En continu   Le Podcast   Industrie aéronautique   Transport aérien   Défense   MRO & Support   Interiors & PaxExp   Aviation & Environnement   Passion  
 
Actualité aéronautique ALERTAVIA L'US Air Force prendra bien des E-7 Wedgetail pour remplacer ses plus anciens AWACS

L'US Air Force prendra bien des E-7 Wedgetail pour remplacer ses plus anciens AWACS

28 AVR. 2022 | La Rédaction | 604 mots
L'US Air Force prendra bien des E-7 Wedgetail pour remplacer ses plus anciens AWACS
Ce n'est pas vraiment une surprise, mais la décision était vraiment urgente du point de vue industriel pour Boeing et ses partenaires. L'US Air Force a donc décidé de remplacer une partie de ses E-3 Sentry AWACS (Airborne Warning and Control System) par le E-7 Wedgetail de Boeing.

Un premier avion prototype sera ainsi contractualisé dès l'année 2023 pour une livraison en 2027, avec une enveloppe budgétaire de 227 millions de dollars qui sera dédiée à l'acquisition de l'avion, à la R&D, aux tests et à l'évaluation. Un deuxième appareil sera commandé « en théorie », un an plus tard, puis « une décision de production » sera prise en 2025 pour continuer à mettre en service des nouveaux exemplaires. L'US Air Force précise qu'au total, 15 E-7 pourraient ainsi venir progressivement remplacer les plus anciens de ses 31 E-3 en service, c'est-à-dire ses E-3B. Aucune annonce ne concerne en revanche ses E-3G.

Les avions AWACS américains sont principalement basés à Tinker (Oklahoma City) au sein du Air Combat Command (ACC), mais quatre appareils sont aussi déployés au Japon (Kadena) et en Alaska (Elmendorf AFB, près d'Anchorage).

Le Département de l'armée de l'air des États-Unis a souhaité préciser que cette décision était le fruit d'une étude de marché, même si le choix était plutôt restreint. L'US Air Force avait bien publié une demande d'information (RFI - Request for Information) visant au remplacement de l'intégralité de sa flotte de Boeing E-3 Sentry le 8 février dernier, mais elle avait déjà clairement penché en faveur de Boeing et sur une version du E-7A Wedgetail dans un avis consultatif intitulé « E-3 Replacement Aircraft Studies & Analyses » publié en octobre 2021.

Le Boeing 737 AEW&C (Airborne Early Warning & Control) Wedgetail a été développé pour les besoins de la Royal Australian Air Force à partir de 1999 sur la base du 737-700. Il dispose notamment d'une antenne radar prédominante dorsale et non rotative produite par Nothrop Grumman Electronic Systems : le radar MESA (Multi-role Electronically Scanned Array). Six avions ont été livrés à l'Australie à partir de 2009. Le E-7A Wedgetail a depuis été commandé par la Turquie (quatre appareils livrés), la Corée du Sud (4) et le Royaume-Uni (3 appareils commandés, le premier attendu en 2023).

Le choix du E-7 donne en revanche de la visibilité à Boeing et à CFM International (GE Aviation et Safran Aircraft Engines), alors que la production du Boeing 737NG touche aujourd'hui à sa fin, les appareils restants étant principalement des 737-800A destinés à être transformés en P-8 Poseidon. La production des 737 en configuration commerciale est entièrement dédiée au 737 MAX depuis trois ans et la production du réacteur CFM56-7B manquait de visibilité sur son avenir. Pour rappel, seuls 107 réacteurs CFM56 ont été livrés l'année dernière, le motoriste franco-américain produisant essentiellement les moteurs de nouvelle génération LEAP.

Il préfigure peut être aussi ce qui pourrait se produire au sein de la flotte des E-3 Sentry de l'OTAN, dont le retrait est prévu à partir de 2035. Une équipe industrielle pilotée par Boeing est déjà en charge de l'étude de faisabilité et de réduction des risques demandée par l'agence de soutien et d'acquisition de l'OTAN (NSPA) sur ce dossier depuis quelques jours. Cette équipe comprend Indra, Leonardo, Inmarsat, Thales, ESG Elektroniksystem- und Logistik, Lufthansa Technik et Mott MacDonald.

(Un E-7A destiné à la Corée du Sud avant sa livraison. Photo © Boeing Defense)
Copyright © 2022 ALERTAVIA / Le Journal de l’Aviation - Tous droits réservés. Toute reproduction, totale ou partielle et sous quelque forme ou support que ce soit, est interdite sans autorisation écrite spécifique du Journal de l’Aviation.
Une sélection d'actualités récentes
 
05 DEC. 2022
Air France-KLM conclut un accord de 10 ans avec TotalEnergies sur la fourniture de SAF Air France-KLM conclut un accord de 10 ans avec TotalEnergies sur la fourniture de SAF
Air France-KLM a signé un protocole d'accord avec TotalEnergies portant sur la fourniture de carburant durable d'aviation (SAF) pour une ...
02 DEC. 2022
Sogitec remporte l'appel d'offres pour la fourniture des moyens de formation du programme Guépard Sogitec remporte l'appel d'offres pour la fourniture des moyens de formation du programme Guépard
Airbus Helicopters a attribué à Sogitec le contrat concernant les moyens de simulation pour l'entraînement des pilotes du programme d'Hélicoptère ...
02 DEC. 2022
La boule Euroflir 610 de Safran embarque à bord de l'Eurodrone La boule Euroflir 610 de Safran embarque à bord de l'Eurodrone
Safran Electronics & Defense a signé avec Leonardo un contrat pour le développement et la fourniture du système optronique Euroflir ...
02 DEC. 2022
Le 20e Airbus A400M de l'armée de l'Air arrive avec trois ans d'avance Le 20e Airbus A400M de l'armée de l'Air arrive avec trois ans d'avance
La Direction générale de l'armement (DGA) a pris livraison le 22 novembre d'un 20ème Airbus A400M Atlas destiné à l'armée ...
02 DEC. 2022
Le Japon prend deux avions ravitailleurs KC-46A supplémentaires chez Boeing Le Japon prend deux avions ravitailleurs KC-46A supplémentaires chez Boeing
Boeing a remporté un nouveau contrat avec le Japon pour la livraison de deux KC-46A Pegasus. Les deux nouveaux exemplaires ...
Cette sélection d'actualités est issue de la rubrique ALERTAVIA. Les abonnés du Journal de l'Aviation ont accès à un nombre beaucoup plus important d'actualités chaque jour. Pour en savoir plus, découvrez nos différentes formules d'abonnement.
Les derniers articles
IL Y A 6 MINUTES
MEBAA : Au Moyen-Orient, le rebond de l'aviation d'affaires ne faiblit pas
Dernier grand événement aéronautique de l'année 2022, MEBAA Show se tient cette semaine sur la vaste plateforme aéroportuaire de Dubai World Central (DWC). Après une pause imposée de ...
IL Y A 1 HEURE
L'industrie du transport aérien devrait redevenir rentable en 2023
Les compagnies aériennes semblent avoir retrouvé le sourire. A l'occasion de ses journées média, l'association internationale du transport aérien (IATA) a fait preuve d'un optimisme qui s'inscrit dans ...
IL Y A 9 HEURES
Lufthansa Technik remporte un contrat pour aménager un ACJ320neo
Lufthansa Technik annonce avoir enregistré une commande d'un client ayant souhaité rester anonyme pour l'aménagement d'un ACJ320neo d'Airbus avec une configuration VIP très personnalisée et flexible, pouvant accueillir ...
IL Y A 6 MINUTES
MEBAA : Au Moyen-Orient, le rebond de l'aviation d'affaires ne faiblit pas
IL Y A 1 HEURE
L'industrie du transport aérien devrait redevenir rentable en 2023
IL Y A 5 HEURES
Binter Canarias signe une commande ferme pour cinq Embraer 195-E2
IL Y A 8 HEURES
Bombardier va ouvrir un centre de services à Abu Dhabi
IL Y A 9 HEURES
Lufthansa Technik remporte un contrat pour aménager un ACJ320neo
Les articles les plus lus
L'Airbus A330 MRTT a effectué un vol d'essai sans une seule goutte de carburant fossile
Comment Airbus arme la cabine de son long-courrier A350 pour contrer encore davantage le 777X
« On le compare tout le temps au couteau suisse. C'est ça l'A400M : on peut tout faire », commandant Nicolas « Fish » de l'A400M Tactical Display
« Il était convaincu que, s'il partait de l'aéroport, il n'avait plus rien », Philippe Bargain, ancien médecin chef de Paris CDG, au sujet de Sir Alfred
« C'est ici, chez Safran, que vous pourrez changer les choses », Lydie Jallier, SVP de Safran responsable de l'acquisition de talents et du développement
-->
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2022 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT