Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Les budgets de défense à l'aune des nouvelles priorités
L'édito

Les budgets de défense à l'aune des nouvelles priorités

Romain Guillot
14 AVR. 2020 | 392 mots
Les budgets de défense à l'aune des nouvelles priorités
© Alain Courtillat / Armée de l'air / Ministère des Armées
On le sait, le transport aérien et l'industrie aéronautique civile seront parmi les secteurs les plus durement impactés par la pandémie de coronavirus, avec des conséquences qui devraient se faire sentir durant deux longues années, au moins.

Mais l'aviation commerciale ne sera pas la seule victime, l'aéronautique de défense pouvant logiquement aussi être fortement impactée par une réduction des dépenses militaires, alors que de nombreux États auront extrêmement fort à faire à venir soutenir des pans entiers de leur économie, de très loin la grande priorité aux yeux de leurs citoyens... et de leurs citoyens électeurs.

Verra-t-on une évolution à la baisse des budgets de défense aussi prononcée que celle apparue à la fin de la guerre froide par exemple ? La question peut aujourd'hui clairement se poser et tout particulièrement en Europe et aux États-Unis, alors que ces régions sont les plus durement touchées par l'épidémie de coronavirus au niveau mondial. Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg s'inquiète d'ailleurs depuis quelques semaines sur les conséquences de la pandémie sur les budgets des pays membres de l'alliance, alors que les menaces n'auront évidemment pas été emportées par le virus.

Comme pour les crises économiques passées, les premières conséquences sur les dépenses militaires devraient apparaître rapidement, avec des arbitrages et de nouvelles priorités données à ce qui est le plus utile. Les véritables coupes budgétaires viendront un peu plus tard, et sans doute avec des effets qui se feront sentir sur toute la décennie, avec à la clé des programmes d'acquisitions revues à la baisse, repoussés ou tout simplement sacrifiés.

Il est certes encore assurément bien trop tôt pour ne serait-ce qu'avoir une esquisse de ce qui attend les industriels présents dans l'aéronautique de défense durant les prochaines années, alors que beaucoup sont déjà impactés par les baisses de production dans le civil. Mais il n'y a pas besoin d'élaborer mille scénarios pour voir que des moyens importants sont réaffectés et que l'austérité pointe à l'horizon.

C'est peut-être finalement l'aviation commerciale qui reviendra, en son temps, à la rescousse.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les derniers articles Industrie & Technologie
08 JUIL. 2020 Avions commerciaux
Airbus a livré 196 avions commerciaux au premier semestre Airbus a livré 196 avions commerciaux au premier semestre
Les effets de la pandémie sur les livraisons d'avions commerciaux sont bien là. Airbus n'aura finalement livré que 196 appareils au cours des six premiers ... Lire la suite
Pour Collins Aerospace, la technologie est la clef de la sécurité en aéroport Pour Collins Aerospace, la technologie est la clef de la sécurité en aéroport
Alors que les grands organismes multiplient les niveaux de protection en aéroport et en vol pour tenter de redonner confiance aux passagers et les faire ... Lire la suite
07 JUIL. 2020 Avions d'affaires
L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête
L'annulation de la convention annuelle de la NBAA en octobre est assurément un nouveau coup dur pour le secteur de l'aviation d'affaires qui, comme l'aviation ... Lire la suite
07 JUIL. 2020 Avions commerciaux
ATR en route vers la certification chinoise de l'ATR 42-600 ATR en route vers la certification chinoise de l'ATR 42-600
ATR prépare une percée en Chine. L'avionneur franco-italien a annoncé le 6 juillet qu'il avait entamé des essais avec les autorités de certification chinoises afin ... Lire la suite
MTU Aero Engines va supprimer 10 à 15% de ses effectifs au niveau mondial MTU Aero Engines va supprimer 10 à 15% de ses effectifs au niveau mondial
La crise touche désormais de plein fouet les motoristes. MTU Aero Engines, particulièrement présent sur la production de la gamme de réacteurs GTF de Pratt ... Lire la suite
IL Y A 6 HEURES
Safran réduit ses effectifs mais évite les licenciements en France
IL Y A 6 HEURES
SR Technics lance l'inspection à distance pour ses services moteurs
IL Y A 6 HEURES
Le chantier de modification des 12 ATR de Finnair est achevé
IL Y A 7 HEURES
GA Telesis va créer un « hôpital » pour moteurs à Helsinki
IL Y A 8 HEURES
Réouverture des frontières : situation « chaotique », dénonce le secteur aérien européen
L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête
Pour Collins Aerospace, la technologie est la clef de la sécurité en aéroport
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT