Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien XL Airways: décision du tribunal de commerce vendredi

XL Airways: décision du tribunal de commerce vendredi

AFP
02 OCT. 2019 | 687 mots

Le tribunal de commerce de Bobigny s'est laissé jusqu'à vendredi pour trancher sur le sort de la compagnie XL Airways pour laquelle une seule offre de reprise a été présentée lors d'une audience mercredi.

Gérard Houa, qui était actionnaire minoritaire d'Aigle Azur -qui a mis la clé sous la porte le 27 septembre- via sa société Lu Azur, a déposé la seule offre examinée mercredi par le tribunal.

La proposition de M. Houa prévoit de garder deux des quatre avions d'XL Airways et 48% du personnel en "prolongeant des liaisons vers l'Est notamment la Chine" et en arrêtant celles vers les Caraïbes, les États-Unis en basse saison, et La Réunion, a indiqué à l'AFP sur place un de ses proches, Philippe Bohn, ajoutant que M. Houa proposait "30 millions d'euros" pour la reprise de la compagnie.

Gérard Houa avait déjà déposé une offre de reprise pour Aigle Azur, qui n'avait pas été retenue par le tribunal de commerce d'Evry.

"L'offre ne nous a pas paru offrir toutes les garanties nécessaires, mais la justice se laisse encore quelques heures pour délibérer" jusqu'à vendredi 14H00, a déclaré Laurent Magnin, le PDG de la compagnie.

"Nous n'avons pas tous les éléments qui nous permettent de basculer profondément, complètement et sans aucun doute sur la continuation, même partielle de l'entreprise. C'est une attente terrible", a-t-il ajouté.

A sa sortie du tribunal, M. Magnin a été accueilli par les applaudissements de plusieurs centaines de salariés, dont nombre d'entre eux ont levé leurs mains et fait un x avec leurs doigts pour rappeler le nom de la compagnie.

Lundi, la compagnie, placée en redressement judiciaire le 23 septembre, avait annoncé la suppression de tous ses vols, deux jours avant cette audience qui devait évaluer une éventuelle reprise ou décider d'une liquidation.

- "Étranglé" par la concurrence -

Mardi, M. Magnin a demandé l'intervention de la Banque publique d'investissement (BPI) dans une lettre ouverte au directeur général de cet organisme Nicolas Dufourcq, à qui il a demandé de le recevoir pour évoquer "la capacité de la BPI à apporter un financement nécessaire à la préservation et à la pérennité de la société".

Dans son courrier, M. Magnin estime que XL "se fait étrangler par des compagnies subventionnées ou pratiquant un dumping effréné".

Il a défendu le "positionnement unique" de sa compagnie à coûts réduits, créée en 1995, "attaqué depuis trois ans par des compagnies déficitaires souvent aidées par leurs Etats, comme Norwegian", la pionnière du modèle low-cost long-courrier qui exploite depuis 2016 des vols depuis Paris vers New York.

Dimanche, le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a abondé dans le sens du patron de XL, disant ne pas pouvoir accepter "qu'une compagnie comme Norwegian casse les prix avec un soutien public norvégien au détriment de nos propres compagnies".

Ce qui a provoqué mardi une mise au point du gouvernement norvégien: "Norwegian n'a jamais reçu ne serait-ce qu'une couronne d'aide étatique", a souligné son porte-parole, Lasse Sandaker-Nielsen, dans un courriel à l'AFP.

M. Magnin a lancé des appels à l'aide tous azimuts notamment à Air France, dont le directeur général a fait savoir vendredi qu'il n'était pas intéressé par une reprise.

XL Airways emploie 570 collaborateurs et a transporté en 2018 quelque 730.000 passagers avec quatre Airbus A330, tous en leasing. Elle dessert essentiellement l'Amérique du Nord, notamment les États-Unis, les Antilles et la Réunion, mais aussi la Chine.

Le 27 septembre, Aigle Azur, spécialisée dans la desserte du bassin méditerranéen et de l'Algérie, a dû mettre la clé sous la porte faute de solution de reprise suffisamment solide pour cette compagnie créée en 1946 et qui emploie 1.150 salariés.

La marque XL Airways vendue aux enchères pour 686.400 euros La marque XL Airways vendue aux enchères pour 686.400 euros
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques » XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
La compagnie aérienne française XL Airways en liquidation judiciaire La compagnie aérienne française XL Airways en liquidation judiciaire
L'inexorable recul de l'aéro-diversité européenne L'inexorable recul de l'aéro-diversité européenne
Les derniers articles Transport aérien
Pas de répit en 2020 pour Air Namibia qui évolue dans un ciel nuageux  Pas de répit en 2020 pour Air Namibia qui évolue dans un ciel nuageux
Air Namibia, qui continue d'accumuler des pertes, ne sortira pas de l'ornière cette année. De l'aveu même de son directeur général par intérim, Xavier Masule, ... Lire la suite
Avec son propre CCO, AKKA Technologies vient optimiser les opérations en vol des compagnies aériennes Avec son propre CCO, AKKA Technologies vient optimiser les opérations en vol des compagnies aériennes
Mikaël Marsal, le Directeur de la division Flight Operations d'AKKA annonce que cette activité est née d'une nouvelle stratégie menée par le groupe d'ingénierie et ... Lire la suite
Air France lance la Business sur ses vols intérieurs Air France lance la Business sur ses vols intérieurs
Parfaitement en ligne avec sa volonté de monter en gamme, Air France a indiqué qu'elle allait relancer la classe affaires sur ses vols intérieurs et ... Lire la suite
Air Tahiti Nui résiste malgré son changement de flotte et une concurrence exacerbée Air Tahiti Nui résiste malgré son changement de flotte et une concurrence exacerbée
2019 a été l'année de tous les défis pour Air Tahiti Nui. La compagnie a complètement transformé sa flotte tout en subissant les assauts d'une ... Lire la suite
Environnement : les compagnies se rendent plus audibles Environnement : les compagnies se rendent plus audibles
Ce fut peut-être la plus grande prise de conscience de l'année 2019 : pour l'opinion publique, pour leurs clients, tous les efforts consentis par les ... Lire la suite
IL Y A 10 HEURES
Brexit : l'aéroport de La Rochelle, qui accueille 60% de Britanniques, se dit prêt
IL Y A 12 HEURES
Tendances baissières dans l'aviation d'affaires
IL Y A 12 HEURES
La marque XL Airways vendue aux enchères pour 686.400 euros
IL Y A 13 HEURES
La France se dote d'une stratégie en faveur des biocarburants aéronautiques
IL Y A 14 HEURES
Air India : le gouvernement indien veut finalement céder la totalité de la compagnie
Environnement : les compagnies se rendent plus audibles
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT