À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Défense Lockheed Martin, aidé par les ventes du F-35, relève ses prévisions

Lockheed Martin, aidé par les ventes du F-35, relève ses prévisions

AFP
20 OCT. 2020 | 364 mots

Le géant américain de la défense Lockheed Martin a relevé ses prévisions après un troisième trimestre solide, soutenu pendant la pandémie par les ventes constantes au gouvernement de ses avions de combat F-35.

Pour 2020, l'entreprise prévoit un bénéfice ajusté par action de 24,45 dollars contre une fourchette allant de 23,75 à 24,05 dollars auparavant, et un chiffre d'affaires à 65,25 milliards de dollars, contre 63,5 à 65 milliards auparavant, selon un communiqué publié mardi.

Pour 2021, l'entreprise anticipe des ventes à 67 milliards de dollars ou plus.

Cette prévision préliminaire repose sur l'hypothèse que le taux d'imposition officiel des entreprises reste à 21%, a souligné Lockheed Martin qui a payé un taux réel de 14,7% au troisième trimestre.

Elle part aussi du principe que ses clients, dont le gouvernement américain, ne modifieront pas leurs priorités de financement, a ajouté le groupe à quelques semaines de l'élection présidentielle aux Etats-Unis.

Au troisième trimestre, Lockheed Martin a vu son chiffre d'affaires augmenter de 9% au total à 16,5 milliards de dollars, soit légèrement au-dessus des 16,1 milliards attendus par les analystes.

Son bénéfice net a progressé de 6% à 1,7 milliard de dollars.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, le critère préféré des investisseurs américains, il s'affiche à 6,05 dollars, soit un peu en-dessous des anticipations (6,09 dollars).

Les ventes ont progressé dans toutes les divisions de la société.

Elles ont augmenté de 8% dans l'aéronautique, sa plus importante activité, principalement grâce à des ventes plus élevées dans le programme dédié à l'avion de combat F-35, le programme militaire le plus cher de l'histoire des Etats-Unis.

La division comprenant les missiles a vu son chiffre d'affaires augmenter de 14% et celle dédiée aux hélicoptères et à divers systèmes informatiques, de défense ou de radars, de 8%.

Les ventes de la division Espace ont progressé de 6%, grâce notamment aux satellites pour les gouvernements.

jum/lo/esp

Sur le même thème
Les derniers articles Défense
12 AOUT 2020
L'armée française au service de l'urgence humanitaire à Beyrouth
Depuis l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium à Beyrouth le 4 août, la France a engagé des moyens pour soutenir le Liban et prévenir une crise humanitaire. L'armée ...
09 JUIN 2020
La Défense se mobilise pour sauver la filière aéronautique française
L'industrie aéronautique française est aussi stratégique pour les besoins du ministère des Armées. Le plan de soutien annoncé par le gouvernement le 9 juin pour faire face à ...
24 AVR. 2020
Les forces japonaises continuent de s'équiper en avions de mission
Les avions d'affaires reconfigurés plaisent décidément aux forces japonaises. Textron Aviation vient ainsi d'annoncer la livraison de deux Cessna Citation Latitude pour la Force aérienne d'autodéfense japonaise (JASDF), ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Dominique Maudet, Airbus Defence & Space : « La France est un acteur très important au sein du programme A400M » L'Inde réceptionne ses premiers Rafale
Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans Le premier Mirage F1 d'ATAC s'envole aux Etats-Unis
La Turquie éjectée du programme F-35 La France réorganise sa structure militaire dédiée à l'espace
Les « remote carriers », joker de l'aviation de combat Bourget 2019 : Le SCAF se dévoile
27 NOV. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
27 NOV. 2020
Delta Air Lines teste des vols sans quarantaine entre les Etats-Unis et l'Europe
27 NOV. 2020
Embraer va installer des filtres HEPA sur ses ERJ 145
26 NOV. 2020
Aero HygenX va développer une version optimisée pour les Dash 8 de son robot de désinfection par UVC avec De Havilland Canada
26 NOV. 2020
L'IATA lance un programme de compensation carbone
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT