Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien La remontée estivale du trafic aérien ne remplit pas le ciel allemand

La remontée estivale du trafic aérien ne remplit pas le ciel allemand

AFP
16 SEPT. 2020 | 447 mots

Le nombre d'avions dans le ciel allemand s'est tassé après une remontée estivale et reste à la mi-septembre 55% inférieur à l'année passée en raison de la pandémie de Covid-19, selon des chiffres du contrôle aérien obtenus mercredi par l'AFP.

La reprise du trafic aérien -- entrées, sorties, survols et trajets domestiques -- reste plombée par la remontée des cas de nouveau coronavirus et la quarantaine obligatoire imposée à de nombreux voyageurs.

Après un arrêt quasi-total des vols en avril, conséquence des restrictions pour limiter la propagation du virus, les vols domestiques, qui représentent 11% du trafic, ont redémarré en premier dès mai.

Les vols internationaux ont suivi début juillet, mais depuis août, le nombre d'avions à circuler dans le ciel allemand, est resté quasiment stable à un niveau faible, selon les données de la DFS, l'autorité allemande de contrôle aérien.

La chute du trafic dans le ciel de la première économie européenne est actuellement de - 55% par rapport à l'an dernier, contre -53% fin août, -59% fin juillet et -75% fin juin.

Et face au renforcement des règles de quarantaine début octobre, le secteur craint même une retombée plus forte.

Pour le premier groupe de transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite grâce à 9 milliards d'euros de fonds publics, les réservations pour le mois prochain n'atteignent même pas 10% du niveau habituel, a expliqué mardi soir le patron Carsten Spohr lors d'une réunion avec les salariés, selon plusieurs médias allemands.

Le groupe a déjà prévu 22.000 suppressions d'emplois (équivalent temps plein) et de se séparer d'une centaine d'avions, mais ces deux nombres devraient augmenter, a ajouté M. Spohr.

Aucune décision n'a encore été prise, a souligné mercredi un porte-parole du groupe auprès de l'AFP.

Côté trafic, les aéroports de Cologne et de Leipzig, tournés vers le fret, ont connu "une baisse nettement moins importante" comparé à Francfort, Düsseldorf et Munich où le nombre d'avions tourne autour de -65%, a expliqué Ute Otterbein, porte-parole de la DFS.

Francfort, première plaque tournante du pays et quatrième aéroport européen, a accueilli en août 1,5 million de passagers, 78% de moins qu'en août 2019, mais la situation a empiré à nouveau début septembre, selon les chiffres de l'opérateur Fraport publiés la semaine passée.

Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
25 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le patron d'Airbus parle face à l'urgence de la situation du transport aérien Le Président exécutif d'Airbus Guillaume Faury revient dans une longue lettre sur les enjeux ...
25 SEPT. 2020
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe
Le cadre règlementaire devant conduire à la nationalisation de Kenya Airways divise les parties. Le Parlement a retardé l'étude du projet de loi relatif, arguant que celui-ci ...
24 SEPT. 2020
VistaJet essaie de verdir son activité avec SkyNRG
Alors que le sujet environnemental a su être maintenu parmi les priorités de l'aérien malgré la crise sanitaire, l'aviation d'affaires essaie de faire sa part. VistaJet, en tout ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe VistaJet essaie de verdir son activité avec SkyNRG
L'IATA veut rendre les tests obligatoires pour tous avant l'embarquement Safety Line s'allie à SITA
Lufthansa va encore réduire ses coûts et sa flotte Contre les taxes, l'aérien appelle à soutenir la connectivité et l'innovation
Les aéroports doivent s'adapter maintenant pour éviter une saturation précoce à la reprise Pessimiste, Eurocontrol estime que le transport européen a atteint un plateau
IL Y A 9 HEURES
Qatar Airways a reçu près de 2 milliards de dollars d'aide publique
IL Y A 14 HEURES
Crash d'un avion militaire en Ukraine : 26 morts
25 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
25 SEPT. 2020
Le Boeing 737 MAX pourrait être bon pour le vol en Europe avant la fin de l'année
25 SEPT. 2020
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
L'ATR 72-600F a pris son envol
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Le gouvernement pourrait revoir le calendrier de sa commande de 30 Rafale avec Dassault
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT