Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Spirit Aerosystems va fusionner avec Boeing et céder certaines activités à Airbus

Spirit Aerosystems va fusionner avec Boeing et céder certaines activités à Airbus



01 JUIL. 2024 | Emilie Drab
Spirit Aerosystems va fusionner avec Boeing et céder certaines activités à Airbus
© Spirit AeroSystems
Les activités de Spirit Aerosystems vont être partagées entre Boeing et Airbus. L'équipementier américain a annoncé qu'il avait conclu un accord définitif avec Boeing et un accord contraignant avec Airbus en vue d'une fusion avec l'avionneur américain. Devant encore être approuvés par les autorités, les deux accords ne pourront pas être conclus l'un sans l'autre et les trois industriels envisagent une finalisation de ces transactions d'ici mi-2025.

L'objectif pour Boeing est de reprendre les activités de Spirit Aerosystems et les réintégrer aux siennes. L'avionneur y voit une preuve de son engagement en faveur de la sécurité aérienne et de l'amélioration de la qualité, mais aussi un moyen d'assurer la continuité des programmes clés de la défense et de la sécurité nationale des Etats-Unis, et d'oeuvrer à la stabilité de la chaîne d'approvisionnement et de l'emploi.

« En réintégrant Spirit, nous pouvons pleinement aligner nos systèmes de production commerciale, y compris nos systèmes de gestion de la sécurité et de la qualité, et notre personnel sur les mêmes priorités, incitations et résultats - centrés sur la sécurité et la qualité », explique David Calhoun, le président-directeur général de Boeing.

L'acquisition se fera par échange d'actions. Elle porte sur la quasi-totalité des activités commerciales liées à Boeing, ainsi que d'autres activités commerciales, de défense et de services. L'accord valorise Spirit Aerosystems à 8,3 milliards de dollars (dette incluse).

Les négociations entre Spirit et Boeing avaient été révélées à la fin du mois de février dernier. Airbus avait alors manifesté son inquiétude sur le projet : Spirit Aerosystems est également l'un de ses fournisseurs majeurs et l'avionneur refusait que des données confidentielles de conception et de fabrication ne tombent entre les mains de son concurrent. C'est pourquoi, un accord parallèle a été conclu avec l'avionneur européen, prévoyant la cession des actifs de Spirit dédiés aux programmes de l'avionneur européen. Ils comprennent notamment la production de sections de fuselage de l'A350 à Kinston (Caroline du Nord) et à Saint-Nazaire, la production des ailes et du fuselage central de l'A220 à Belfast et à Casablanca, ainsi que la production des pylônes de l'A220 à Wichita (Kansas).

Airbus devrait reprendre ces activités pour un dollar symbolique et recevoir des compensations de Spirit à hauteur de 559 millions de dollars. Il pourra ainsi assurer la stabilité de l'approvisionnement de ses programmes d'avions commerciaux.

En parallèle, Spirit poursuit la cession de certaines activités, notamment celles liées à Airbus à Subang (Malaisie) et Prestwick (Ecosse) et celles de Belfast ne soutenant pas les programmes Airbus.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Embraer continue d'afficher un carnet de commandes record et des livraisons en hausse Le groupe Saudia confirme ses engagements pour jusqu'à 100 Lilium Jets
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg Airbus estime que le secteur aura besoin de 42 430 nouveaux appareils d'ici 2043
Boeing débute les vols de certification du 777-9 Le groupe Lufthansa révise drastiquement à la baisse ses prévisions
Des GlobalEye pour remplacer les avions de détection E-3F AWACS français ? La Compagnie fête ses dix ans et attend de pouvoir se développer
Aircalin s'attend à des mois difficiles et prend des mesures de sauvegarde L'aéroport de Bordeaux présente son futur visage
IL Y A 13 HEURES
Farnborough 2024 : Turkish Airlines dévoile la future classe affaires de ses Airbus A350 et Boeing 777-300ER
IL Y A 15 HEURES
Farnborough 2024 : Avolon passe des commandes géantes de moteurs pour ses futurs monocouloirs Airbus
IL Y A 15 HEURES
Farnborough 2024 : Qatar Airways s'engage sur 20 Boeing 777-9 de plus
IL Y A 15 HEURES
SKY Airline se tourne vers le GTF de Pratt & Whitney pour ses nouveaux monocouloirs Airbus
IL Y A 16 HEURES
ATR et Ethiopian vont développer les capacités de MRO pour l'Afrique et le Moyen-Orient
Farnborough 2024 : le salon aéronautique des paradoxes
« Les e-commerçants deviennent les faiseurs de marché », Damien Mazaudier, DG de CMA CGM Air Cargo
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Quand l'absence de perspective pour l'aéroport de Roissy CDG commence à faire grincer des dents
Airbus enregistre une commande pour 36 A321neo et un A350 d'un client anonyme
Sabena technics remporte un gros contrat de la part d'Airbus DS pour la flotte française d'A330 MRTT
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg
Farnborough 2024 : le salon aéronautique des paradoxes
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT