Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Crash du Rio-Paris: les juges ordonnent un non-lieu pour Airbus et Air France

Crash du Rio-Paris: les juges ordonnent un non-lieu pour Airbus et Air France

AFP
05 SEPT. 2019 | 384 mots

Les juges d'instruction chargés de l'enquête sur le crash du Rio-Paris en 2009 ont ordonné un non-lieu général pour Airbus et Air France, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

Cette décision, rendue dix ans après l'accident du vol AF447 et la mort des 228 personnes à son bord, diffère des réquisitions du parquet qui avait réclamé en juillet un procès pour la seule compagnie aérienne.

La principale association de proches de victimes, Entraide et Solidarité AF447, va faire appel "d'une ordonnance qui insulte la mémoire des victimes", a annoncé à l'AFP son avocat Alain Jakubowicz.

Le 1er juin 2009, le vol AF447 s'était abîmé dans l'océan Atlantique. Les 228 passagers et membres d'équipages, de 34 nationalités, avaient péri dans l'accident, le plus meurtrier de l'histoire de la compagnie française.

Point de départ de la catastrophe: le givrage en vol de sondes de vitesse Pitot, qui avait conduit à un dérèglement des mesures de vitesse de l'Airbus A330 et désorienté les pilotes jusqu'au décrochage de l'appareil.

Dans cette procédure, qui dure depuis plus de dix ans, les deux entreprises avaient été mises en examen en 2011 pour "homicides involontaires".

Dans son réquisitoire définitif rendu le 12 juillet, le parquet de Paris avait demandé aux magistrats de renvoyer Air France devant le tribunal correctionnel et de prononcer un non-lieu pour le constructeur.

Le ministère public considérait notamment que la compagnie aérienne avait "commis une négligence et une imprudence" en ne délivrant pas à ses pilotes suffisamment d'informations sur la procédure à adopter en cas d'anomalies liées aux sondes qui permettent de contrôler la vitesse de l'appareil, après plusieurs incidents du même genre au cours des mois précédents.

"Cet accident s'explique manifestement par une conjonction d'éléments qui ne s'était jamais produite, et qui a donc mis en évidence des dangers qui n'avaient pu être perçus avant cet accident", estiment les juges dans leur ordonnance signée le 29 août, dont l'AFP a eu connaissance.

Les articles dans la même thématique
IL Y A 14 HEURES Avions commerciaux
Airbus-Boeing : Feu vert de l'OMC pour des sanctions américaines contre l'UE
L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a donné lundi son autorisation définitive à Washington pour imposer des sanctions douanières contre l'Union Européenne, en représailles aux subventions accordées à l'avionneur européen Airbus. Début octobre, l'OMC avait autorisé l'imposition ... Lire la suite
Air France-KLM : hausse de 2,2% du nombre de passagers en septembre
Le groupe Air France-KLM a transporté 9,3 millions de passagers en septembre, soit 2,2% de plus qu'il y a un an, dopé par sa filiale à bas coût Transavia et par KLM, a-t-il annoncé ... Lire la suite
Air France lance les coffres ECOS de Safran Cabin pour sa famille A320 Air France lance les coffres ECOS de Safran Cabin pour sa famille A320
« Mesdames et messieurs, nous vous informons que votre vol Air France 1240 est complet. Nous devrons prélever certains bagages cabine pour les enregistrer gratuitement. ... Lire la suite
Jérôme Ivanoff : chez Air France Industries, « nous n'avons pas de métier pénurique » Jérôme Ivanoff : chez Air France Industries, « nous n'avons pas de métier pénurique »
Air France Industries évolue, comme toutes les sociétés de maintenance, sur un marché de l'emploi tendu, marqué par le manque de mécaniciens et le vieillissement ... Lire la suite
IL Y A 7 HEURES
Aéroports parisiens: trafic en faible progression en septembre
IL Y A 10 HEURES
Sikorsky ajoute un X à son Raider pour l'US Army
IL Y A 11 HEURES
Emirates n'attend plus ses Boeing 777X qu'en 2021 mais compte sur une flotte de 350 appareils
IL Y A 14 HEURES
Airbus : l'UE luttera "jusqu'au bout" pour dissuader les USA de sanctions douanières
IL Y A 14 HEURES
Airbus-Boeing : Feu vert de l'OMC pour des sanctions américaines contre l'UE
Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus