Actualité aéronautique Passion La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité

La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité

Marie Christophe
Publié 06/06/2017 | 760 mots
La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Toutes photos © Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
À l'heure du retour de Thomas Pesquet sur Terre, les yeux n'en ont pourtant pas fini de se tourner vers le ciel. S'il est des parenthèses enchantées dont on ne se lasse pas, le meeting de la Ferté-Alais en fait bel et bien partie. Les deux journées du 45ème rassemblement du mythique meeting du Plateau de Cerny ont été, une fois encore, mémorables.

La météo, principal électron libre et potentiel trouble-fête incontrôlable de l'événement, n'aura eu raison que d'une petite partie du programme du samedi. Adaptable et réactive, l'équipe organisatrice aura en effet réussi à reprogrammer le dimanche les passages interrompus par une pluie battante la veille. Les spectateurs dominicaux, venus en très grand nombre, auront ainsi fait d'une pierre deux coups en admirant la totalité du programme, incluant notamment la présentation intégrale de la Patrouille de France, un second et exceptionnel passage avec, comme promis, le Boeing 777-300ER d'Air France, ainsi qu'un Airbus A330-300 de la compagnie XL Airways.

Les « grands moments »

À l'instar de ces passages marquants ou inédits, il est difficile, mais surtout très subjectif de faire un choix sur les « grands moments » du show. Grand public, chasseurs d'images, passionnés, habitués ou non, chacun vient ici admirer la présentation de ses favoris parmi les 120 machines présentées en vol. Nous retiendrons notamment le passage du trio générationnel de chasseurs avec Hunter, Seafury et Rafale, ainsi que l'impressionnante démonstration du Rafale en solo.

La Wingwalkeuse Danielle exécutant des arabesques sur les ailes du PT 13 aura laissé la foule sans voix, tout autant que la mise en scène habituelle, mais toujours aussi impressionnante du fameux tableau « Tora Tora Tora ».


Arabesque de la wingwalkeuse Danielle à bord du PT13 piloté par son mari

En hommage à Auguste Mudry concepteur du Cap 10, la « Saga des Cap » nous aura offert une patrouille inédite de 13 Cap, à bord desquels se trouvaient entre autres Régis Alajouanine, Dorine Bourneton, Christine Seurin et Éric Vazeille.

Au coeur de cet écrin de verdure si particulier, les passages magnifiquement contrôlés du C-160 Transall auront permis de photographier le gros porteur sans aucun zoom, sous les yeux ébahis des spectateurs.

Nous garderons aussi en mémoire les percussions distinctives des warbirds, dont les Yak 3 pour les Faucons de Staline puis le Spitfire ou encore le P51 Mustang. Les discrets Caudron G-3, Blériot XI-2 et Deperdussin auront rappelé si nécessaire les origines de l'incroyablement rapide évolution de l'industrie. Le poétique DFS Habicht aura quant à lui marqué le ciel de ses rainures rouges et silencieuses, signant un atterrissage parfaitement ciblé sous des yeux conquis d'un public satisfait.


Le passage du C-160 Transall

L'appel du Président

Le meeting de la Ferté Alais ne serait rien sans l'Association Jean-Baptiste Salis bien sûr, notamment sans ses 300 bénévoles. Et si le bénévolat est synonyme de gratuité, il prend ici un tout autre sens : à la Ferté, on y constate la motivation, la bienveillance et l'accueil indéfectible de tous. Le Président de l'AJBS, Cyrille Valente, a cependant profité du moment pour tirer la sonnette d'alarme : les responsabilités et les investissements inhérents à cette vitrine internationale doivent être partagés : le soutien des élus, dirigeants et collectivités est vivement attendu.

Un cours à ciel ouvert

Cette édition 2017 aura été une fois encore une magnifique leçon : à la fois cours d'Histoire et d'humilité, témoignages de tentatives indispensables et de réussites héroïques, initiation pour certains, ancrage des connaissances pour les autres, la Ferté-Alais pourrait être un passage obligé des écoles et autres collèges. Le DVD du meeting, tourné ce week-end et disponible d'ici peu, saura sans doute faire office de rappel en attendant la prochaine saison. Car si « les peuples qui ne connaissent pas leur Histoire s'exposent à la revivre », le Meeting du Temps des Hélices est un véritable témoin de ces époques dont nous avons tant à préserver et que nous ne devons pas oublier.


Vol du Caudron G-3 en hommage à Adrienne Bolland
Les articles dans la même thématique
30 OCT. 2018 Associations
La préservation du patrimoine aéronautique récompensée La préservation du patrimoine aéronautique récompensée
Les salons de l'Aéro-Club de France ont accueilli l'édition 2018 du Grand Prix du Patrimoine le 24 octobre dernier, l'occasion de récompenser des initiatives particulièrement ... Lire la suite
Jean-Emile Rouaux : « Air France a choisi la Fédération Française de Vol en Planeur pour former ses futurs cadets » Jean-Emile Rouaux : « Air France a choisi la Fédération Française de Vol en Planeur pour former ses futurs cadets »
La Fédération Française de Vol à Voile (FFVV) a été rebaptisée Fédération Française de Vol en Planeur (FFVP) le 1er octobre. Le Journal de l'Aviation ... Lire la suite
07 SEPT. 2018 Meetings aériens
Le Paris Air Legend s'installe à Melun
Le meeting aérien Paris Air Legend se tiendra les 8 et 9 septembre sur l'aérodrome de Melun-Villaroche. Au programme du weekend, exposition statique et démonstrations aériennes de warbirds, mais aussi de quelques aéronefs des armées ... Lire la suite
20 AOUT 2018 Passion
Les Blue Angels passent au Super Hornet
Les Blue Angels voleront sur F/A-18 Super Hornet d'ici un peu plus de trois ans. Le Pentagone a notifié un contrat de 17 millions de dollars à Boeing pour modifier neuf F/A-18E et deux F/A-18F ... Lire la suite
Le 14 juillet dans le ciel parisien Le 14 juillet dans le ciel parisien
Le défilé du 14 juillet met cette année le Japon et Singapour à l'honneur et sera placé sous le signe de la « fraternité d'armes ... Lire la suite
Dans la rubrique Passion, la Rédaction vous recommande
La Cité de l'Espace a 20 ans La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
16h38 Vers une nouvelle consolidation chez les loueurs d'avions commerciaux ?
12h54 GOL accélère le renouvellement de sa flotte avec le Boeing 737 MAX
11h33 La Chine prévoit de doubler le nombre de ses aéroports d'ici à 2035
10/12 Brésil : une cour d'appel annule la suspension de l'alliance Boeing-Embraer
10/12 Quatorze ans après, ouverture du procès de l'effondrement mortel du terminal 2E à Roissy
10/12 Air France-KLM : nombre de passagers en hausse de 3,3% en novembre
IL Y A 5 HEURES
AIRBUS China Innovation Centre (ACIC) a signé un protocole d'accord avec ROYOLE TECHNOLOGY pour trouver des applications à ses produits dans les cabines des avions. La société américaine est spécialisée dans les écrans flexibles, les capteurs flexibles et les smartphones pliables. Avec l'introduction de cette touche de digitalisation et de personnalisation, AIRBUS espère améliorer l'environnement cabine mais aussi sa sécurité et sa consommation énergétique.
10 DEC. 2018
IKHANA a décroché la certification de STC RWMI DHC-6-300HG de la part de Federal Aviation Authority (FAA). Ce STC augmente les capacités de charge utile des avions de série DHC-6-300 Twin Otter de base avec une MTOW passant de 5670 kg (12 500 lb) à 6350 kg (14 500 lb). Le Twin Otter peut maintenant accueillir 19 passagers avec 2 membres d'équipage et voler entre 450 et 500 nm.
10 DEC. 2018
TRUENOORD a livré un nouvel ATR 72-600 à WINGS AIR. Il s'agit du quatrième exemplaire de l'appareil que la filiale de Lion Air reçoit, les trois autres ayant été livrés en août, octobre et novembre.
10 DEC. 2018
Les deux premiers F-35A de la ROYAL AUSTRALIAN AIR FORCE ont atterri le 9 décembre sur la base aérienne de Williamstown. L'Australie devrait recevoir un total de 72 F-35A pour remplacer ses F/A-18. LOCKHEED MARTIN a déjà livré dix avions aux forces aériennes australiennes - à l'heure actuelle, huit d'entre eux sont basés à Luke, aux États-Unis, pour assurer les besoins en formation des équipages.
07 DEC. 2018
AVOLON confirme une commande pour une centaine appareils de la famille A320neo, d'une valeur de 11,5 milliards de dollars. La commande porte sur 75 A320neo et 25 A321neo, dont les livraisons doivent débuter en 2023. Le carnet de commandes de la société de leasing atteint désormais 220 monocouloirs et 45 gros-porteurs d'AIRBUS.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

La continuité numérique au coeur du prochain programme Airbus
Andrew Mohr : « L'objectif de Panasonic Avionics aujourd'hui est autant d'être un partenaire e-commerce qu'un partenaire IFE »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus