Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Transport aérien La Métropole de Nice cède l'essentiel de ses parts dans le groupe Aéroports de la Côte d'Azur

La Métropole de Nice cède l'essentiel de ses parts dans le groupe Aéroports de la Côte d'Azur

AFP
12 JUIL. 2019 | 357 mots

La Métropole Nice Côte d'Azur va céder 4 des 5% qu'elle détenait dans la société aéroportuaire gérant l'aéroport de Nice à la suite d'un vote favorable intervenu vendredi matin lors d'un conseil métropolitain, à Nice.

Cette cession d'un total de 5.920 actions se fait au profit de la Banque des territoires (groupe Caisse des Dépôts & Consignations) pour un montant de 81 millions d'euros. La Métropole conserve 1% du capital, ce qui lui permet de continuer à siéger au conseil de surveillance de la société aéroportuaire.

Le reste du capital de cette société qui gère, outre l'aéroport de Nice, le deuxième de France, ceux de Cannes-Mandelieu et de Saint-Tropez, est détenu, depuis la vente des parts de l'Etat en 2016, à 64% par le consortium Azzurra Aeroporti, qui réunit Atlantia, EDF Invest et la Principauté monégasque, à 25% par la Chambre de commerce de Nice, à 5% par la région Paca et à 1% par le département des Alpes-Maritimes, qui avait lui-même été amené à céder récemment 4% de ses parts.

L'opposition, qui a voté contre cette délibération, a rappelé que le président de la Métropole Christian Estrosi (LR) avait, de son propre chef, et pour un coût de 100.000 euros, organisé en 2015 un référendum pour s'opposer à la privatisation de l'aéroport décidée par la loi Macron. Ce référendum local sans valeur juridique avait vu plus de 97% des votants s'opposer à la privatisation de l'aéroport de Nice.

Christian Estrosi a pour sa part indiqué que cette vente permettrait notamment de "densifier la politique d'investissement" de la Métropole.

Cette décision intervient alors qu'un référendum d'initiative partagée a été ouvert sur la question de la privatisation d'Aéroports de Paris. 480.300 soutiens, soit 10% du nombre de signature exigées d'ici à la mi-mars pour que le référendum puisse avoir lieu, ont été comptabilisés.

Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
IL Y A 16 HEURES
Des MRTT intégrés à l'EATC
IL Y A 16 HEURES
Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
IL Y A 17 HEURES
Panne de Galileo: "trop tôt" pour dire quand le système sera rétabli (agence)
IL Y A 22 HEURES
50 ans d'Apollo 11 : Les événements incontournables pour fêter le premier pas de l'Homme sur la Lune
16 JUIL. 2019
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus