties, mais sont nettement plus grands que les précédents, mesurant près de 4,7 mètres (3,5m pour la partie haute et 1,2m pour la partie basse). L'A380plus reste ainsi évidemment contenu dans un carré de 80m par 80m, ce qui n'engendre aucune modification opérationnelle au sol.

Selon Airbus, l'ensemble de ces nouveaux dispositifs de réduction de trainée générera jusqu'à 4% de réduction de consommation en carburant par rapport à l'actuel A380.

Mais ce n'est pas tout. L'A380plus bénéficiera aussi des derniers projets d'optimisation de la cabine présentés lors du salon Aircraft Interiors en avril, à savoir le remplacement de l'escalier menant au pont supérieur à l'avant par un autre plus réduit situé en zone 2 et venant se positionner au-dessus de l'accès au « crew-rest » en aval du galley (lire notre article : Aircraft Interiors 2017 : Airbus poursuit l'optimisation de la cabine de l'A380) . Combiné au nouveau design optionnel de l'escalier et du galley arrière (Aft Galley Stair Module), à la possibilité d'aménager le pont principal dans une configuration à onze sièges de front de 18 pouces en classe économique, à la modification des parois du pont supérieur pour pouvoir accueillir des sièges de classe affaires en épis (herringbone), l'A380plus pourra aussi accueillir jusqu'à 80 passagers supplémentaires dans des configurations de classes de cabine analogues aux appareils actuellement livrés, sans aucun compromis sur le confort (pas de réduction de pitch ni de largeur des sièges).

L'A380plus pourra profiter aussi des travaux menés par Airbus pour allonger les intervalles de maintenance programmée du superjumbo (3 ans entre C-Checks contre 2 aujourd'hui, ce qui permettra de sauter une immobilisation sur une période de 6 ans) et qui pourraient entrer au Maintenance Review Board Report (MRBR) en mars prochain.

Selon Airbus, toutes ces améliorations apportées à l'A380, et désormais combinées sur l'A380plus permettront ainsi de générer 13% d'économie en coût unitaire au siège.

L'A380plus verra enfin sa masse maximale au décollage (MTOW) portée à 578 tonnes (+3t), de façon à pouvoir emporter les 80 passagers supplémentaires sur la même distance maximale (8 200 nautiques). Enfin, à masse égale, l'A380plus disposera d'une distance franchissable supplémentaire de 300 nm, soit une quarantaine de minutes d'autonomie en plus.



« La 4L à Dédé », l'A380 d'essai n°4, arbore les nouveaux winglets de l'A380plus au Bourget. Photo © Airbus


La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Fabrice Brégier : « Nous avons décidé d'accroître encore le rayon d'action de l'Airbus A330neo »

Après un premier vol réussi, l'Airbus A330neo est « bien né »

Les options de Boeing : nouvel avion, alliance avec Embraer ?

Airbus et Bombardier vers de nouveaux horizons avec la CSeries

Airbus et Bombardier visent 50% du marché des avions de 100-150 places (Enders)

Reprise du programme CSeries par Airbus : le véritable coup de maître

L'Irlande du Nord soulagée par l'accord entre Airbus et Bombardier

Airbus s'empare de la famille CSeries de Bombardier

A lire dans la même rubrique
Aviation d'affaires, un marché qui peine à redémarrer (3/7) : Les livraisons tournent également au ralenti
Aviation d'affaires, un marché qui peine à redémarrer (2/7) : Les ventes restent faibles
Airbus s'empare de la famille CSeries de Bombardier
 
Après un premier vol réussi, l'Airbus A330neo est « bien né »
Aviation d'affaires, un marché qui peine à redémarrer (1/7) : L'Europe et la France en forme
MRO Europe 2017 : Aerostar of Romania passe du MiG-21 à l'Airbus A320neo
21/10 Rassemblement festif sur la ZAD contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes
21/10 Les compagnies aériennes africaines "trop chères" (ministre ivoirien)
21/10 Troisième sortie orbitale à l'ISS en un mois
20/10 Accident de l'A320 d'Egyptair : 17 messages d'anomalies lors de précédents vols (avocat)
20/10 Fabrice Brégier : « Nous avons décidé d'accroître encore le rayon d'action de l'Airbus A330neo »
20/10 Le 1er A350 d'Air Mauritius se pose sur l'île Maurice
AGE MANAGER / RESPONSABLE GSE MRTT (H/F)
PERMANENT TECHNIQUE (H/F)
RESPONSABLE PROJETS MANUFACTURING ENGINEERING (H/F)
CHARGE DE GESTION RH INTERNATIONAL (H/F)
INGÉNIEUR CONCEPTION INSTALLATION ÉLECTRIQUE (H/F)
CONTRÔLEUR TRIDIMENSIONNEL P3 MÉCANIQUE GÉNÉRALE (H/F)
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus