À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Covid-19 : des tests de dépistage rapides dans les aéroports français à partir du 7 novembre

Covid-19 : des tests de dépistage rapides dans les aéroports français à partir du 7 novembre

Le Journal de l'Aviation avec AFP
03 NOV. 2020 | 330 mots
Des tests de dépistage du Covid-19 "obligatoires" et rapides seront déployés dans les aéroports français à partir du 7 novembre pour les passagers arrivant de l'étranger, à l'exception de ceux en provenance d'Etats européens, a annoncé lundi la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Le secteur du transport aérien réclame avec force le déploiement à grande échelle de tests de dépistage du Covid-19 dans les aéroports pour éviter des mesures de quarantaine à l'arrivée, dans un contexte d'effondrement du trafic aérien en raison des restrictions de circulation mises en place partout dans le monde pour freiner la propagation du virus.

"Nous mettrons en place à partir du 7 novembre dans les aéroports un test de dépistage obligatoire pour les passagers en provenance de l'ensemble des pays du monde, à l'exception des Etats européens", a expliqué la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au cours d'une conférence de presse.

"Les voyageurs seront testés à l'arrivée et auront leur résultat quelques dizaines de minutes après, sauf à ce qu'ils disposent préalablement à leur départ d'un test PCR de moins de 72H", a-t-elle précisé ajoutant que pour certains pays ces tests sont déjà exigés avant l'embarquement.

Les tests antigéniques, moins performants que les tests PCR actuels, ne nécessitent pas d'analyse en laboratoire, et le résultat peut être connu en 10 à 30 minutes.

"Des tests PCR à l'arrivée sont en place depuis juillet au sein" des aéroports d'Orly et de Paris-Charles de Gaulle, a précisé leur gestionnaire ADP à l'AFP.

"S'agissant des tests au départ, il n'est pas encore possible de s'engager sur une date", précise le groupe en ajoutant qu'il "a bien reçu ce week-end la notification de principe de leur autorisation mais pas encore l'accord formel de l'Agence régionale de santé (ARS)".
Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 3 HEURES
Ryanair commande 75 Boeing 737 MAX supplémentaires
Quand American Airlines cherche à rassurer l'opinion publique sur la sécurité du 737 MAX en organisant des vols de démonstration, Ryanair n'hésite pas à afficher une confiance sans ...
02 DEC. 2020
Corsair, le sauvetage inattendu - Entretien avec son PDG, Pascal de Izaguirre
C'est un sauvetage inattendu qui redonne un peu d'espoir quant à l'avenir du pavillon français. Au bord de la faillite après avoir été durement touchée par la crise ...
01 DEC. 2020
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
Le Boeing 777 sera logiquement le prochain type avion victime de la crise liée à la pandémie, avec une accélération du retrait des exemplaires les plus anciens au ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
ANALYSE : Les aéroports européens vont devoir revoir leur modèle ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
TAAG Angola : le gouvernement veut progressivement se désinvestir de la compagnie d'ici 2022 ANALYSE : Le pavillon français acculé à la réforme
ANALYSE : Quelle reprise pour le trafic aérien en Europe ? ANALYSE : L'Europe, région parmi les plus touchées par la crise
L'IATA lance un programme de compensation carbone Corsair : un plan de sauvetage de 300 millions d'euros est bouclé
IL Y A 3 HEURES
Ryanair commande 75 Boeing 737 MAX supplémentaires
IL Y A 4 HEURES
L'ATR 72-600 cargo reçoit sa certification EASA
02 DEC. 2020
American Airlines ouvre les portes du Boeing 737 MAX pour dissiper les peurs
02 DEC. 2020
Corsair, le sauvetage inattendu - Entretien avec son PDG, Pascal de Izaguirre
02 DEC. 2020
Assa Abloy voit grand pour des hangars aéronautiques plus efficaces et plus sûrs
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT