Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Appel à cesser le travail chez Norwegian entre le 14 octobre et le 5 janvier

Appel à cesser le travail chez Norwegian entre le 14 octobre et le 5 janvier

AFP
07 OCT. 2019 | 248 mots

Les syndicats d'hôtesses et de stewards français de la compagnie aérienne Norwegian Air ont appelé lundi à cesser le travail plusieurs fois entre le 14 octobre et le 5 janvier en raison de "la rupture du dialogue social".

Dans un communiqué, les syndicats UNAC/CFE-CGC et SNPNC-FO qui ont déposé un préavis de grève estiment leurs conditions de travail et de rémunération "alarmantes". Ils accusent "la direction de ne cesser de repousser les discussions à ce sujet et de minimiser l'impact sur la santé physique et mentale" des personnels.

Selon eux, "il est maintenant impératif de régler les problèmes suivants : niveau de rémunération, stabilité et équilibre des plannings".

Spécialiste du vol low cost transatlantique, Norwegian Air emploie quelque 130 hôtesses et stewards en France et effectue des vols directs entre Paris et les États-Unis.

Mise en cause dans la défaillance de la compagnie aérienne française XL Airways qui opérait sur le même créneau, notamment par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, la compagnie s'est défendue d'avoir reçu des aides publiques de la part de l'État norvégien.

Ployant sous une dette considérable et accumulant les pertes depuis 2017, elle a demandé et obtenu un répit de la part de ses créanciers.

Les articles dans la même thématique
Norwegian cède ses actifs bancaires pour lever de l'argent frais Norwegian cède ses actifs bancaires pour lever de l'argent frais
La compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle, en pleines turbulences financières, a annoncé lundi la cession de ses actifs bancaires qui lui permettra ... Lire la suite
Norwegian creuse ses pertes au premier trimestre, les déboires du 737 MAX pèsent
La compagnie à bas coût Norwegian Air Shuttle, qui a creusé ses pertes trimestrielles à cause d'effets de base défavorables, a chiffré jeudi à près de 52 millions d'euros le coût attendu de l'immobilisation ... Lire la suite
Norwegian dépose un préavis de grève pour les 24, 25 et 26 avril à Roissy
L'Union des navigants de l'aviation civile (Unac) de la compagnie aérienne Norwegian a lancé un préavis de grève pour les 24, 25 et 26 avril afin d'alerter sur "les conditions de travail" et "la ... Lire la suite
Norwegian repousse la livraison de plusieurs Airbus A320neo et A321LR Norwegian repousse la livraison de plusieurs Airbus A320neo et A321LR
Le redressement de Norwegian ne s'annonce pas comme une sinécure. Le groupe norvégien a annoncé une nouvelle mesure de son programme de réduction des coûts ... Lire la suite
IL Y A 1 HEURE
L'US Air Force revoit la stratégie d'acquisition de ses futurs chasseurs
13 OCT. 2019
Premiers Airbus pour Air Austral
11 OCT. 2019
L'activité A350 de Lufthansa Technik Malta devient concrète
11 OCT. 2019
Le Valkyrie en suspens
11 OCT. 2019
AAR et BAE Systems renforcent leur collaboration dans le régional
Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus