Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Air France prévoit de supprimer environ 1.500 postes, sans départs contraints, d'ici fin 2022 (sources syndicales)

Air France prévoit de supprimer environ 1.500 postes, sans départs contraints, d'ici fin 2022 (sources syndicales)

AFP
27 FEV. 2020 | 391 mots

La compagnie aérienne Air France prévoit de supprimer environ 1.500 postes d'ici fin 2022, sans départs contraints, des coupes qui toucheront presque exclusivement son personnel au sol, a appris jeudi l'AFP de sources syndicales.

Ces suppressions de postes concerneront en particulier les fonctions support (ressources humaines, logistique, finances, etc), ont indiqué ces sources, confirmant des informations de La Tribune.

D'après les documents présentés par la direction dans le cadre d'un comité social et économique central (CSEC) sur la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC), consultés par l'AFP, les besoins en effectifs vont passer de 41.230 postes fin 2019 à 39.720 postes fin 2022, soit un différentiel de 1.510 postes.

Sur la même période, la pyramide des âges au sein d'Air France va entraîner de nombreux départs naturels (retraite, décès, démission ou licenciement), estimés à plus de 3.800. La compagnie va donc continuer à recruter mais ne comblera pas tous les départs prévus pour le personnel au sol.

Interrogée par l'AFP, la direction d'Air France n'a pas confirmé ces chiffres car "les discussions sont toujours en cours" avec les organisations syndicales.

"S'il y a des évolutions dans les effectifs, elles se feront uniquement sur des départs naturels, sans départs contraints", a affirmé un porte-parole, en soulignant que la compagnie allait continuer à "embaucher sur certaines fonctions".

Jérôme Beaurain, de SUD Aérien, a dénoncé "la volonté de +dégraisser+ les fonctions support" avec "-10% d'emplois d'ici 2 ans". "Pour SUD Aérien, la gestion des effectifs va à l'inverse des ambitions de l'entreprise: augmentation du trafic, plus d'avions, plus de passagers à transporter mais de moins en moins de personnes au sol pour effectuer le travail", a-t-il souligné.

Air France va par ailleurs prendre de nouvelles mesures d'économies, allant de la réduction de dépenses à la poursuite du gel des embauches externes pour "tous les services qui ne sont pas directement liés à (ses) opérations", afin de contrer les effets négatifs de l'épidémie liée au coronavirus sur sa trajectoire financière, selon un courrier interne obtenu mercredi soir par l'AFP.

HOP! et Transavia suspendent tous leurs vols HOP! et Transavia suspendent tous leurs vols
Air France va avoir recours au chômage partiel pendant 6 mois maximum Air France va avoir recours au chômage partiel pendant 6 mois maximum
Air France réduit ses capacités de 70% et cloue ses A380 au sol Air France réduit ses capacités de 70% et cloue ses A380 au sol
Air France envisage des mesures de chômage partiel Air France envisage des mesures de chômage partiel
Les derniers articles Transport aérien
South African Airways replonge dans l'instabilité managériale : sa PDG démissionne South African Airways replonge dans l'instabilité managériale : sa PDG démissionne
C'était loin d'être une information à laquelle on pouvait s'attendre en ce moment, alors tous les regards sont cristallisés sur la pandémie de coronavirus qui ... Lire la suite
27 MAR. 2020 Aéroports
La France pourrait perdre 65 millions de passagers en 2020 La France pourrait perdre 65 millions de passagers en 2020
Dans une nouvelle analyse orientée spécifiquement sur le marché européen, l'IATA a de nouveau voulu rappeler l'importance du transport aérien pour l'économie du continent, pour ... Lire la suite
25 MAR. 2020 Transport aérien
Le transport aérien chinois donne des signes de reprise Le transport aérien chinois donne des signes de reprise
« Il n'y a pas que de mauvaises nouvelles » en ce moment, a indiqué Brian Pearce hier, le chief economist de IATA. Il évoquait ... Lire la suite
Alitalia pourrait être relancée avec seulement le quart de sa flotte Alitalia pourrait être relancée avec seulement le quart de sa flotte
La crise liée à la pandémie de coronavirus a au moins été une occasion en or pour le gouvernement italien pour sauver Alitalia. Mais il ... Lire la suite
L'IATA compte sur un manque à gagner de 252 milliards de dollars en 2020 et une reprise lente L'IATA compte sur un manque à gagner de 252 milliards de dollars en 2020 et une reprise lente
L'IATA semble de plus en plus pessimiste au fur et à mesure que passent les semaines. Dans un nouveau point d'étape de la crise liée ... Lire la suite
IL Y A 15 HEURES
L'Etat américain pourrait prendre des parts dans les compagnies aériennes
IL Y A 19 HEURES
L'exploitation de l'aéroport de Paris-Orly suspendue, une nationalisation d'Air France pas exclue
IL Y A 22 HEURES
Covid-19 : vols pour Mayotte suspendus, réduits pour La Réunion
IL Y A 22 HEURES
Des centaines de touristes évacués de Bali vers l'Europe
27 MAR. 2020
Safran détaille à son tour ses mesures face à la crise
L'industrie doit trouver l'équilibre face au coronavirus
AFI KLM E&M : La solution Prognos for APU d'EPCOR surveille désormais une flotte de près d'un millier d'avions commerciaux
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT