Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Le secteur aérien britannique promet la neutralité carbone pour 2050

Le secteur aérien britannique promet la neutralité carbone pour 2050

AFP
04 FEV. 2020 | 514 mots

Le secteur aérien britannique a promis mardi d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, grâce à des projets d'avions moins polluants et aux controversés mécanismes de compensation, ce que les ONG considèrent comme de la poudre aux yeux.

Cet engagement à réduire les émissions carbone est porté par l'organisation Sustainable Aviation (Aviation durable) qui regroupe notamment l'aéroport londonien d'Heathrow, les compagnies aériennes British Airways et EasyJet, les constructeurs Airbus et Boeing ou encore le motoriste Rolls-Royce.

Ces groupes assurent pouvoir respecter cet objectif, qui est également celui fixé par le Royaume-Uni pour l'ensemble du pays, malgré la forte croissance de 70% du trafic aérien attendue d'ici 2050. Une progression que l'aéroport d'Heathrow veut accompagner en construisant une troisième piste à partir de 2021.

Pour réduire les émissions, le secteur mise sur l'utilisation d'avions et de moteurs plus efficaces et moins gourmands en énergie ou encore le recours à des carburants qui utilisent moins de pétrole, même si souvent les technologies n'existent pas encore dans le secteur.

Les industriels réfléchissent à des projets d'avions électriques, comme EasyJet qui travaille sur le sujet avec la société américaine Wright Electric. Un moteur est en développement pour équiper un avion de 186 places avec l'espoir de faire de premiers essais de vols en 2023.

En outre, la baisse des émissions passera par la "compensation carbone", qui représentera à elle seule le tiers des réductions prévues, souligne Sustainable Aviation.

Ce mécanisme, très décrié par les ONG qui estiment qu'il s'agit de "greenwashing", consiste à soutenir des projets verts, notamment dans la reforestation ou les énergies renouvelables, et à compenser ainsi les émissions de CO2.

Le ministre britannique des Transports Grant Shapps a lui salué "l'engagement" du secteur "qui constitue un énorme pas en avant vers un avenir plus vert".

De son côté, l'association ADS, qui représente la filière aéronautique britannique, a souligné que "le changement climatique est un défi mondial", suggérant que des initiatives à l'échelle d'un pays ne suffiront pas.

"La grande majorité de la croissance dans l'avion et du nombre de passagers prévue dans les 50 prochaines années proviendra en fait de régions en dehors de l'Europe et du Royaume-Uni", a souligné son directeur général Paul Everitt, interrogé sur la radio BBC 5.

Greenpeace a quant à elle accueilli avec beaucoup de scepticisme les promesses du secteur, qualifiant la stratégie de "chimère".

"La compensation carbone est simplement une excuse pour continuer comme si de rien n'était en faisant porter la responsabilité sur d'autres", estime John Sauven, directeur général de l'ONG pour le Royaume-Uni.

Selon lui, le seul moyen de réduire les émissions est de maîtriser la demande en taxant les voyageurs qui utilisent souvent le transport par avions. "Mais le secteur ne veut pas l'envisager", regrette-t-il.

Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
25 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le patron d'Airbus parle face à l'urgence de la situation du transport aérien Le Président exécutif d'Airbus Guillaume Faury revient dans une longue lettre sur les enjeux ...
25 SEPT. 2020
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe
Le cadre règlementaire devant conduire à la nationalisation de Kenya Airways divise les parties. Le Parlement a retardé l'étude du projet de loi relatif, arguant que celui-ci ...
24 SEPT. 2020
VistaJet essaie de verdir son activité avec SkyNRG
Alors que le sujet environnemental a su être maintenu parmi les priorités de l'aérien malgré la crise sanitaire, l'aviation d'affaires essaie de faire sa part. VistaJet, en tout ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Le plan de nationalisation de Kenya Airways se grippe VistaJet essaie de verdir son activité avec SkyNRG
L'IATA veut rendre les tests obligatoires pour tous avant l'embarquement Safety Line s'allie à SITA
Lufthansa va encore réduire ses coûts et sa flotte Contre les taxes, l'aérien appelle à soutenir la connectivité et l'innovation
Les aéroports doivent s'adapter maintenant pour éviter une saturation précoce à la reprise Pessimiste, Eurocontrol estime que le transport européen a atteint un plateau
IL Y A 8 HEURES
L'OTAN prend un A330 MRTT supplémentaire
IL Y A 8 HEURES
Delta se sépare aussi de ses CRJ200
IL Y A 9 HEURES
Le GE9X du 777X de Boeing est certifié par la FAA
IL Y A 10 HEURES
MRO : HAECO a réalisé la première restauration d'un jeu de trains d'atterrissage de 787 au monde
IL Y A 11 HEURES
Peach reçoit son 1er Airbus A320neo
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
L'ATR 72-600F a pris son envol
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Le gouvernement pourrait revoir le calendrier de sa commande de 30 Rafale avec Dassault
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT