À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique MRO & Support Assa Abloy voit grand pour des hangars aéronautiques plus efficaces et plus sûrs

Assa Abloy voit grand pour des hangars aéronautiques plus efficaces et plus sûrs

Emilie Drab
02 DEC. 2020 | 916 mots
Assa Abloy voit grand pour des hangars aéronautiques plus efficaces et plus sûrs
© Assa Abloy
L'une des sociétés intervenant sur le site est Assa Abloy, qui, avec sa division Megadoor, s'occupe d'installer des portes de hangar complètement optimisées, aussi performantes en termes de coûts et d'opération que de confort pour les personnes travaillant à l'intérieur. Son produit phare : un système métallotextile relevant, constitué d'une double toile de PVC enduit translucide et d'une armature en aluminium.

Ce système a plusieurs avantages par rapport aux portes coulissantes ou pliantes classiques en métal. Tout d'abord, le fait d'être relevant (avec des poteaux rétractables)permet d'optimiser la surface construite, éliminant les besoins de reprise au sol et de dégagement sur les côtés pour « stocker » la porte lorsqu'elle est ouverte. Par ailleurs, il offre une modularité complète : toute construction est étudiée en fonction de taille du ou des avions qui seront stationnés dans le hangar.

Frédéric Jarlot, responsable des solutions de développement de portes de grande dimension pour Assa Abloy en France, nous explique : « Nous pouvons dessiner la porte en fonction du gabarit de l'avion. Par exemple, la porte peut être plus basse sur les côtés au niveau des ailes et plus haute dans l'axe au niveau de la dérive. Avec un système coulissant, la porte a la même hauteur sur toute la largeur de la baie. Cette modularité de notre système permet d'optimiser les coûts de construction. Et ce qui permet cette modularité, c'est le fait que nous ayons des poteaux relevants intermédiaires entre chaque vantail de la porte. »

Les systèmes de portes peuvent ainsi être constitués d'un, trois, cinq... tabliers, selon les besoins, chacun étant indépendant des autres donc permettant à l'opérateur de choisir de ne relever que ceux qui lui sont nécessaires au moment où il doit les utiliser. De même, il n'est pas obligé de les relever entièrement s'il n'en a pas besoin et peut choisir la hauteur de l'ouverture, ce qui permet des gains énergétiques. Autre avantage que la filiale d'Assa Abloy met en avant : l'ouverture et la fermeture se font très rapidement, en environ trois minutes.

Le choix de la toile en vinyle n'est pas non plus anodin. Résistante, elle est surtout parfaitement étanche (à la poussière, à l'humidité, au froid etc.). « Quand la porte est fermée, on a la sensation d'être derrière un mur-rideau, pas derrière une porte. Il n'y a quasiment aucun passage d'air sur la surface de la baie, ce qui participe à améliorer l'isolation du bâtiment. Les utilisateurs n'ont pas la sensation de mur froid », précise Frédéric Jarlot. Elle apporte donc du confort aux personnes travaillant dans le bâtiment et des gains énergétiques, en évitant les fuites d'air conditionné.

Le confort est également amélioré par les propriétés translucides de la toile : l'intérieur du hangar peut être baigné de lumière naturelle, ce qui participe à la création d'un environnement agréable, plus sûr, donc favorable à une meilleure productivité. Cela permet de nouveau des bénéfices en termes environnementaux puisque le besoin d'éclairage électrique est réduit. Des options sont par ailleurs proposées, comme l'installation de hublots de visibilité ou d'un renforcement antieffraction de la toile avec l'intégration d'un treillis de fils métalliques.

Megadoor travaille avec trois grands secteurs qui ont besoin de ce type de produits à la taille hors-norme : les chantiers navals, l'industrie lourde (par exemple l'éolien offshore) et l'aviation, qui représente à elle seule environ la moitié de son chiffre d'affaires. À ce jour, plus de 1 800 installations ont été réalisées dans des hangars d'avion, ce qui fait de la filiale d'Assa Abloy un leader du secteur. Elle intervient aussi bien sur de la construction initiale que sur de la rénovation de site et peut apporter des solutions de conseil et de suivi dans la réalisation des chantiers.

La France est un marché important et en développement - même si celui-ci pourrait connaître un ralentissement temporaire en raison de l'impact de la crise sanitaire, qui ralentit la prise de décision des clients sur certains projets. Les portes Megadoor sont présentes sur quasiment tous les sites de production d'Airbus (Toulouse, Nantes, Méaulte). Mais la société s'adresse aux acteurs présents à tous les stades de la vie d'un avion, quelle que soit sa taille, de la production aux opérations et à l'entretien. Elle compte ainsi Daher, Satys, Paris Aéroport, Air France, Sabena ou Tarmac Aerosave parmi ses clients et développe son marché avec l'armée. Dans le monde, elle a travaillé avec Vietnam Airlines, Gulfstream, Stratolaunch... L'une de ses récentes réalisations est le système de fermeture d'un grand hangar neuf à Houston dédié à la maintenance des Boeing 737 de Southwest Airlines, qui consiste en une baie de 1 300 m², en cinq parties de 84 mètres de large et 14 à 24 mètres de haut.

Pour résumer, « nous nous adressons à tout acteur dans le monde industriel qui a des ensembles ou sous-ensembles volumineux à faire entrer dans un atelier, une chaîne de production ou un hangar de maintenance », conclut Frédéric Jarlot.



Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Sur le même thème
Les derniers articles MRO & Support
26 JAN. 2021
MRO : Regio Lease s'empare de Savina Technic
Regio Lease annonce avoir fait l'acquisition de Savina Technic, une société implantée à Argy (Indre) et spécialisée dans les inspections boroscopiques. La société de conseil en gestion ...
21 JAN. 2021
Près d'un tiers de la flotte mondiale des avions de ligne reste encore immobilisé aujourd'hui
La route vers la reprise sera longue, selon le président d'IBA, Phil Seymour. Le cabinet a mis à jour ses analyses avec les premiers résultats présentés pour 2020 ...
21 JAN. 2021
Hi Fly inaugure son installation MRO flambant neuve de Beja dédiée aux Airbus
MESA, la société d'ingénierie et de maintenance du groupe portugais Hi Fly, vient d'inaugurer son hangar MRO de Beja. Implanté sur la partie civile de la plateforme ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
MRO : Regio Lease s'empare de Savina Technic KLM suspend tous ses vols long-courrier et supprime près d'un millier d'emplois
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine L'Airbus A220 fera partie intégrante du plan de relance d'Air Burkina
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde Près d'un tiers de la flotte mondiale des avions de ligne reste encore immobilisé aujourd'hui
Hi Fly inaugure son installation MRO flambant neuve de Beja dédiée aux Airbus SR Technics lance STRADE pour mieux se démarquer dans le négoce de pièces de rechange
26 JAN. 2021
Joe Biden & l'aéronautique
26 JAN. 2021
L'Airbus A320neo fête ses cinq ans d'opération
26 JAN. 2021
MRO : Regio Lease s'empare de Savina Technic
26 JAN. 2021
Alaska Airlines reçoit son tout premier Boeing 737 MAX
26 JAN. 2021
Southwest Airlines reçoit sept Boeing 737 MAX
Joe Biden & l'aéronautique
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT