À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Singapore Airlines enregistre une perte record entre avril et juin

Singapore Airlines enregistre une perte record entre avril et juin

Le Journal de l'Aviation avec AFP
30 JUIL. 2020 | 317 mots
Singapore Airlines enregistre une perte record entre avril et juin
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés

Singapore Airlines a essuyé une perte record d'1,12 milliard de dollars singapouriens (693 millions d'euros) au premier trimestre de son exercice décalé 2020-2021, un plongeon que le transporteur a imputé mercredi à la pandémie de Covid-19.

Entre avril et juin, "la demande de transport aérien s'est évaporée au gré des restrictions de voyage et des fermetures de frontières imposées de par le monde pour contenir la propagation du virus", a affirmé Singapore Airlines dans un communiqué. La compagnie a supprimé sur la période 96% des liaisons proposées d'ordinaire aux passagers.

Le transport de marchandises n'a pas suffi à compenser l'effondrement du nombre de passagers, et le chiffre d'affaires a dégringolé en conséquence de 79,3% sur un an.

Très dépendante des liaisons internationales, la compagnie a enregistré son pire résultat trimestriel après avoir déjà subi sa première perte annuelle fin mars, à l'issue de son précédent exercice. Sur la période de janvier à mars, Singapore Airlines avait perdu 732 millions de dollars singapouriens (453 milions d'euros).

"Malheureusement, il y aura encore des pertes au cours des prochains trimestres, qui forceront SIA à licencier du personnel", a prédit pour l'AFP Shukor Yusof, un consultant spécialisé dans l'aviation.

Pour faire face à ses difficultés financières, Singapore Airlines a affirmé avoir procédé à une levée de fonds de 11 milliards SGD (6,8 milliards d'euros).

L'Association internationale du transport aérien anticipe des pertes annuelles de 27,8 milliards de dollars (23,6 mds EUR) pour les compagnies opérant dans la zone Asie-Pacifique.

Mardi, l'IATA a estimé que le trafic aérien mondial ne retrouverait pas son niveau d'avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux.

Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 1 HEURE
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
Le Boeing 777 sera logiquement le prochain type avion victime de la crise liée à la pandémie, avec une accélération du retrait des exemplaires les plus anciens au ...
IL Y A 1 HEURE
ANALYSE : Les aéroports européens vont devoir revoir leur modèle
« Le 15 novembre, nous avons passé le triste cap du milliard et demi de passagers perdus », a déclaré Olivier Jankovec lors de l'assemblée générale de l'ACI ...
IL Y A 3 HEURES
ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
Les compagnies régionales européennes souffrent aujourd'hui dans la presque indifférence générale, mais la question de leur avenir va sérieusement à se poser lorsque le transport aérien entamera son ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Les aéroports européens vont devoir revoir leur modèle ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
ANALYSE : Le pavillon français acculé à la réforme ANALYSE : Quelle reprise pour le trafic aérien en Europe ?
ANALYSE : L'Europe, région parmi les plus touchées par la crise L'IATA lance un programme de compensation carbone
Corsair : un plan de sauvetage de 300 millions d'euros est bouclé Nouvelle dégradation des prévisions pour les compagnies aériennes mais des opérations à l'équilibre au 4e trimestre 2021
IL Y A 1 HEURE
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
IL Y A 1 HEURE
ANALYSE : Les aéroports européens vont devoir revoir leur modèle
IL Y A 3 HEURES
ANALYSE : Comment sauver l'aviation régionale en Europe
IL Y A 4 HEURES
TAAG Angola : le gouvernement veut progressivement se désinvestir de la compagnie d'ici 2022
IL Y A 8 HEURES
Le C919 entre dans le vif de son programme de certification
Le Triple Sept, prochaine grande victime de la crise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT