À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Comair : Un plan de sauvetage de 61 millions d'euros et 400 emplois en moins pour revenir dans le ciel d'ici décembre

Comair : Un plan de sauvetage de 61 millions d'euros et 400 emplois en moins pour revenir dans le ciel d'ici décembre

Romuald Ngueyap
04 SEPT. 2020 | 723 mots
Comair : Un plan de sauvetage de 61 millions d'euros et 400 emplois en moins pour revenir dans le ciel d'ici décembre
© Kulula.com
Jusqu'en 2018, Comair, qui opère notamment sous la bannière Kulula.com, apparaissait comme un modèle de succès dans une industrie de l'aviation instable. Fondée en 1946, le transporteur low-cost sud-africain se targuait d'une rentabilité ininterrompue de 72 ans, soutenue par la bonne santé économique de ses activités auxiliaires non aériennes.

Partenaire franchisé de British Airways en Afrique australe, la compagnie n'a pourtant pas échappé aux vents contraires provoqués par la crise sanitaire mondiale de la Covid-19. Clouée au sol et sans revenus depuis la mi-mars, Comair s'est placée sous plan de sauvetage le 5 mai dernier. Près de quatre mois plus tard, Shaun Collyer et Richard Ferguson, les administrateurs désignés, ont dévoilé le 3 septembre la feuille de route du plan de redressement, qui permettra une « restructuration ciblée de l'entreprise le plus rapidement possible. »

Une compression de 20% des effectifs

Comair pourrait revenir...
Il vous reste 86% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés
ou aux détenteurs d'un porte-monnaie (crédits actu).
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

À la carte

Cet article : 1 crédit

Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 1 HEURE
ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
Les compagnies régionales européennes souffrent aujourd'hui dans la presque indifférence générale, mais la question de leur avenir va sérieusement à se poser lorsque le transport aérien entamera son ...
IL Y A 2 HEURES
TAAG Angola : le gouvernement veut progressivement se désinvestir de la compagnie d'ici 2022
A partir de 2022, le gouvernement angolais devrait ouvrir aux investisseurs privés le capital de la compagnie aérienne publique TAAG Angola, à la situation financière délétère. Ses ...
30 NOV. 2020
ANALYSE : Le pavillon français acculé à la réforme
Quel avenir pour le pavillon français ? Cette question, le secteur a beau se la poser depuis des années, elle reste toujours autant d'actualité. Une succession de rapports ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
TAAG Angola : le gouvernement veut progressivement se désinvestir de la compagnie d'ici 2022 ANALYSE : Quelle reprise pour le trafic aérien en Europe ?
ANALYSE : L'Europe, région parmi les plus touchées par la crise L'IATA lance un programme de compensation carbone
Corsair : un plan de sauvetage de 300 millions d'euros est bouclé Nouvelle dégradation des prévisions pour les compagnies aériennes mais des opérations à l'équilibre au 4e trimestre 2021
L'aérien s'organise pour tenter d'imposer le dépistage face à la quarantaine L'EASA publie une proposition de directive de navigabilité pour le Boeing 737 MAX
IL Y A 1 HEURE
ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
IL Y A 2 HEURES
TAAG Angola : le gouvernement veut progressivement se désinvestir de la compagnie d'ici 2022
IL Y A 6 HEURES
Le C919 entre dans le vif de son programme de certification
IL Y A 23 HEURES
Embraer livre le premier Praetor 600 de Flexjet
30 NOV. 2020
Air Canada renforce son activité cargo
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT