Collins Aerospace embarque à bord du Falcon 10X

Romain Guillot
le 17/05/2021 , , Equipements
L'équipementier Collins Aerospace sera présent sur le nouveau Falcon 10X, le jet d'affaires très rapide et à très long rayon d'action dévoilé par Dassault Aviation le 6 mai dernier. À l'occasion d'une conférence de presse liée au salon virtuel EBACE Connect, l'équipementier américain a ainsi pu dévoiler une liste de certains équipements qui seront présents sur le nouveau vaisseau amiral de l'avionneur français qui doit entrer en service fin 2025.

« Le 10X est vraiment un gros contrat pour Collins » annonce d'emblée Colin Mahoney, Président Customer & Account Management chez Collins Aerospace. Il rappelle que l'équipementier est partenaire de Dassault depuis de très nombreuses années et que le nouveau jet d'affaires ne sera pas l'exception.

Collins Aerospace fournira ainsi les systèmes de génération de puissance électrique primaire et auxiliaire du nouveau jet, ce qui constitue « une première pour Collins » sur les programmes de l'avionneur de Saint-Cloud. « C'est vraiment très excitant pour nous » s'est réjoui Colin Mahoney, qui ajoute que Collins Aerospace fournira également la turbine de secours RAT (Ram Air Turbine). Il révèle également que son groupe apportera aussi les « Smart probes » de l'appareil (sondes anémométriques multifonctions), à l'instar de celles venues équiper le Falcon 7X.

Autre élément important, Collins Aerospace sera aussi responsable des systèmes de gestion de l'eau à bord du Falcon 10X, aussi bien pour l'eau potable que pour les eaux usées. « C'est là clairement l'un des avantages de la réunion des activités d'UTAS et de BE Aerospace » explique Colin Mahoney. Pour rappel, BE Aerospace avait été rachetée par Rockwell Collins en 2017, juste avant sa fusion avec le groupe UTC un an plus tard.

Enfin, le Falcon 10X embarquera aussi divers équipements de protection incendie produits par Collins Aerospace, très probablement au travers de sa filiale française spécialisée L'Hotellier.

Colin Mahoney a également voulu faire un point sur la conjoncture actuelle, expliquant que l'activité des vols d'avions d'affaires était désormais revenue à un niveau proche de celui de 2019. « Nous pensons que les cadences de production chez les OEM reviendront à la normale dès le début 2022, en particulier pour les jets les plus gros, elles sont déjà en train de remonter » a-t-il précisé. « Nous voyons beaucoup de premiers utilisateurs de jets d'affaires, avec un impact important sur le marché du charter, sur le fractionnel, ce qui est très encourageant pour l'industrie » poursuit-il. Selon lui, l'industrie de l'aviation d'affaires est tout simplement en train de se remettre de la profonde crise du secteur de 2008.

« C'est l'une des raisons pour laquelle les avionneurs continuent d'investir dans nos produits. Nous travaillons actuellement sur un certain nombre de mises à jour incrémentales sur des programmes d'avions d'affaires, mais nous travaillons aussi sur des avions de conception entièrement nouvelle comme avec Dassault Aviation sur le Falcon 10X » explique Colin Mahoney. « Le fait que le marché de l'aviation d'affaires soit en train de reprendre plus rapidement que prévu nous donne de nouvelles opportunités pour la gestation de nouvelles innovations » a-t-il ajouté.
 
 

Partager cet article :

 

Dans la même thématique

Falcon 10X Dassault Aviation Collins Aerospace Colin Mahoney

 

l'actualité aéroNAUTIQUE à LA UNE

il y a 5 jours
L'Aviation Recrute...