Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Aéronautique : une guerre commerciale dans l'intérêt de personne, selon le PDG d'Airbus

Aéronautique : une guerre commerciale dans l'intérêt de personne, selon le PDG d'Airbus

AFP
17 OCT. 2019 | 518 mots

Guillaume Faury, le PDG d'Airbus, appelle une nouvelle fois États-Unis et Union européenne à une solution négociée dans l'interminable affaire des subventions à l'avionneur européen, estimant que personne n'a intérêt à une guerre commerciale dans le secteur.

"Les administrations de l'UE et des Etats-Unis pourraient geler tous les droits de douane et s'asseoir autour d'une table pour négocier une solution mutuellement acceptable", plaide M. Faury dans une tribune à paraître jeudi dans le quotidien économique Les Échos et diffusée en ligne mercredi soir.

"Une solution négociée apparaît comme le seul moyen de résoudre ce différend, définir un cadre équitable et, dans l'idéal, conclure un accord international plus vaste sur l'aide apportée par les gouvernements au secteur aérospatial", estime le PDG d'Airbus.

Selon lui, "personne ne sortirait gagnant d'une guerre commerciale, ni l'industrie aéronautique mondiale, ni les économies américaine et européenne".

Cette tribune est publiée deux jours après que l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a donné son autorisation définitive à Washington pour imposer des sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui pourraient entrer en vigueur dès vendredi, en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus.

La décision de l'OMC s'inscrit dans le cadre d'un litige sur des aides versées à l'avionneur européen par la France, l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni. L'OMC a jugé certaines d'entre elles illégales.

Depuis, l'UE estime avoir mis ses aides en conformité avec les règles du commerce international, et a obtenu auprès de l'OMC qu'un nouveau groupe d'experts se penche sur la question. Aucune décision n'est toutefois attendue avant la fin de l'année.

Les Etats-Unis ont jugé de leur côté que l'UE ne s'était pas mise en conformité et avaient réclamé à l'OMC de fixer un montant de sanctions.

"Airbus a pris au fil du temps, avec le soutien de l'UE, une série de mesures de mise en conformité, qui a en grande partie été validée par l'OMC en mai 2018", fait valoir Guillaume Faury dans sa tribune.

"En revanche, notre concurrent Boeing n'a rien fait, et continue à ne rien faire, pour se soumettre aux décisions de l'OMC le concernant. Il serait dans son propre intérêt d'agir, car bien que ce différend soit uniquement motivé par l'intérêt à court terme de Boeing au détriment du reste de l'industrie aéronautique, toute décision de l'UE d'appliquer également des sanctions aux avions Boeing aurait un impact négatif sur l'entreprise à long terme", juge le dirigeant français.

L'UE pourrait être à son tour autorisée à imposer des sanctions douanières sur des produits américains si elle parvenait à convaincre l'an prochain les juges de l'OMC que Boeing a également bénéficié de subventions illégales du gouvernement américain.

Les articles dans la même thématique
IL Y A 7 HEURES MRO & Support
Dubai Airshow 2019 : L'activité dédiée aux services d'Airbus se renforce au Moyen-Orient Dubai Airshow 2019 : L'activité dédiée aux services d'Airbus se renforce au Moyen-Orient
En plus des multiples contrats d'avions commerciaux signés par Airbus, le salon aéronautique de Dubaï a également été une vitrine des offres de services proposées ... Lire la suite
20 NOV. 2019 Avions commerciaux
Boeing doit améliorer les nacelles des moteurs des 737 NG (autorité américaine)
Le NTSB, le régulateur américain des transports, a recommandé mardi aux industriels du secteur aéronautique d'améliorer la conception des nacelles des moteurs équipant les Boeing 737 NG, version précédant le MAX, suite à un ... Lire la suite
Dubai Airshow 2019 : Airbus veut imiter les oiseaux migrateurs pour réduire la consommation en carburant des avions commerciaux Dubai Airshow 2019 : Airbus veut imiter les oiseaux migrateurs pour réduire la consommation en carburant des avions commerciaux
Airbus lance fello'fly, un projet s'inspirant des vols en formation des oiseaux migrateurs pour réduire l'empreinte carbone des avions commerciaux. Cette approche biomimétique pourrait générer ... Lire la suite
Dubai Airshow 2019 : Airbus présente le premier avion de course à propulsion 100%  électrique Dubai Airshow 2019 : Airbus présente le premier avion de course à propulsion 100% électrique
C'est assurément l'avion piloté affichant les dimensions les plus modestes de tout le salon de Dubaï cette année, mais il a déjà fait beaucoup parler ... Lire la suite
IL Y A 7 HEURES
Dubai Airshow 2019 : L'activité dédiée aux services d'Airbus se renforce au Moyen-Orient
IL Y A 7 HEURES
Donecle et Roboplanet planchent sur le contrôle non-destructif des aéronefs militaires
IL Y A 11 HEURES
Dubai Airshow 2019 : Bolloré Logistics accompagnera le soutien des réacteurs CFM en Inde
IL Y A 12 HEURES
EasyJet mise toujours plus sur le numérique pour améliorer ses performances
IL Y A 15 HEURES
Le chiffre d'affaires de Figeac Aéro progresse malgré l'impact du 737 MAX
Dubai Airshow, le salon des grosses attentes
Maria Race : « CORSIA a posé de beaux objectifs, United Airlines va essayer de les atteindre plus vite que prévu »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT