Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien United Airlines remplace son patron par un vétéran de l'aérien

United Airlines remplace son patron par un vétéran de l'aérien

AFP
05 DEC. 2019 | 795 mots

United Airlines a annoncé jeudi un changement de patron, qui sera effectif à compter de mai 2020, confiant les rênes à Scott Kirby, dans l'entreprise seulement depuis trois ans mais crédité du renouveau de la compagnie aérienne aux Etats-Unis.

Oscar Munoz, 60 ans, directeur général depuis octobre 2015, va céder son fauteuil à M. Kirby, 52 ans, son lieutenant et numéro 2 du groupe. M. Munoz deviendra président exécutif du conseil d'administration pendant un an, a détaillé le transporteur dans un communiqué.

Dans une vidéo publiée sur le site d'United, MM. Munoz et Kirby expliquent que le moment de passer le témoin était venu.

"Ceci est une transition en douceur", y déclare M. Munoz, qui revendique avoir débauché en 2016 son successeur chez American Airlines. "Nous avons un avenir radieux devant nous", ajoute M. Kirby.

A Wall Street, le titre hésitait: après avoir ouvert en hausse, il reculait de 0,14% vers 15H00 GMT.

Oscar Munoz avait pris les rênes d'United en octobre 2015 en remplacement de Jeffrey Smisek, ébranlé par une enquête sur des soupçons de conflits d'intérêts avec l'Autorité portuaire de New York et du New Jersey. Quelques jours après sa nomination, il avait été hospitalisé d'urgence, en raison d'une crise cardiaque.

M. Munoz était revenu aux affaires près de six mois plus tard et était une des rares personnes issues de la diversité à diriger une multinationale américaine.

- Desservir les villes secondaires -

Sous son règne, l'action a gagné 56%, plus du double de l'indice regroupant les valeurs du transport aérien à Wall Street (+26%).

Il est parvenu à faire regagner des parts de marché à United et a pacifié les relations avec les syndicats malgré l'abandon, sous la pression, d'un programme de primes basé sur la loterie jugé injuste par des employés.

Il n'a pas été épargné par des controverses, dont l'expulsion musclée d'un passager muni d'un ticket d'un vol surbooké en avril 2011.

Les images de l'expulsion du Dr David Dao, un Américain d'origine vietnamienne, avaient fait le tour du monde. Au lieu de s'excuser, Oscar Munoz avait choisi de défendre ses salariés et avait qualifié M. Dao de "perturbateur et d'agressif".

Face au tollé et au plongeon de l'action en Bourse, il avait fait marche arrière pour finalement s'excuser. Le mal était fait.

Un an plus tard, United s'était retrouvé en première ligne suite au décès sur un de ses vols américains d'un bouledogue français, placé, à la demande d'un membre d'équipage, dans un compartiment à bagages.

Ces deux affaires ont notamment écorné l'image d'United Airlines, mais des initiatives prises par M. Kirby, le numéro 2 du groupe, ont permis d'améliorer la rentabilité.

Il a notamment repris et augmenté les vols de et vers les villes secondaires américaines, en faisant le calcul que cette stratégie allait déboucher sur de meilleures marges bénéficiaires malgré le risque possible de guerre des prix face aux autres compagnies.

United prévoit notamment une augmentation de 4 à 6% de ces vols dans les prochains mois.

Ce pari semble avoir marché puisque United a vu son bénéfice net passer de 2,1 milliards de dollars en 2017 à 2,5 milliards en 2018. Sur les trois premiers trimestres de 2019, le bénéfice s'élève à 2,3 milliards de dollars.

En Bourse, l'action United Airlines est en hausse de plus de 6% depuis le début de l'année malgré les déboires du Boeing 737 MAX, qui ont contraint la compagnie à annuler des milliers de vols.

A l'inverse, le titre d'American Airlines, affectée également par la crise du MAX, est en baisse de 14,7%.

M. Kirby est un vétéran de l'industrie du transport aérien, très respecté par les marchés financiers pour sa fine connaissance des dossiers.

Il était convoité, selon les experts, par American Airlines, qui voulait le récupérer afin qu'il succède à son ancien mentor Doug Parker.

De 2006 à 2016, M. Kirby était aux côtés de M. Parker quand celui-ci a mené la fusion entre America West et U.S Air et ensuite le mariage entre U.S Air et American pour donner naissance à American Airlines, première compagnie aérienne américaine.

Un des défis auxquels il va devoir faire face désormais est d'améliorer la qualité du service client de United Airlines, selon les experts.

Boeing 737 MAX : United Airlines repousse à son tour ses vols à mars Boeing 737 MAX : United Airlines repousse à son tour ses vols à mars
Maria Race : « CORSIA a posé de beaux objectifs, United Airlines va essayer de les atteindre plus vite que prévu » Maria Race : « CORSIA a posé de beaux objectifs, United Airlines va essayer de les atteindre plus vite que prévu »
United Airlines prolonge l'annulation des vols sur le Boeing 737 MAX jusqu'au 3 novembre United Airlines prolonge l'annulation des vols sur le Boeing 737 MAX jusqu'au 3 novembre
Les derniers articles Transport aérien
Air Greenland s'intéresse à l'Airbus A330-800 Air Greenland s'intéresse à l'Airbus A330-800
C'est un contrat empreint de rareté qui s'est conclu le 17 janvier. Air Greenland a en effet annoncé qu'elle avait signé un protocole d'accord avec ... Lire la suite
South African Airways met neuf Airbus A340 en vente South African Airways met neuf Airbus A340 en vente
South African Airways doit changer. Après avoir rajeuni sa flotte avec des Airbus A330 et A350, la compagnie, au bord de la faillite, a annoncé ... Lire la suite
17 JAN. 2020 Aéroports
La crise pétrolière estompée, les aéroports du Congo reprennent le contrôle sur leur trafic La crise pétrolière estompée, les aéroports du Congo reprennent le contrôle sur leur trafic
Durement frappée par la crise pétrolière mondiale de 2014, l'économie du Congo, essentiellement dépendante des recettes de ce produit, se redresse progressivement. En 2019, le ... Lire la suite
16 JAN. 2020 Alliances
Royal Air Maroc rejoindra oneworld le 1er avril Royal Air Maroc rejoindra oneworld le 1er avril
L'heure de la fin des alliances des compagnies aériennes n'a peut-être pas encore sonné. Même si leur actualité récente semble davantage marquée par les départs, ... Lire la suite
15 JAN. 2020 Leasing & financement
Avions commerciaux : le secteur du leasing doit s'attendre à une année difficile et à une consolidation Avions commerciaux : le secteur du leasing doit s'attendre à une année difficile et à une consolidation
Alors que 40% de la flotte mondiale est couverte par un contrat de leasing, le secteur de la location d'avion ne crie pas victoire pour ... Lire la suite
IL Y A 2 HEURES
Air Greenland s'intéresse à l'Airbus A330-800
IL Y A 5 HEURES
Avion abattu par l'Iran : Kiev insiste sur la remise des boîtes noires
IL Y A 8 HEURES
BAE Systems rachète pour plus de 2 milliards de dollars d'actifs à United Technologies et Raytheon
19 JAN. 2020
Ultime test réussi pour SpaceX, avant le lancement d'astronautes de la NASA
18 JAN. 2020
737 MAX : Boeing a détecté un nouveau problème de logiciel, jugé mineur
L'Airbus A330neo dépasse désormais les ventes du 777X de Boeing
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT