Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Elite Simulation Solutions, « boutique hôtel du simulateur », élargit son offre

Elite Simulation Solutions, « boutique hôtel du simulateur », élargit son offre



15 DEC. 2022 | La rédaction | 743 mots
Elite Simulation Solutions, « boutique hôtel du simulateur », élargit son offre
Projet de FTD2 pour GFD © Elite Simulation Solutions
La société suisse ELITE Simulation Solutions, basée à Zürich, conçoit, développe, produit et vend des simulateurs de vol certifiés EASA et FAA depuis 1987. Avec un catalogue de près d'une vingtaine de modèles d'avions et d'hélicoptères, Elite s'adapte aux besoins d'écoles de pilotage et de centres de formation, comme d'industriels ou de compagnies aériennes. Elle gère en interne la conception, la production mais également le développement de software pour les modèles de vol et les fonctionnalités de ses simulateurs. Ainsi, après avoir lancé son simulateur type A320 et un S311 générique convertible il y a quelques mois, Elite s'apprête à proposer un simulateur pour former les futurs pilotes d'Airbus H125.

Le simulateur de pilotage de H125 sera certifié FNPT II (Flight and Navigation Procedures Trainer). Il représente donc un système proche du véritable appareil, permettant de s'entrainer aux procédures et au vol aux instruments dans un environnement immersif. C'est une réplique des systèmes d'Airbus, avec autopilote, NAV 1 COMM, DME..., englobé par un visuel HD sur 200° et un poste instructeur. Comme pour l'ensemble de sa gamme de produits, Elite Simulation Solutions garantit sa certification à ses clients, promesse qui plaît à ses clients et se veut gage de la qualité des systèmes délivrés.

Le simulateur de H125 doit répondre à une demande croissante du marché, les besoins d'entraînement augmentant en raison de l'importance et la forte utilisation de la flotte de H125. « C'est nous qui avons décidé de le lancer : c'est un hélicoptère très répandu et très polyvalent. Nous n'avons pas reçu de demande particulière de développement, nous avons pris les devants au vu de l'évolution du marché », explique René Huddlestone, le directeur commercial d'Elite Simulation Solutions. Il sera disponible au début du mois de janvier.

Le développement du H125 n'a pas posé de problème particulier à Elite, d'autant qu'il propose déjà un simulateur de H135 : « c'est une adaptation de notre logiciel, que nous développons depuis 35 ans. C'est un travail que nous réalisons en concertation avec des pilotes qui volent sur l'appareil. « For pilots by pilots » a toujours été notre référence. Mais nous sommes aussi capables de faire des développements spécifiques en quelques mois pour des gammes que nous n'avons pas en catalogue. »


Prototype du H125 en cours de finalisation. Image © Elite Simulation Solutions

Elite Simulation Solutions se voit en effet comme le « boutique hôtel du simulateur » et ceci se vérifie également dans sa proposition de fournir des simulateurs FTD 2 à ses clients. L'avionneur suisse Pilatus est ainsi l'un des plus anciens partenaires de la société (depuis une vingtaine d'années), pour qui elle a réalisé plusieurs dizaines de simulateurs certifiés FTD 2 à destination notamment de clients militaires. Elite a réalisé une dizaine de simulateurs pour Diamond également, et est en plein milieu d'un projet destiné à GFD, filiale d'Airbus.

Mais Elite « est capable de réaliser un FTD de plus ou moins n'importe quel avion. Nous avons une force qui est de développer en interne à la fois le logiciel et le hardware. Nous maîtrisons la chaîne de production. Nous avons toute cette base sur laquelle nous construisons depuis trente ans qui nous permet d'avoir cette souplesse », explique René Huddlestone. Il ajoute que le logiciel, la conception, l'assemblage de la machine se font dans les locaux de la société à Zurich.

Celle-ci est d'ailleurs en pourparlers avec des compagnies aériennes et des industriels français pour les accompagner dans leurs projets de formation et qui pourraient se laisser séduire par son fonctionnement particulier, sa capacité d'adaptation et son écoute. « Nous faisons des produits de qualité, pas de la grande série, ce n'est pas du tout notre façon de travailler : nous sommes très proches de nos clients et co-construisons le projet avec eux. »

ELITE Simulation Solutions AG est un fournisseur mondial de logiciels de formation IFR, de commandes de vol et de dispositifs d'entraînement au vol certifiés, avec plus de 450 simulateurs certifiés vendus dans le monde entier depuis 1987. ELITE construit et prend en charge des dispositifs de formation au vol certifiés EASA, FAA, CASA, ANAC et DGCA (entre autres) et propose des développements spécifiques aux clients aux entités privées et gouvernementales. Notre marque de fabrique est la qualité et notre credo est un excellent service client. Les bureaux d'ELITE sont situés à Zürich, en Suisse, et à Orlando, en Floride, aux États-Unis.

Site Internet : www.flyelite.swiss.
Les derniers articles Industrie & Technologie
29 SEPT. 2023
Le groupe Cathay commande 32 Airbus A320neo
Le groupe Cathay a signé sa commande. Airbus annonce que le groupe s'est engagé sur l'acquisition de 32 appareils de la famille A320neo (A320neo et A321neo). Les appareils ...
28 SEPT. 2023
China Eastern commande 100 monocouloirs C919 supplémentaires à la COMAC
La compagnie de lancement du monocouloir C919 de COMAC (Commercial Aircraft Corportation of China) est déjà conquise. China Eastern Airlines a signé un contrat avec l'avionneur chinois le ...
28 SEPT. 2023
Rolls-Royce progresse vers la propulsion du futur
Rolls-Royce mène des recherches sur plusieurs fronts pour pouvoir proposer des systèmes à faibles émissions pour propulser les futurs aéronefs. Deux avancées viennent d'être réalisées par le motoriste, ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Le gouvernement portugais valide le projet de privatisation de TAP Air Portugal Rolls-Royce progresse vers la propulsion du futur
Le trafic aérien dépassera son niveau de 2019 en 2024, confirme l'ACI L'industrie aéronautique russe partage ses objectifs de production
Air Belgium met fin à son activité régulière de transport de passagers Edelweiss passe à son tour à l'Airbus A350
Tarmac Aerosave fête les 10 ans de son implantation à Teruel AFI KLM E&M inaugure son nouvel atelier moteur Concorde à Orly
29 SEPT. 2023
Le groupe Cathay commande 32 Airbus A320neo
29 SEPT. 2023
Vers une nouvelle taxe sur l'aérien
29 SEPT. 2023
Le gouvernement portugais valide le projet de privatisation de TAP Air Portugal
28 SEPT. 2023
China Eastern commande 100 monocouloirs C919 supplémentaires à la COMAC
28 SEPT. 2023
Richard Stoddart prend les commandes de Satair
Comment l'US Air Force est en train de faire disparaître une importante compétition pour ses futurs avions ravitailleurs
« Il n'y a qu'une seule personne dans l'avion mais il est indispensable de travailler par équipe », Victor Lalloué, capitaine membre de l'EVAAE
« IAAG a encore de beaux profils disponibles pour des apprentissages » fait savoir son président Tony Duquesne
Les articles les plus lus
Le Rafale de Dassault n'a sans doute pas tout dit à l'export
Comment l'US Air Force est en train de faire disparaître une importante compétition pour ses futurs avions ravitailleurs
Une nouvelle grande bataille s'annonce entre Airbus et Boeing pour les avions long-courriers d'Air France et KLM
Lufthansa alignera deux Airbus A380 de plus, faute de Boeing 777X
Edelweiss passe à son tour à l'Airbus A350
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2023 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT