À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020

Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020

Le Journal de l'Aviation avec AFP
18 JAN. 2021 | 587 mots
Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020
© Aéroports de Paris

Un trafic en chute vertigineuse de 69,4%: les aéroports parisiens ont subi de plein fouet le choc de la pandémie l'année dernière, à l'image d'un secteur aérien mondial sinistré, a annoncé lundi le gestionnaire de ces infrastructures.

Le "hub" de Paris-Charles de Gaulle, au nord de la capitale, n'a accueilli que 22,3 millions de passagers, soit 70,8% de moins qu'en 2019, et l'aéroport d'Orly, au sud, 10,8 millions (-66,1%), a précisé dans un communiqué le Groupe ADP.

Globalement, "le trafic a été quasiment nul au moment du premier confinement" au printemps, "avant de reprendre en dents de scie, avec un été légèrement positif, puis un mois de septembre très négatif impacté par la perspective d'un nouveau confinement et des fermetures de frontières plus nombreuses que prévu et à nouveau une légère petite reprise en décembre", a expliqué lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes le directeur financier du groupe, Philippe Pascal.

Le trafic international (hors Europe) est à Paris en retrait de 70,6% avec une baisse marquée sur l'Amérique du Nord (-80%) et l'Asie-Pacifique (-79,9%) mais aussi le Moyen-Orient (-70,9%) et l'Amérique Latine (- 70,6%). L'Afrique a enregistré un recul un peu moindre (-65,8%), les Outre-Mer réussissant à garder une activité d'un peu plus de la moitié par rapport à 2019 (54,7%).

Habituellement l'Outre-mer représente environ 4% du trafic des aéroports parisiens, contre 8% cette année, a souligné M. Pascal.

En revanche, "la stratégie d'ouvertures de frontières non coordonnées au niveau de l'Europe a pesé sur le trafic" à Paris, a-t-il poursuivi. Le trafic Europe (hors France) est en recul de 72,1%.

- Retour aux niveaux de 2003 -

Sur les vols intérieurs, la baisse du trafic a été légèrement moins importante, mais atteint tout de même 58,3% par rapport à l'année précédente.

Au niveau du groupe, qui gère plus d'une vingtaine d'aéroports dans le monde, le trafic a diminué de 60,4% sur l'année 2020 avec 96,3 millions de passagers accueillis, selon le communiqué.

Le trafic du groupe turc TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,4% du capital, est en baisse de 74,3%.

Celui du groupe indien GMR Airports, dont il détient 49% du capital depuis le mois de juillet, est en baisse de 60,6% sur l'année 2020 représentant, selon M. Philippe, "un relais de croissance intéressant" pour le groupe.

Groupe ADP prévoit pour 2021 une baisse de trafic comprise entre 45 et 55% par rapport à 2019.

Le secteur du transport aérien est l'un des plus affectés au niveau mondial par le coronavirus en raison des restrictions de circulation et fermetures de frontières mises en place pour limiter sa propagation.

La pandémie a fait chuter de 60% le nombre de passagers des compagnies aériennes dans le monde en 2020 et les perspectives à court terme restent sombres, a prévenu vendredi l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Le nombre de passagers, qui a atteint 1,8 milliard en 2020, est retombé au niveau de 2003, loin des 4,5 milliards de 2019, a précisé l'agence spécialisée des Nations unies.

Début décembre, Groupe ADP, réduisant la voilure face à la crise sanitaire, avait annoncé qu'il allait supprimer 11% de ses effectifs, en évitant les départs contraints.

Sur le même thème
Le trafic des aéroports de Paris pourrait atteindre son niveau d'avant-crise qu'entre 2024 et 2027 Le trafic des aéroports de Paris pourrait atteindre son niveau d'avant-crise qu'entre 2024 et 2027
Les derniers articles Transport aérien
26 FEV. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie AKKA Technologies et Avianor décrochent la certification EASA de leur STC A330 Preighter AKKA Technologies et Avianor ont obtenu la certification de l'EASA pour leur STC destiné ...
26 FEV. 2021
Chine : le rebond envié mais fragile
Alors que les bilans du trafic aérien européen enfoncent les caractères les plus optimistes dans la déprime depuis bientôt un an, ceux du transport aérien chinois font figure ...
24 FEV. 2021
« Aujourd'hui, notre situation est préoccupante » - Entretien avec Marc Rochet, vice-président d'Air Caraïbes et président de French bee
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Marc Rochet, vice-président d'Air Caraïbes et président de French bee. Alors que la situation d'Air Caraïbes et de French bee devient préoccupante ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Chine : le rebond envié mais fragile Les compagnies aériennes renoncent à l'espoir de retrouver des opérations à l'équilibre cette année
S7 Airlines passe aussi aux avions tout cargo Viva Aerobus opte à son tour pour la solution de Safety Line
Instabilité managériale à la tête de Tassili Airlines : 3 ans que ça dure Le projet de terminal 4 à Roissy CDG est abandonné
Air Namibia : Et si c'était la fin ? JetBlue lance le fauteuil VantageSOLO de Thompson Aero Seating avec son nouveau Mint
26 FEV. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
26 FEV. 2021
Chine : le rebond envié mais fragile
25 FEV. 2021
Daher a livré 53 avions TBM et Kodiak en 2020
25 FEV. 2021
Safran Landing Systems souffre mais ne plie pas
25 FEV. 2021
Safran reste bénéficiaire au milieu de la pire crise de l'histoire de l'aéronautique
Sécurité aérienne : le coup de semonce des autorités britanniques
« Aujourd'hui, notre situation est préoccupante » - Entretien avec Marc Rochet, vice-président d'Air Caraïbes et président de French bee
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Airbus présente son H130 Flightlab
La nouvelle compagnie CMA CGM Air Cargo va démarrer avec quatre Airbus A330-200F
Airbus attribue une ligne d'assemblage séparée à la section arrière de l'A321XLR
UPS modernise les cockpits de ses A300-600F avec Airbus
« L'hydrogène, c'est la prochaine génération » - Entretien avec Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation (seconde partie)
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT