Actualité aéronautique Défense Opération séduction dans la zone indo-pacifique
L'édito

Opération séduction dans la zone indo-pacifique

Helen Chachaty
Publié 12/06/2018 | 589 mots
Opération séduction dans la zone indo-pacifique
Rencontre entre la ministre australienne de la Défense Maryse Paine et le commandant supérieur des FANC à Nouméa © Helen Chachaty/Le Journal de l'Aviation - Tous droits réservés
Les forces aériennes en Nouvelle-Calédonie
•  Opération séduction dans la zone indo-pacifique
•  Les ailes de la Nouvelle-Calédonie
•  Sabena Technics sur le MCO des avions du Pacifique
•  La base aérienne 186 de Nouméa, à la croisée du Pacifique
•  Les îles du Pacifique s'entraînent à réagir aux catastrophes naturelles

« Notre priorité partagée, c'est de construire cet axe indo-pacifique fort pour garantir à la fois nos intérêts économiques et de sécurité. » Le président de la République Emmanuel Macron, en visite début mai en Australie, a affirmé sa volonté de faire de la zone indo-pacifique une région privilégiée en termes de renforcement des coopérations déjà existantes dans le domaine de la défense - dans la droite lignée de la Revue stratégique de défense et de sécurité nationale. Une volonté ré-affirmée par la ministre des Armées Florence Parly lors du dialogue de Shangri-La, qui s'est tenu début juin à Singapour. La ministre australienne de la Défense Maryse Paine, venue rendre visite à ses personnels déployés en Nouvelle-Calédonie à l'occasion de l'exercice Croix du Sud, nous a pour sa part indiqué vouloir « maximiser l'interopérabilité et la coopération » avec la France, en vertu d'une « contribution mutuelle » à la sécurité régionale.

Si la Marine nationale en mission Jeanne d'Arc avec le BPC Dixmude, a effectué un long passage en Asie du Sud-Est, et mouillait il y a quelques jours au large de Singapour, l'armée de l'air a pour sa part programmé une véritable opération de projection dans cette « zone d'intérêt stratégique » de fin juillet à début septembre. Trois Rafale, un A400M, un A310, un C-135FR (sur quelques étapes) vont ainsi rejoindre l'Australie pour un exercice de grande ampleur, Pitch Black, les chasseurs étant par ailleurs convoyés par un KC-30A australien.

Mais c'est sur le trajet retour, de l'Australie vers la France, qu'il faut se pencher, pour saisir qu'au-delà des enjeux politiques et purement opérationnels, c'est également une mission de soutien à l'exportation qui se dessine. La mission Pégase (Projection d'un dispositif aérien d'envergure en Asie du Sud-Est) est en effet présentée comme une contribution au renforcement de la présence de la France dans la zone. Les pays dans lesquels les avions de l'armée de l'air prévoient de se poser comprennent l'Indonésie, Singapour, le Vietnam, la Malaisie et l'Inde. Une équipe est d'ailleurs déjà sur place pour programmer les escales.

D'une volonté politique et stratégique à une mission opérationnelle et une ambition industrielle, il n'y a qu'un pas. Si l'armée de l'air précise effectuer cette tournée « pour montrer ce qu'elle sait faire », en se dégageant de toute « mission commerciale », en coulisses, on évoque évidemment le soutien à l'exportation. La préparation de ce déploiement se fait en concertation avec l'industrie de Défense, puisque, « sans être mercantile », la mission doit tout de même permettre aux industriels de « rayonner localement ». Rafale, A400M, GM400, les équipements « combat proven » feront l'objet de briefings et de retours d'expériences des opérationnels, les meilleurs ambassadeurs des matériels, finalement.

Alors que l'Inde a passé une première commande de Rafale, que l'Indonésie est en passe d'acquérir des A400M et que la Malaisie reste dans les priorités de Dassault Aviation pour y vendre son avion de combat, l'occasion était trop belle pour passer à côté.

Et même si on indique de source malaisienne que la priorité actuelle de Kuala Lumpur n'est clairement pas à l'achat de nouveaux avions de combat, un survol de la capitale le jour de la fête nationale ne serait pas exempt de symbolique...
Les articles dans la même thématique
21 JUIN 2018 Avions militaires Forces armées
Les Mirage 2000N laissent la place aux Rafale pour les Forces aériennes stratégiques

Les Mirage 2000N laissent la place aux Rafale pour les Forces aériennes stratégiques


« Il faut le dire, le Mirage 2000N a bien tenu la posture », exposait récemment le commandant en second des Forces aériennes stratégiques (FAS). ... Lire la suite
Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française

Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française


Le Mirage 2000N, « un avion assez classique, avec un missile novateur qui a su traverser les âges », selon un spécialiste de l'aviation militaire, ... Lire la suite
Le développement du F-35 est quasiment achevé, des difficultés techniques restent à résoudre

Le développement du F-35 est quasiment achevé, des difficultés techniques restent à résoudre


La Cour des comptes américaine (GAO - Government accountability office) a récemment publié un nouveau rapport sur l'avancée du F-35 de Lockheed Martin. Le programme ... Lire la suite

Nouvelle étape pour le SCAF


Le système de combat aérien du futur (SCAF) a franchi une nouvelle (petite) étape ce 19 juin, avec la signature par la ministre des Armées Florence Parly et son homologue allemande Ursula von der Leyen ... Lire la suite
Les lignes de l'hélicoptère de demain se dessinent à Eurosatory

Les lignes de l'hélicoptère de demain se dessinent à Eurosatory


Salon dédié à la sécurité et défense, Eurosatory est l'occasion de discuter des grands concepts qui dimensionneront le combat aéroterrestre dans les prochaines années. Ce ... Lire la suite
Dans la rubrique Défense, la Rédaction vous recommande
H160M cherche HIL Airbus et Dassault annoncent un accord sur l'avion de combat franco-allemand du futur
Quel avion pour les forces aériennes suisses ? Thales fort sur la défense, moins sur l'espace
La France lance le programme d'avions de renseignement CUGE Les futures ailes du Gabriel
22/06 Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance
22/06 Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing
22/06 Nouveau PDG d'Air France-KLM : le comité de nomination poursuit ses travaux (Bercy)
22/06 Sans accord sur le Brexit, Airbus menace de quitter le Royaume-Uni
22/06 Livraison controversée du premier F-35 à la Turquie
22/06 Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace
78 Alertes depuis 7 jours, 388 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
22 JUIN 2018
Le Groupe DUQUEINE, spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces et sous-ensembles aéronautiques en matériaux composites annonce une réorganisation de son actionnariat et une augmentation de capital de 8 millions d'euros. Ces deux opérations sont valorisées à un montant supérieur à 35 millions d'euros. IDIA Capital Investissement, Crédit Agricole Régions Investissement et ACE Management (Aerofund III) s'associent ainsi à Gilles DUQUEINE, dirigeant fondateur, qui reste actionnaire majoritaire.
22 JUIN 2018
L'IATA s'est montré inquiète vis-à-vis du processus visant à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), souhaitant que cette démarche vise à améliorer le parcours et l'expérience du passager ainsi que l'efficacité des compagnies aériennes, et non pas à récolter un maximum de recettes. L'IATA se réfère notamment à la possibilité que l'accord de privatisation ait une période de validité de 70 ans, « une erreur » selon elle car elle empêcherait toute flexibilité permettant de répondre aux exigences du marché qui ne peuvent être anticipées à si long terme.
22 JUIN 2018
BOMBARDIER renforce son partenariat avec DAIR (Downsview Aerospace Innovation and Research Consortium) dans le but de créer un pôle aéronautique dans la zone de Downsview à Toronto. L'avionneur investira six millions de dollars canadiens sur cinq ans pour financer des activités et de nouveaux centres de recherche et de développement.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

MoM : Les armes du prochain combat entre Airbus et Boeing s'aiguisent
Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus