Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien L'activité de Vinci est solide sur tous les plans

L'activité de Vinci est solide sur tous les plans

AFP
31 JUIL. 2019 | 403 mots

Vinci, géant français du BTP et des concessions, a annoncé mercredi une hausse supérieure aux attentes de ses revenus et de son bénéfice net semestriels, portés par l'acquisition de multiples aéroports et par une activité solide sur tous ses créneaux.

Entre janvier et juin, le groupe a signé un chiffre d'affaires de 21,73 milliards d'euros, en hausse de 10% par rapport au premier semestre 2018, et un bénéfice net de 1,36 milliard, en hausse de 4,5%. Les analystes compilés par Bloomberg les attendaient respectivement à 21,13 et 1,30 milliards.

En conséquence, Vinci confirme son objectif de faire progresser son chiffre d'affaires et son bénéfice net sur l'ensemble de l'année, sans donner de prévision chiffrée.

Au coeur de la stratégie du groupe, son expansion dans les aéroports fait gonfler le chiffre d'affaires de sa filiale dédiée: il bondit de près de moitié à plus d'un milliard d'euros.

L'acquisition récente la plus emblématique reste celle finalisée en mai pour plus de trois milliards d'euros de l'aéroport londonien de Gatwick, mais ce n'est pas la seule: le groupe bénéficie aussi de l'intégration de l'aéroport de Belgrade et d'un portefeuille comprenant des sites, entre autres, américains.

Les acquisitions expliquent aussi en partie le bond des revenus dans les activités de chantier (+9,9%), qui dominent de loin le chiffre d'affaires. L'achat de l'américain Lane Construction a, par exemple, gonflé leur niveau.

Pour autant, sans tenir compte de toutes ces acquisitions, Vinci témoigne d'une activité solide sur tous ses créneaux: à périmètre constant, le groupe signe des hausses dans toutes ses branches de chantiers et de concessions, y compris sur le seul second trimestre.

En plus d'une bonne performance sur les autoroutes, désormais sorties d'une période complexe mais moins négative que prévue avec le mouvement des "gilets jaunes", il peut compter sur de bonnes perspectives sur ses chantiers.

Le carnet de commandes, indicateur avancé de l'activité, y représentait fin juin plus de 36 milliards d'euros de chiffre d'affaires, son record et une hausse de 11% par rapport à un an plus tôt. Les seules nouvelles commandes ont aussi nettement progressé au premier semestre.

IL Y A 1 HEURE
Aeroflot reçoit son premier Airbus A350
IL Y A 1 HEURE
Coronavirus : les compagnies aériennes européennes réduisent la voilure
IL Y A 5 HEURES
Coronavirus : frappés par une baisse de la demande, IAG et EasyJet prennent des mesures d'économies
IL Y A 22 HEURES
Air France prévoit de supprimer environ 1.500 postes, sans départs contraints, d'ici fin 2022 (sources syndicales)
IL Y A 22 HEURES
Safran dégage un bénéfice 2019 en forte hausse mais s'attend à une année 2020 difficile
Les paradoxes du salon MRO Middle East de Dubaï
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT