Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Bruxelles approuve le plan de sauvetage de Lufthansa par l'Allemagne

Bruxelles approuve le plan de sauvetage de Lufthansa par l'Allemagne

AFP
25 JUIN 2020 | 379 mots

La Commission européenne a annoncé jeudi qu'elle validait le projet de l'Allemagne visant à recapitaliser Lufthansa, premier groupe de transport aérien du continent, à hauteur de 6 milliards d'euros, pour surmonter la crise liée au coronavirus.

Cette mesure fait partie d'un plan de sauvetage plus vaste, qui prévoit aussi une garantie d'État sur un prêt de 3 milliards d'euros, que Berlin prévoit d'accorder à la compagnie dans le cadre d'un régime d'aide déjà approuvé par Bruxelles en mars, explique l'exécutif européen dans un communiqué.

Le plan d'aide allemand, qui porte donc sur un total de 9 milliards d'euros, prévoit le retour à hauteur de 20% de l'Etat dans le capital de Lufthansa, plongée comme l'ensemble du secteur dans une crise sans précédent. Il doit être soumis ce jeudi au vote des actionnaires de l'entreprise, réunis en assemblée générale.

"Cette aide substantielle" est "assortie de conditions, notamment pour garantir que l'État soit suffisamment rémunéré, et de mesures supplémentaires pour limiter les distorsions de concurrence", souligne la vice-présidente de la Commission, Magrethe Vestager, citée dans le communiqué.

"En particulier, Lufthansa s'est engagée à mettre à disposition des créneaux horaires (...) dans ses aéroports pivots de Francfort et de Munich", où la compagnie "dispose d'un pouvoir de marché important", a-t-elle ajouté.

Cette condition doit donner "aux transporteurs concurrents la possibilité de pénétrer sur ces marchés, garantissant des prix équitables et un choix accru pour les consommateurs européens".

Même en bénéficiant de l'aide publique, les prochaines années s'annoncent compliquées pour Lufthansa. Le redémarrage ne sera que très progressif: en septembre, le groupe prévoit une offre toujours inférieure de 60% à la normale.

A terme, le groupe aura une centaine d'avions de moins sur ses 763 d'avant la crise, qui a cloué au sol la quasi-totalité de la flotte pendant près de deux mois.

Pour s'adapter à cette baisse prolongée, Lufthansa compte déjà supprimer 22.000 emplois équivalent plein temps, soit 16% des effectifs mondiaux, dont la moitié en Allemagne.

Sur le même thème
Le gel des créneaux aéroportuaires en Europe étendu jusqu'en mars 2021 Le gel des créneaux aéroportuaires en Europe étendu jusqu'en mars 2021
Les derniers articles Transport aérien
29 SEPT. 2020
L'avenir du transport aérien sera « low-cost »
À quoi pourra bien ressembler le monde du transport aérien dans les 10 ou 15 prochaines années ? L'exercice est difficile, alors que le secteur connaît la plus ...
29 SEPT. 2020
Vers une fin d'année plus mauvaise que prévu pour le transport aérien
Présentant le bilan du transport aérien pour le mois d'août, l'IATA a confirmé à son tour le ralentissement qui a frappé l'industrie lorsque le nombre de cas de ...
25 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le patron d'Airbus parle face à l'urgence de la situation du transport aérien Le Président exécutif d'Airbus Guillaume Faury revient dans une longue lettre sur les enjeux ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Vers une fin d'année plus mauvaise que prévu pour le transport aérien Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe
VistaJet essaie de verdir son activité avec SkyNRG L'IATA veut rendre les tests obligatoires pour tous avant l'embarquement
Safety Line s'allie à SITA Lufthansa va encore réduire ses coûts et sa flotte
Contre les taxes, l'aérien appelle à soutenir la connectivité et l'innovation Les aéroports doivent s'adapter maintenant pour éviter une saturation précoce à la reprise
IL Y A 6 HEURES
Airbus Helicopters a livré son premier H145 à cinq pales
IL Y A 6 HEURES
Boeing pourrait transférer toute la production de 787 à Charleston
IL Y A 7 HEURES
Un Airbus A350 Preighter pour Asiana
IL Y A 8 HEURES
MRO : Bombardier s'empare du centre LBAS à Berlin
IL Y A 9 HEURES
Le système d'approche avec vision synthétique d'Embraer est certifié sur ses Praetor 500 et Praetor 600
L'avenir du transport aérien sera « low-cost »
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
L'ATR 72-600F a pris son envol
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Airbus dévoile ses concepts d'avion à hydrogène, ZEROe
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT