Actualité aéronautique Transport aérien Emirates achève la reconfiguration de ses Boeing 777-200LR

Emirates achève la reconfiguration de ses Boeing 777-200LR

Emilie Drab
Publié 17/04/2019 | 388 mots
Emirates achève la reconfiguration de ses Boeing 777-200LR
© Emirates
Le renouvellement des cabines des Boeing 777-200LR d'Emirates est arrivé à son terme. La compagnie arabe a annoncé qu'elle venait de remettre en service le dernier des dix appareils qu'elle avait prévu de reconfigurer. Le programme a été mis en oeuvre en un an, avec trois mois d'avance sur le calendrier initial.

Le chantier a été réalisé en interne par Emirates Engineering à Dubaï. Représentant un investissement de 150 millions de dollars, il a nécessité 160 000 heures de travail et a impliqué plus d'une trentaine de fournisseurs. Emirates précise qu'il a fallu en moyenne 35 jours pour reconfigurer chaque avion.

Les 777-200LR sont désormais tous dotés d'un aménagement biclasse de 302 places. A première vue, cela semble une dégradation par rapport à la configuration initiale de 266 places en configuration triclasse : la première classe (huit suites) a été supprimée et la classe affaires a été réduite de 42 à 38 fauteuils, tandis que la classe économique est passée de 216 à 264 places.

Cependant, la classe affaires s'est largement améliorée, principalement grâce à la suppression du siège du milieu : les appareils sont passés à une disposition 2-3-2 à 2-2-2. Le fauteuil est plus large, équipé d'un écran plus grand et du caractéristique minibar individuel. Il se déploie en lit full-flat et n'est donc plus incliné. A l'échelle de la cabine, les couleurs et les matériaux ont été modifiés (mais restent dans l'esprit un peu trop brillant de la classe affaires Emirates) pour donner une allure plus moderne et plus chaleureuse. Une zone de snacks pour sociabiliser a également été aménagée entre les rangées 5 et 6. Enfin, les coffres à bagages situés au-dessus de la rangée centrale ont été supprimés, augmentant l'impression d'espace.

Peu de détails ont été donnés sur la classe économique, qui a été rafraîchie et a gagné 48 places.

Emirates a par ailleurs indiqué que deux des plus anciens 777-300ER (A6-EMV et A6-EMX, tous deux livrés en 2003) quitteraient rapidement la flotte (EMV étant déjà sorti). Au total, sept 777 doivent être retirés du service cette année.


© Emirates
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
Camair-Co : Une année 2019 en zone de turbulences Camair-Co : Une année 2019 en zone de turbulences
L'année dernière aura assurément été une année de croissance chez Camair-Co. En 2019, le transporteur camerounais peine cependant à maintenir le cap. Avec la mise ... Lire la suite
Entretien avec le PDG d'easyJet, Johan Lundgren Entretien avec le PDG d'easyJet, Johan Lundgren
Johan Lundgren était en France au début du mois pour inaugurer la septième base d'easyJet dans le pays. L'occasion d'évoquer auprès du Journal de l'Aviation ... Lire la suite
La plateforme Skywise d'Airbus s'étend désormais à l'amélioration opérationnelle des flottes La plateforme Skywise d'Airbus s'étend désormais à l'amélioration opérationnelle des flottes
Le salon MRO Americas qui s'est déroulé la semaine dernière à Atlanta a été l'occasion pour Airbus d'officialiser le lancement d'un tout nouveau service associé ... Lire la suite
Jet Airways a un pied dans la tombe et suspend ses opérations Jet Airways a un pied dans la tombe et suspend ses opérations
Après des semaines d'agonie, Jet Airways a succombé à ses difficultés. Ayant échoué à obtenir un financement d'urgence pour poursuivre les opérations qui lui restaient, ... Lire la suite
L'incertain rêve américain de l'E175-E2 d'Embraer L'incertain rêve américain de l'E175-E2 d'Embraer
Si l'E195-E2 tient le haut de l'affiche en ce mois d'avril, le flou règne autour de l'E175-E2. Depuis le troisième trimestre 2018, le plus petit ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Air Caraïbes et Frenchbee pas satisfaites de leurs résultats JetBlue passe à l'Airbus A321LR et annonce Londres
Loft et suites en Business, Virgin Atlantic dévoile la cabine de ses Airbus A350-1000 Comment améliorer le sommeil en avion ?
Safran Seats présente Versa, le successeur de Cirrus EasyJet inaugure une nouvelle base à Nantes
12h06 Norwegian dépose un préavis de grève pour les 24, 25 et 26 avril à Roissy
19/04 ArianeGroup, l'ESA et HEC Paris s'allient pour étudier l'économie de l'espace
19/04 Représentativité, retraite : les pilotes inquiets alertent le gouvernement
19/04 Camair-Co : Une année 2019 en zone de turbulences
19/04 Vivez le grand frisson avec Sport-Découverte
18/04 Cinquantième rotation au-dessus des pays baltes
19 AVR. 2019
Philippe Bohn n'est plus le directeur général d'AIR SENEGAL. L'annonce a été faite ce vendredi 19 avril. Difficile pour l'instant de dire s'il s'agit d'un limogeage ou d'une démission. Le Sénégalais Ibrahima Kane, l'actuel directeur du Fonds souverain d'investissements stratégiques, est pressenti pour le remplacer. Philippe Bohn avait été nommé à la tête d'AIR SENEGAL le 10 Août 2017 en remplacement du Sénégalais Mamadou Lamine Sow.
19 AVR. 2019
Le CNES et l'ESA intègrent pour un an le programme Fab Force d'ORANGE SILICON VALLEY (OSV), filiale du groupe Orange implantée à San Francisco. Ce partenariat doit leur permettre d'accéder à l'écosystème de start-up de la Silicon Valley et de créer des échanges dans le but de développer de nouvelles approches technologiques.
19 AVR. 2019
EMBRAER annonce que son Praetor 600 a reçu sa certification par l'agence brésilienne ANAC. Le jet d'affaires de taille super-intermédiaire avait été lancé en octobre 2018 à la convention NBAA-BACE. Il a même dépassé son cahier des charges, étant capable de parcourir plus de 4 000 nm (7 450 km) et de décoller plus court que prévu, sur des pistes de 4 436 pieds (1 352 m).
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Data Analytics : la bataille entre OEM et sociétés de maintenance va s'intensifier
Entretien avec le PDG d'easyJet, Johan Lundgren
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus