À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Défense La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24

La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24

Le Journal de l'Aviation avec AFP
29 DEC. 2020 | 303 mots
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Photo © DDPS

La Suisse disposera le 31 décembre d'une capacité d'intervention dans son espace aérien 24 heures sur 24, presque sept ans après un embarrassant incident qui avait montré l'incapacité de la chasse helvétique à intervenir en-dehors des heures de bureau.

Deux F/A-18 seront opérationnels jour et nuit toute l'année dès le 31 décembre, pour intervenir rapidement en cas de besoin et "garantir la souveraineté au-dessus de l'espace aérien suisse", souligne un communiqué des forces armées.

Les appareils doivent pouvoir décoller dans un délai de 15 minutes.

La mise en place de ce plan de longue haleine remonte à 2009, mais c'est un détournement d'avion en 2014, qui a montré les lacunes d'un système d'alerte et d'intervention qui ne fonctionnait que pendant les heures de bureau.

En février 2014, un co-pilote d'un avion d'Ethiopian Airlines avait profité d'un besoin naturel du pilote pour s'enfermer seul dans le cockpit de l'avion transportant 202 passagers et le détourner sur l'aéroport de Genève.

Si les forces aériennes italiennes et françaises avaient été en mesure d'escorter l'avion, il n'en était pas de même de leurs collègues suisses, malgré le fait que le co-pilote ait fait part de ses intentions d'atterrir dans le pays alpin. Ce sont des mirages français qui ont fait le chemin jusqu'à Genève.

Les forces aériennes suisses avaient expliqué qu'elles n'étaient en mesure d'assurer la police du ciel 24 heures sur 24 pour des raisons de coûts.

Pour arriver à l'objectif il aura fallu créer une centaine d'emplois supplémentaires et assurer un surcoût d'environ 30 millions de francs suisses (28 millions d'euros) par an.

Sur le même thème
Les derniers articles Défense
12 AOUT 2020
L'armée française au service de l'urgence humanitaire à Beyrouth
Depuis l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium à Beyrouth le 4 août, la France a engagé des moyens pour soutenir le Liban et prévenir une crise humanitaire. L'armée ...
09 JUIN 2020
La Défense se mobilise pour sauver la filière aéronautique française
L'industrie aéronautique française est aussi stratégique pour les besoins du ministère des Armées. Le plan de soutien annoncé par le gouvernement le 9 juin pour faire face à ...
24 AVR. 2020
Les forces japonaises continuent de s'équiper en avions de mission
Les avions d'affaires reconfigurés plaisent décidément aux forces japonaises. Textron Aviation vient ainsi d'annoncer la livraison de deux Cessna Citation Latitude pour la Force aérienne d'autodéfense japonaise (JASDF), ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Dominique Maudet, Airbus Defence & Space : « La France est un acteur très important au sein du programme A400M » L'Inde réceptionne ses premiers Rafale
Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans Le premier Mirage F1 d'ATAC s'envole aux Etats-Unis
La Turquie éjectée du programme F-35 La France réorganise sa structure militaire dédiée à l'espace
Les « remote carriers », joker de l'aviation de combat Bourget 2019 : Le SCAF se dévoile
IL Y A 2 HEURES
Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020
IL Y A 9 HEURES
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
IL Y A 10 HEURES
Taxis volants : une trentaine d'acteurs pour développer une filière française
IL Y A 10 HEURES
Le fondateur des compagnies Orient Thai et One-Two-Go est décédé
IL Y A 11 HEURES
L'aéroport de Francfort Main est revenu au niveau de 1984
L'activité civile de Dassault Aviation décroche
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Airbus aura finalement réussi à livrer un total de 566 avions commerciaux en 2020
Easyjet repousse ses livraisons d'Airbus A320neo de plusieurs années
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT