Actualité aéronautique En images : À bord du dernier vol de l'A380 d'essais MSN4 à destination du Bourget
Industrie & Technologie

Aviation civile

En images : À bord du dernier vol de l'A380 d'essais MSN4 à destination du Bourget

Romain Guillot
16/02/2017 | 856 mots
En images : À bord du dernier vol de l'A380 d'essais MSN4 à destination du Bourget
Toutes Photos © Le Journal de l'Aviation sauf mentions contraires
Le Journal de l'Aviation a eu l'immense privilège de participer au dernier vol de l'A380 d'essais MSN 4 entre Toulouse et Le Bourget, un événement émouvant qui marque l'arrivée du tout premier Airbus dans les collections du musée de l'Air et de l'Espace.



L'enregistrement pour ce vol historique à destination de l'aéroport de Paris Le Bourget est effectué à des comptoirs semblables à ceux présents dans un véritable aéroport. Le vol porte le numéro AIR4DD.



La carte d'embarquement. Une cinquantaine de passagers participeront à ce voyage unique compte tenu du faible nombre de places assises à bord. MSN 4 dispose d'une cabine « dans son jus d'avion d'essais ».



L'A380 d'essais MSN 4, alias « La 4L à Dédé » se positionne au contact du Delivery Center d'Airbus.



Les opérations d'avitaillement du super jumbo pour ce court vol entre Toulouse et Paris.



L'équipage du dernier vol de MSN 4 entourant Patrick du Ché, le Directeur des essais en vol d'Airbus.



L'embarquement du vol sera libre (pas de siège attribué à l'enregistrement).



Aux commandes de ce dernier vol ; Hugues Van Der Stichel (en place gauche) et Jean-Louis Rabilloud.



Dernier décollage en piste 14 Droite. L'équipage nous réservera un bel angle d'incidence en montée initiale, digne d'une présentation en vol au salon du Bourget. On sentira bien les quelques g positifs !
Le virage à droite se fera pratiquement dans le périmètre de Saint-Martin du Touch. L'abreuvoir et les multiples A350 au contact sont parfaitement visibles, tout comme la piste que nous venons de quitter.



Après une vent arrière assez longue pour laisser place à l'atterrissage d'un A321 d'Air France à seulement quelques nautiques devant nous, l'appareil effectuera un dernier passage à basse altitude au-dessus de la plateforme de Toulouse, saluant les installations d'Airbus de quelques « battements d'ailes », alternant un peu de roulis à gauche puis à droite. La remise de gaz sera quant à elle bien virile.







La première zone du pont supérieur est aménagée avec des sièges de classe économique au pitch particulièrement généreux. Le reste de la cabine est totalement vide, à l'exception de quelques cantines et radeaux de sauvetage.





Le pont principal et ses installations d'essais.



Les quatre GP7200 d'Engine Alliance seront remplacés par des spares à plus faible potentiel lors du chantier de modification qui attend l'appareil dans les prochains mois. On remarque sur cette image le début de la création de la trainée de condensation.



MSN 4 reste incontestablement un avion d'essais, en témoigne les multiples couches de « speed tape » venant fixer les connexions vers les nombreuses sondes et autres capteurs de l'appareil sur la voilure.



Jacques Rocca, en charge d'Airbus Héritage et Catherine Maunoury, Directrice du musée de l'Air et de l'Espace, du Bourget.



Les passagers de ce vol seront invités à regagner leurs sièges au passage des 10000 pieds. Une belle vue sur la Capitale avant son dernier virage vers la piste 07 du Bourget.



L'arrivée de l'A380 au Bourget sera saluée, comme il se doit, par les lances des pompiers de la plateforme.



Une vue sur les hangars historiques de la plateforme du Bourget.



Je serais le tout dernier passager à quitter la « 4L à Dédé ».



Toute l'équipe ayant vécu ce merveilleux moment (photo Airbus)



La nouvelle demeure de l'A380 MSN 4.



Le message très encourageant d'un enfant déjà passionné par l'A380 sur l'une des colonnes du restaurant du musée. Ce n'est qu'un début.
 
 
 
Les articles dans la même thématique

Airbus publie des résultats solides mais l'A400M reste un sujet de préoccupation

L'A320, l'avion qui a fait Airbus, fête ses 30 ans

Toulouse Business School : booster les carrières des cadres de haut niveau avec l'Aerospace MBA

La « 4L à Dédé » s'est définitivement posée au Bourget

A lire dans la même rubrique
Les nouveaux défis de Dedienne Aerospace
La « 4L à Dédé » s'est définitivement posée au Bourget
Rolls-Royce lance le programme LessorCare
 
En images : À bord du dernier vol de l'A380 d'essais MSN4 à destination du Bourget
Caméras de surveillance en cabine, le sujet tabou
Les systèmes de connectivité satellitaires d'Eclipse en plein essor
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
16h28 Arconic a livré un million d'aubes de turbine à Safran Helicopter Engines
15h55 Le général Pollet prend la tête de l'IPSA
15h19 Pour la DGA, « le futur c'est un véritable réseau de capteurs »
15h18 Norwegian lancera ses vols transatlantiques en 737 MAX en juin
14h58 Air New Zealand affiche des bénéfices en baisse au 1er semestre
14h56 La capsule Dragon s'arrime à l'ISS pour livrer vivres et matériel
14h50 Grève à Alitalia, 60% des vols annulés
14h27 BAE Systems confiant pour le marché de la défense grâce à Trump
INGÉNIEUR GÉNIE ÉLECTRIQUE (H/F)
B.E.C. GROUPE
INSPECTEUR AÉRONAUTIQUE (H/F)
OSAC
CÂBLEUR (H/F)
SODITECH
TECHNICIEN.NE DE MAINTENANCE EN ELECTRICITE (H/F)
AIR SUPPORT
RESPONSABLE MÉTHODES FABRICATION USINAGE H/F
Safran Helicopter Engines
INGENIEUR D’AFFAIRES EUROPE (H/F)
SOKARIS INGENIERIE
GESTIONNAIRE D'APPROVISIONNEMENT (H/F)
SEGULA TECHNOLOGIES
ARCHITECTE ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE H/F
Safran Transmission Systems
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus