Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Emirates va couvrir les frais médicaux de ses passagers

Emirates va couvrir les frais médicaux de ses passagers

AFP
23 JUIL. 2020 | 358 mots

La compagnie aérienne Emirates a annoncé jeudi qu'elle allait couvrir les frais médicaux liés au nouveau coronavirus de ses passagers s'ils tombent malades pendant leur voyage, afin de "renforcer la confiance des voyageurs".

"Emirates couvrira les frais médicaux et de quarantaine liés au Covid-19 de ses passagers à destination et au départ des Emirats arabes unis, et partout dans le monde", a déclaré la compagnie basée à Dubaï dans un communiqué.

Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient qui possède 270 gros-porteurs, a cessé ses activités fin mars en raison de la pandémie, avant de les reprendre deux semaines plus tard sur un réseau limité. La compagnie prévoit de desservir 58 villes d'ici la mi-août, contre 157 environ avant la crise.

"Emirates sera la première compagnie à couvrir les frais médicaux et de quarantaine liés au Covid-19", s'est félicité sur Twitter cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, le président et directeur général du groupe Emirates.

"Cela va renforcer la confiance des voyageurs et renforcer la place de leader d'Emirates et de Dubaï en matière de transport aérien", a-t-il ajouté.

A partir du 1er août, le dépistage du virus sera obligatoire pour tous les passagers à l'arrivée et en transit aux Emirats arabes unis, dont Dubaï fait partie

En cas de test positif, Emirates remboursera "les frais médicaux jusqu'à 150.000 euros et le coût de la quarantaine à raison de 100 euros par jour pendant 14 jours" pour tous ses passagers jusqu'au 31 octobre, a précisé la compagnie.

Le PDG de la compagnie, Tim Clark, avait estimé début juin qu'il faudrait jusqu'à quatre ans pour que les opérations d'Emirates reviennent à un "certain degré de normalité".

Emirates a commencé à réduire ses effectifs en raison du ralentissement de ses activités, et M. Clark a indiqué mi-juillet que les suppressions d'emplois pourraient atteindre 15% des 60.000 employés de la compagnie, soit 9.000 postes.

Emirates juge irréaliste la distanciation physique à bord des avions Emirates juge irréaliste la distanciation physique à bord des avions
Emirates pourrait supprimer jusqu'à 15% de ses effectifs Emirates pourrait supprimer jusqu'à 15% de ses effectifs
Emirates estime que les six à neuf prochains mois resteront difficiles Emirates estime que les six à neuf prochains mois resteront difficiles
Emirates ne prévoit un retour à la normale que dans 18 mois Emirates ne prévoit un retour à la normale que dans 18 mois
Les derniers articles Transport aérien
A318 London City - New York : British Airways jette l'éponge A318 London City - New York : British Airways jette l'éponge
Les 31 Boeing 747-400 de British Airways ne seront pas les seules victimes du plan de restructuration de la compagnie britannique concernant sa ... Lire la suite
Pratt & Whitney : JetBlue place ses réacteurs V2500 sous contrat EngineWise Pratt & Whitney : JetBlue place ses réacteurs V2500 sous contrat EngineWise
JetBlue s'attache encore plus au motoriste américain du groupe Raytheon Technologies. La compagnie aérienne new-yorkaise vient de signer un accord de soutien de type EngineWise ... Lire la suite
28 JUIL. 2020 Transport aérien
450 avions de ligne mis à la retraite dès cette année à cause de la crise 450 avions de ligne mis à la retraite dès cette année à cause de la crise
La prédiction avancée très tôt par des groupes comme Lufthansa et Delta Air Lines qu'ils sortiraient de la crise plus petits mais plus efficaces va ... Lire la suite
Brussels Airlines retrouve « des perspectives à long terme »  grâce à son plan de sauvetage Brussels Airlines retrouve « des perspectives à long terme » grâce à son plan de sauvetage
Brussels Airlines s'est félicitée vendredi, par la voix de son PDG Dieter Vranckx, de retrouver "des perspectives à long terme" grâce au plan de sauvetage ... Lire la suite
24 JUIL. 2020 Transport aérien
Vers une inévitable accélération de la digitalisation du transport aérien africain Vers une inévitable accélération de la digitalisation du transport aérien africain
La pandémie du COVID-19 a massivement affecté l'industrie mondiale du transport aérien et les répercussions financières sont extrêmement douloureuses pour le secteur africain du ... Lire la suite
IL Y A 19 HEURES
Un 737-800 d'Air India Express sort de piste à Kozhikode, au moins 17 morts
IL Y A 20 HEURES
Face à SpaceX, Moscou promet Vénus et des fusées utilisables 100 fois
IL Y A 20 HEURES
Air France va exploiter un vol direct depuis Pékin, une première en Europe depuis la pandémie
IL Y A 20 HEURES
Airbus : 67 annulations de commandes depuis le début de l'année
IL Y A 20 HEURES
British Airways enregistre déjà 6000 départs volontaires
L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT