Le Journal de l'Aviation
:: Actualités aéronautique :: Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X, le plus gros jet d'affaires de sa gamme  
Samedi 19 avril 2014
 
- A + | Partager :

Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X, le plus gros jet d'affaires de sa gamme

Article publié le 22/10/2013 à 05h35 | Romain Guillot à Las Vegas

Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X, le plus gros jet d'affaires de sa gamme
© Dassault Aviation
Après plus de six années de travail, Dassault a enfin dévoilé le nouveau membre de sa famille de jet d’affaires Falcon. Le futur appareil a été présenté sur l’aéroport municipal d’Henderson à Las Vegas le 21 octobre, à l’occasion de la convention annuelle de la NBAA (National Business Aviation Association).

Contrairement à ce que laissait supposer son ancien acronyme (SMS), le Falcon 5X n’est pas un jet d’affaires de la catégorie des Super Mid-Size mais bien un nouvel appareil long-courrier à large cabine. Il s’agit même du plus gros Falcon jamais conçu par l’avionneur, sa cabine affichant un volume supérieur à celle du Falcon 7X.

Le nouvel appareil se positionne sur un marché occupé par le G450 (Gulfstream) et le Global 5000 (Bombardier), mais avec une cabine plus large (2,58 m) et plus haute (1,98 m) que ses concurrents. Le 5X ne remplace aucun autre membre de la famille Falcon mais vient plutôt compléter l’offre de l’avionneur sur le marché des jets d’affaires haut de gamme, se plaçant entre le 7X et le 2000LXS.

Le Falcon 5X pourra transporter 8 passagers (et trois membres d’équipages) sur une distance de 5200 nautiques (9630 km) à Mach 0.80. Comme largement pressenti, le Falcon 5X sera motorisé par deux réacteurs Silvercrest-1D (D pour Dassault) conçus et produits par Snecma (groupe Safran), pouvant délivrer 11 450 livres de poussée chacun. Sa vitesse maximale atteindra Mach 0.90, idéale pour les petits trajets.

Fidèle à la tradition des avions d’affaires de Dassault depuis 50 ans, le Falcon 5X sera doté d’un empennage cruciforme. De plus, ses ailes adoptent un profil droit, comme sur les premiers Mystère/Falcon. Cette voilure entièrement nouvelle, produite en aluminium, comprendra des flaperons, ces surfaces mobiles combinant les rôles de volet et d’aileron, voire d’aérofrein au sol, et jusqu’à présent inédites sur les jets d’affaires de Dassault Aviation.

Le Falcon disposera également d'un cockpit EASy de troisième génération et d'un système de commandes de vol numériques agissant sur la totalité des gouvernes.


© Dassault Aviation

L’avionneur français s’est fortement attaché à la flexibilité opérationnelle du Falcon 5X, et notamment sur ses performances à basse vitesse afin de pouvoir desservir un maximum de plateformes aéroportuaires. Sa vitesse d'approche devrait être de 105 nœuds, soit proche de celle d'un appareil turbopropulsé.

A l’instar de toute la gamme commercialisée aujourd’hui, le nouvel appareil pourra effectuer des approches à forte pente (6°) et sera certifié pour se poser sur l’aéroport de London City.

Développé entièrement sur fonds propres, le Falcon 5X est « le plus important investissement de Dassault sur la famille Falcon » a précisé Eric Trappier, le PDG de l’avionneur. Le coût du programme n’a pas été révélé mais un programme de ce type représente généralement un investissement supérieur au milliard de dollars.

La phase d’industrialisation du Falcon 5X a déjà démarré et son premier vol devrait intervenir au premier trimestre 2015. Sa certification est attendue avant la fin 2016 pour une mise en service début 2017. Le Falcon 5X sera commercialisé à un prix légèrement inférieur à 45 millions de dollars. A noter que les 30 premiers exemplaires seront commercialisés à ce prix avec toutes les options comprises (aménagement cabine et avionique).


De gauche à droite : Loïk Segalen, Eric Trappier, John Rosanvallon, Serge Dassault, Charles Edelstenne et Olivier Villa, lors de la présentation de la maquette de la cabine du Falcon 5X à Las Vegas. © Le Journal de l'Aviation

Romain Guillot à Las Vegas
Dans la même thématique

Le 250ème Falcon 7X de Dassault est assemblé

Défense : Dassault Aviation appelle à une "Europe de la souveraineté"

Dassault Aviation va lancer un nouveau Falcon le 19 mai prochain

Dassault Aviation : hausse des commandes et des livraisons mais résultats dégradés en 2013

Les activités aéronautiques de Daher au beau fixe

Un retour remarqué de Thales dans l’aviation d’affaires

En Vidéo
 
HAUT DU SITE
DEFENSE & SECURITE Politiques de défense
Industrie de défense
Contrats de défense
Forces armées
Aéronavale
Hélicoptères
Drones
Armement
Systemes embarqués

ESPACE MAINTENANCE AERONAUTIQUE SECURITE AERIENNE Prix catalogue des avions commerciaux Salon du Bourget 2013
Articles payants pour les abonnés JAV+
Copyright ©2014 Le Journal de l'Aviation V2
 
Aerocontact : Offres d'Emploi Aéronautique Ingenieur Aeronautique Technicien Aeronautique Jobenergies