À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Quelles conséquences pour les compagnies aériennes si le siège du milieu doit être laissé vacant ?

Quelles conséquences pour les compagnies aériennes si le siège du milieu doit être laissé vacant ?

Emilie Drab
07 MAI 2020 | 888 mots
Quelles conséquences pour les compagnies aériennes si le siège du milieu doit être laissé vacant ?
Un équipage d'Air France distribue des masques et du gel hydroalcoolique à l'embarquement, une mesure que l'IATA encourage plutôt que de laisser le siège du milieu vacant © Air France
Elles le répètent depuis plusieurs semaines : les compagnies aériennes ne sont pas favorables à pérenniser cette mesure qui consiste à laisser le siège du milieu vacant. L'IATA vient d'expliquer pourquoi plus en détail. Car si l'association a déjà tiré la sonnette d'alarme à l'encontre de cette idée en indiquant que cela pourrait aboutir à une hausse de 50% des tarifs des billets, elle s'appuie désormais sur des études plus précises pour mesurer son impact économique selon les régions et la limite de son efficacité sur le plan sanitaire.

Brian Pearce explique que, lors des précédentes crises, il avait suffi de baisser les prix des billets pendant quelques temps pour stimuler la reprise de la demande. Dans le cas de la crise liée à la pandémie de covid-19, cette recette peut en théorie être applicable car la demande risque d'être toujours très faible lorsque les frontières rouvriront, la surcapacité...
Il vous reste 89% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés
ou aux détenteurs d'un porte-monnaie (crédits actu).
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

À la carte

Cet article : 1 crédit

Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
30 OCT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le groupe Airbus a stabilisé sa trésorerie au troisième trimestre Le groupe Airbus a publié un chiffre d'affaires à 30,2 milliards d'euros (contre 46,2 milliards d'euros sur ...
30 OCT. 2020
Le Nigeria se donne trois ans pour faire décoller sa compagnie nationale
Le Nigeria remet au-devant de la scène son ambition de lancer sa propre compagnie aérienne, un dossier qui devrait s'accélérer dès l'année prochaine. Le projet, largement médiatisé en ...
28 OCT. 2020
Entretien avec Bertrand Piccard, président de la fondation Solar Impulse
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Bertrand Piccard, président de la fondation Solar Impulse et auteur, avec André Borschberg, du tour du monde avec l'avion solaire ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Le Nigeria se donne trois ans pour faire décoller sa compagnie nationale Le Burkina Faso reprivatise sa compagnie nationale Air Burkina qui bascule sous contrôle américain
La France est le 4e pays d'Europe le plus touché par la baisse du trafic Vallair multiplie les contrats pour ses Airbus A321 tout cargo
Tim Clark s'attend à une reprise rapide Air Côte d'Ivoire mise sur ses avions de la famille A320neo pour atteindre une rentabilité escomptée d'ici 2022
La crise de liquidités est toujours aussi menaçante pour les compagnies aériennes L'Italie crée ITA, la compagnie aérienne appelée à succéder à Alitalia
30 OCT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
30 OCT. 2020
Le Nigeria se donne trois ans pour faire décoller sa compagnie nationale
30 OCT. 2020
Le groupe Safran montre sa résilience face à la crise au troisième trimestre
30 OCT. 2020
MRO : Les défis du stockage deviennent encore plus concrets
30 OCT. 2020
Delta Air Lines noue un accord avec ses pilotes évitant tout licenciement jusqu'en 2022
Preighters : le gros coup de massue de l'EASA
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
Malgré la pandémie, l'aéronautique reste l'un des principaux secteurs d'avenir
Entretien avec Philippe Petitcolin, directeur général du groupe Safran
Un millier d'avions commerciaux sans repreneurs en 2021 ?
Tim Clark s'attend à une reprise rapide
Les A321 tout cargo se multiplient
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT