Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Safran dégage un bénéfice 2019 en forte hausse mais s'attend à une année 2020 difficile

Safran dégage un bénéfice 2019 en forte hausse mais s'attend à une année 2020 difficile

AFP
27 FEV. 2020 | 400 mots
Safran dégage un bénéfice 2019 en forte hausse mais s'attend à une année 2020 difficile
© Safran

Safran a publié jeudi un bénéfice net en forte croissance, à 2,5 milliards d'euros, au cours d'une « excellente » année 2019 mais s'attend à voir en 2020 son activité fortement affectée par la crise du Boeing 737 MAX.

Le bénéfice net ajusté a progressé de 34,5%, à 2,7 milliards d'euros, affirme le groupe qui avait fortement relevé ses prévisions début septembre. Le bénéfice opérationnel courant progresse lui aussi de 26,4% (24,6% hors effets de change et de périmètres), à 3,8 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 17,1% à 24,6 milliards d'euros (+9,3% hors effets de change et de périmètres).

« C'est une très bonne année pour Safran en termes de croissance, de rentabilité et de génération de trésorerie », a affirmé le directeur général Philippe Petitcolin, cité dans un communiqué, en saluant « d'excellentes performances » malgré un « contexte difficile ».

L'équipementier et motoriste aéronautique affiche toutefois des ambitions bien moindres pour 2020 « afin de tenir compte de la décision de Boeing d'un arrêt de la production du 737 MAX à compter de janvier 2020 et d'une reprise des livraisons estimées à mi-2020 ».

Selon les dernières estimations de Boeing, le MAX pourrait revoler à la mi-2020. La flotte mondiale de 737 MAX est clouée au sol depuis mars après deux accidents mortels ayant fait 346 morts.

Les moteurs Leap de Safran équipent la totalité des Boeing 737 MAX (Leap-1B) et plus de la moitié des Airbus A320 (Leap-1A).

Le groupe, qui a livré 1.736 moteurs Leap en 2019 (+55% par rapport à 2018), ne table plus que sur « l'hypothèse d'une production annuelle d'environ 1 400 Leap » en 2020.

A la suite de la réduction de la cadence de production du 737 MAX à 42 appareils par mois, Safran avait déjà indiqué ne produire que « 20 à 25 Leap-1B » par semaine. Cette production étant désormais suspendue, Safran table sur une production de « 10 moteurs Leap-1B en moyenne par semaine sur l'année ».

En conséquence, le chiffre d'affaires de Safran en 2020 « devrait baisser entre 0 et -5% » par rapport à 2019 et le bénéfice opérationnel ajusté croître « d'environ 5% », prévoit le groupe, qui mise sur un flux de trésorerie disponible « supérieur » à celui de 2019, où il s'est élevé à 1,98 milliard d'euros.


Coronavirus : Boeing annonce un plan de départs volontaires Coronavirus : Boeing annonce un plan de départs volontaires
Safran détaille à son tour ses mesures face à la crise Safran détaille à son tour ses mesures face à la crise
Boeing suspend la production de long-courriers dans l'Etat de Washington Boeing suspend la production de long-courriers dans l'Etat de Washington
Un départ inattendu d'une star de la politique enfonce Boeing dans la crise Un départ inattendu d'une star de la politique enfonce Boeing dans la crise
Les derniers articles Industrie & Technologie
Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe
Après l'A330neo et l'A330 MRTT, c'est au tour de l'A350-1000 de prendre part au pont aérien mis en place par Airbus entre la France et ... Lire la suite
Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion
United Technologies (UTC) n'en finit plus de croître. Après avoir acquis Rockwell Collins en 2018, pour former l'actuel Collins Aerospace, le groupe américain réalise une ... Lire la suite
ANALYSE : Quels impacts pour le secteur de la MRO? ANALYSE : Quels impacts pour le secteur de la MRO?
La pandémie de Covid-19 touche évidemment de plein fouet le secteur de la maintenance aéronautique, une grande partie de la flotte mondiale d'avions commerciaux étant ... Lire la suite
L'activité MRO de Safran paye son tribut à la crise L'activité MRO de Safran paye son tribut à la crise
Depuis maintenant plusieurs semaines, le trafic aérien s'est réduit comme peau de chagrin à travers le monde. Si les compagnies ont été les premières touchées, ... Lire la suite
Le « cas TK » Le « cas TK »
Les relations entre les compagnies aériennes et les industriels s'annoncent tumultueuses pour les prochains mois, avec des reports de livraisons et des annulations de commandes ... Lire la suite
IL Y A 4 HEURES
Une perte de revenu de 6,85 milliards de dollars, voilà ce que risque le transport aérien des six principales nations aéronautiques africaines
IL Y A 5 HEURES
Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe
IL Y A 5 HEURES
Ryanair pessimiste sur ses résultats annuels 2019-2020
IL Y A 9 HEURES
Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion
02 AVR. 2020
IATA : Le trafic aérien passager enregistre sa plus forte chute depuis la crise du 11 Septembre
Le « cas TK »
Thomas Juin : « il faut s'attendre à une perte de connectivité sur les aéroports français »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT