Actualité aéronautique Défense Dassault Aviation promet 20 milliards d'euros de retombées à la Belgique

Dassault Aviation promet 20 milliards d'euros de retombées à la Belgique

AFP
Publié 13/02/2018 | 456 mots

Le groupe français Dassault a promis mardi 20 milliards d'euros de retombées économiques à la Belgique si le gouvernement belge fait le choix du Rafale pour remplacer sa flotte d'avions de combat.

"On ne demande pas de nous croire les yeux fermés. On apportera les garanties de ce que nous affirmons aujourd'hui", a déclaré à Bruxelles Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, qui produit le Rafale.

L'avion de combat du groupe français est en compétition avec le F-35 de l'Américain Lockheed Martin, souvent présenté comme favori, et le Typhoon du consortium européen Eurofighter pour le remplacement des F-16 américains actuellement utilisés par l'armée de l'Air belge.

Il s'agit d'acheter un total de 34 nouveaux avions de combat pour remplacer les F-16 à compter de 2023, un marché estimé à 3,6 milliards d'euros.

Les Etats-Unis pour le F-35 et le Royaume-Uni (avec le soutien de l'Italie, de l'Espagne et de l'Allemagne) pour l'Eurofighter Typhoon doivent remettre mercredi leur "meilleure offre finale" à la Belgique en réponse à un appel d'offres lancé d'Etat à Etat.

La France s'est pour sa part distinguée en septembre de ses deux concurrents en proposant à la Belgique un partenariat comprenant, outre la fourniture des avions de combat, "une coopération approfondie" dans les domaines militaire et industriel.

Le ministre belge de la Défense Steven Vandeput (N-VA, nationalistes flamands) avait reproché à Paris d'avoir formulé son offre en dehors du cadre de l'appel d'offres, exposant selon lui son pays à "des poursuites judiciaires" de la part des concurrents si elle la prenait en compte. La France assure que son offre est sûre juridiquement.

"Très certainement, la France prend un risque", a concédé M. Trappier mardi. "La Belgique va-t-elle prendre en compte l'offre française ou non ? Le sujet n'est pas encore tranché, si j'ai bien compris".

Mais "la France a estimé qu'elle avait plus à proposer que ce qui était exprimé explicitement dans l'appel d'offre, trop limité", a-t-il ajouté.

Le gouvernement belge devrait arrêter son choix courant 2018.

M. Trappier était à Bruxelles pour signer "13 accords de coopération" avec des industriels belges, qui prendraient corps si l'offre française était choisie par la Belgique.

"Cette démarche s'inscrit sans ambiguïté dans le cadre de la construction d'une Europe de la Défense", a-t-il insisté.

Dassault valorise l'impact "économique et sociétal" de l'offre française à "au moins 20 milliards d'euros en 20 ans", ce qui permettrait de soutenir selon l'entreprise "plus de 5.000 emplois à haute valeur technologique".

zap/agr/az

Les articles dans la même thématique
L'Allemagne se met aux drones embarqués
La marine allemande va faire l'acquisition d'un système de drone VTOL embarqué. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un contrat au montant non dévoilé le 3 août pour deux vecteurs aériens Skeldar V-200, ainsi ... Lire la suite
Embraer repousse la mise en service du KC-390 Embraer repousse la mise en service du KC-390
Lors de la présentation de ses résultats semestriels, Embraer a confirmé que l'incident survenu en mai dernier sur le premier prototype du KC-390, une sortie ... Lire la suite
Nouveau record pour le Zephyr Nouveau record pour le Zephyr
Airbus Defence & Space annonce le succès du vol inaugural de son « pseudolite » Zephyr S, qui s'est posé 25 jours, 23 heures et ... Lire la suite
07 AOUT 2018 Industrie de défense
Nouvelle étape pour les avions légers d'attaque
Endeuillé par un accident lors de la dernière phase d'essais en vol en mai dernier, le programme OA-X, qui vise à doter l'US Air Force d'avions légers d'attaque, a franchi une nouvelle étape. Une « ... Lire la suite
L'A400M allemand apte aux évacuations médicales L'A400M allemand apte aux évacuations médicales
L'Allemagne dispose à présent de la capacité d'évacuation aéromédicale à bord d'un A400M. Le premier kit « Intensive care aeromedical evacuation » (ICAE) a été ... Lire la suite
Dans la rubrique Défense, la Rédaction vous recommande
La Suisse lance l'appel d'offres pour ses futurs chasseurs L'A330 MRTT de l'armée de l'air s'invite au défilé du 14 juillet
Les Mirage 2000N laissent la place aux Rafale pour les Forces aériennes stratégiques Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française
H160M cherche HIL Airbus et Dassault annoncent un accord sur l'avion de combat franco-allemand du futur
12h24 L'Iran va dévoiler un nouvel avion de combat
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
24 Alertes depuis 7 jours, 129 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
17 AOUT 2018
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus