Actualité aéronautique Megève sublimée par 50 ans d'aviation
Passion

Meetings aériens

Megève sublimée par 50 ans d'aviation

Marie Christophe
09/08/2017 | 1225 mots
Megève sublimée par 50 ans d'aviation
Toutes photos © Marie Christophe
Pas de doute, toutes les composantes d'un anniversaire étaient rassemblées. Des amis venus spécialement pour l'occasion. De nombreuses bougies, pas seulement sur le gâteau. Une envie commune de se rassembler. Un enthousiasme débordant. Le cadeau : un spectacle sublime. La fête a eu lieu, et l'on peut sans rougir, parler d'un vrai succès.

Un double cinquantenaire

Un peu plus de 50 ans pour l'altiport, un peu moins pour l'aéro-club : l'année 2017 était un entre-deux idéal pour fêter l'aviation à Megève. Si les meetings n'étaient pas inconnus de la plateforme, celui-ci était le premier à renouer avec les traditions passées. Appelées « semaines aéronautiques », les précédentes manifestations demandaient un imposant investissement humain qui avait fini par entraîner leur propre fin. « Depuis quelques années les municipalités successives nous redemandaient de faire un meeting, et l'actuelle a fini par nous convaincre », souligne Jacques Brun, Directeur de l'altiport, enfant du pays et personnalité incontournable des lieux.

Ils sont donc là, dès le vendredi, pour les répétitions : machines de la Première et de la Seconde guerres mondiales, avions de légende, engins de voltige et patrouilles offriront près de quatre heures de spectacle.


© Marie Christophe


Les pilotes semblent ravis et la bonne ambiance qui règne le confirme. En amont, aucune difficulté à convaincre les acteurs du meeting, qui avaient tous répondu présents à l'appel de Jacques Brun, qui souligne : « Nous avons été obligés à regret de refuser un certain nombre de pilotes qui avaient très envie de venir ... mais nous les aimons tous de toute façon et la prochaine fois sera la bonne pour eux. »

Pour les chanceux présents, c'est une aubaine : « C'est non seulement mon retour en meeting cette année, mais aussi une démonstration exceptionnelle avec Catherine Maunoury. Je suis très heureuse de présenter ce binôme, très symbolique », souligne Aude Lemordant. Les deux femmes cumulent en effet quatre titres de championnes du monde de voltige, un rare et remarquable palmarès.

Bernard Charbonnel, un des pilotes de la Breitling Jet Team, connait bien les lieux : « C'est un cadre particulier, nous avons dû faire des repérages lors des répétitions. Mais nous profitons tout de même du paysage en vol, c'est un vrai plaisir de faire une démonstration ici ; j'aime particulièrement cet endroit où je reviens régulièrement pour voler aussi à titre personnel ».

Un ballet aérien riche et varié

Le jour J, l'exposition statique ouvre le bal. Le public déambule entre les machines et la file d'attente pour visiter le DC3 ne cesse de s'agrandir.

L'après-midi, la direction des vols souhaite un spectacle en toute en sécurité mais au rythme soutenu : les acteurs s'exécutent avec l'aide précieuse des bénévoles. S'enchaînent ainsi les démonstrations, accompagnées des commentaires de Frédéric Beniada et Philippe Chetail, dont la montagne se fait écho.

Le show débute tout en douceur avec les parachutistes d'Annemasse, très applaudis par la foule. Celle-ci sera également admirative du coeur de la Patrouille Reva, dessiné quelques minutes plus tard par le trio à coups de fumigènes.


© Marie Christophe


Les biplans viennent à leur tour balayer le ciel mégevan, dont le Boeing-Stearman PT 18, le duo Stampe/Pitts et le duo de Bücker 131 et 133 C. Les explications de Stéphanie Pansier, première wingwalkeuse française pour Breitling, viennent agrémenter les impressionnantes arabesques de Danielle Hugues entre les ailes du Stearman PT13, piloté par son mari. Eric Hauert aux commandes du Hawker Hunter suisse contraste avec le planeur ASK21 piloté par Lionel Virely, qui achève sa silencieuse démonstration par un atterrissage d'une précision bluffante sur cette piste sensible. L'éclatement final en feux d'artifices de la Breitling Jet Team finira de convaincre les spectateurs, si besoin. Point d'orgue, la majestueuse démonstration du Douglas DC-3 marque les esprits tant sa présence surprend dans ce cadre inhabituel.


© Marie Christophe


La plus grosse école de pilotage de vol montagne en Europe

Niché sur les hauteurs de Megève, l'altiport et ses 600 mètres de piste bouleversent les repères habituels. Pas d'horizon, pas de remise de gaz et des vols contraints par un relief et une végétation imposants. « Les pilotes ici perdent leurs repères. Le cadre requiert un pilotage précis et exigeant », commente François Grosset, Vice-Président de l'aéro-club. Rompue à l'exercice, l'équipe sait s'adapter. « Nous fabriquons nos propres skis pour la saison hivernale, il y a un vrai savoir pédagogique et technique », ajoute Jean Roulland, Président de l'aéro-club.

Ce n'est pas pour rien que l'aéro-club est une référence en la matière. Fort de ses instructeurs formés par Jacques Brun, il accueille près de 300 membres, 4 000 heures de vol et environ 15 000 mouvements par année. « Avec beaucoup de modestie, nous sommes la plus grosse plateforme et la plus grosse école de pilotage de vols en montagne en Europe », atteste-t-il.


© Marie Christophe


L'idée est avant tout de former, la pédagogie étant au coeur des activités du club. Le prix de l'heure de vol est le même avec ou sans instructeur, ce qui permet à ceux qui viennent voler de ne pas hésiter à le faire en double-commande. Et les amateurs ne sont pas les seuls à vouloir s'y exercer. Dans la mesure où l'activité très spécifique nécessite beaucoup de précision dans le pilotage et notamment une bonne connaissance de l'aérologie, les professionnels aiment également venir s'entraîner. Les pilotes de Canadair s'y rendent depuis plus de 20 ans ainsi que les pilotes de l'armée de l'air qui volent dans les forces spéciales.

« Ici, les pilotes viennent chercher de la liberté mais aussi de l'exigence. C'est un site exceptionnel mais qui demande une certaine maîtrise », ajoute Bruno Müller, chef-pilote.


© Marie Christophe


Une manifestation réussie dans un contexte délicat

Dans le contexte actuel, les meetings aériens sont sur la sellette. Les organisateurs en ont bien conscience. A la veille de l'évolution de la réglementation et considérant les lourdes obligations liées à la sécurité, les instigateurs se savent observés. Les 50 ans d'aviation à Megève se sont déroulés sans encombre : les 60 bénévoles au service de plus de 30 machines ont régalé les 10 000 spectateurs présents. La porte est ouverte pour de prochains événements, attendus par tous. « Rendez-vous dans 10 ans ... ou l'année prochaine », sera d'ailleurs le mot final de la Breilting Jet Team.

Quoiqu'il en soit nous garderons longtemps en mémoire cet anniversaire : un spectacle majestueux, à la hauteur des sommets environnants.
 
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
A lire dans la même rubrique
La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
 
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation
Interview exclusive : Alexandre Orlowski, un champion du monde en préparation
10h25 Reprise des vols SAA entre le Zimbabwe et l'Afrique du Sud
18/08 Le Mi-172A2 reçoit sa certification russe
18/08 Avec le TDRS-M, la NASA aide les astronaute à communiquer
18/08 Le 1er CS300 de Korean Air fait son roll-out
18/08 Le Boeing 747 d'essais de GE Aviation fait ses adieux
18/08 Boeing étend ses installations d'Helena pour soutenir la production du 777X
17/08 Grève à l'aéroport de Fort de France: la FNAM demande une sortie de conflit
17/08 Nouvelle application en Inde pour Sentinel-1
INGÉNIEUR MÉTHODES (H/F)
MASER ENGINEERING
MÉCANICIEN AÉRONAUTIQUE (H/F)
AIR ARCHIPELS
MECANICIENS AVION (H/F)
Airbase LTD
AGENT MCC (MAINTENANCE CONTROL CENTER) (H/F)
Transavia
MÉCANICIEN HÉLICOPTÈRE (H/F)
BABCOCK INTERNATIONAL GROUP
RESPONSABLE QUALITE (H/F)
SOCIETE CONFIDENTIELLE
CONTRÔLEUR DIMENSIONNEL P2/P3 MÉCANIQUE GÉNÉRALE (H/F)
RAFAUT
COPILOTE QUALIFIÉ SUR FALCON 2000S - PARIS (H/F)
TAG Aviation SA
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus